&#xD ;

Des chercheurs de l’université de Besançon ont mis au point un micro-robot capable de capter et de déplacer des objets microscopiques à une vitesse inégalée. Une performance utilisable dans le domaine de la santé ou pour l’assemblage de micro-systèmes électriques, mécaniques et optiques.

Une pince mécanique

&#xD ;

Contrôlez simultanément le mouvement d’un robot et la fermeture de la mini-pince mobile. Voici l’astuce trouvée par des chercheurs du laboratoire Femto-ST, hébergé à Besançon (Doubs) en cotutelle entre le CNRS et l’Université de Franche-Comté, afin de développer le Migribot (pour Millimeter Gripper Robot). Minuscule, ce robot manipulateur, présenté dans la revue Science Robotics du 25 août, n’en est pas moins efficace. C’est même « le plus rapide du monde », vantent ses créateurs, soulignant que l’appareil, capable de collecter des pièces quasiment invisibles à l’œil, peut effectuer jusqu’à 720 opérations de collecte et de dépôt par minute. Lire aussi : United Robotics forme l’équipe européenne de robotique. , contre quelques centaines tout au plus pour les robots industriels les plus rapides. De quoi imaginer l’automatisation de nombreux processus d’assemblage ou de sélection à très petite échelle.

Cet article est réservé à nos abonnés

Ce crabe est le plus petit robot marcheur du monde
Ceci pourrez vous intéresser :
Dans la revue ScienceRobotics, des chercheurs de la Northwestern University ont présenté,…

SUR LE MÊME SUJET

Soutien au journalisme expert. Ceci pourrez vous intéresser : Concours national de robotique samedi prochain.

Un joueur d'échecs robotique attrape et casse le doigt d'un enfant
Ceci pourrez vous intéresser :
Le robot a mal interprété un coup joué rapidement par le petit…

Quelle est la tendance politique de Atlantico ?

Déjà abonné ?

S’identifier

Quels sont les journaux de l’extrême droite ?

Jean-Sébastien Ferjou est à l’origine du lancement du site d’information Atlantico fondé avec Pierre Guyot, Loïc Rouvin et Igor Daguier. Le site a été lancé le 28 février 2011 avec un budget d’un million d’euros. Il assume les étiquettes régulièrement attachées à Atlantico : droitier, libéral.

  • L’orientation politique d’Atlantico est décrite comme « de droite » et néoconservatrice. Jean-Sébastien Ferjou refuse cette étiquette en 2011, précisant que le nom du site ne reflète pas l’atlantisme pro-américain, et qu’il refuse d’être situé « dans une grille, dans un moule ».
  • Quel âge a Jean-Sébastien Ferjou ?
  • CONTRE
  • Collaborateur de Je suis partoutâ â 29 P.
  • Collaborateur de La Gerbeâ â 12 P.
  • Collaborateur de La Libre Paroleâ â 52 P.

Contributeur à Minuteâ â 36 P.

Quelle est la tendance politique du journal Le Monde ?

Collaborateur de Presentâ â 30 P.

Quelle est la tendance politique du journal La Croix ?

Employé Rivarol â â 58 P.

Quel est le journal d’extrême droite ?

Quelle est la tendance politique du journal Marianne ? Sa ligne éditoriale, souverainiste, antilibérale et laïque, emprunte à la fois à la gauche et à l’universalisme républicain.