Un souffle après un début d’année stagnant. Au dernier trimestre, entre avril et juin, l’économie japonaise est revenue aux niveaux d’avant la crise de 2019 grâce à une croissance du PIB de 0,5 %, selon les données préliminaires du gouvernement.

Toutefois, cette tendance bénéficie d’effets temporaires et pourrait donc s’essouffler d’ici la fin de l’année. Et pour cause : le PIB est dopé par le renforcement de la consommation des ménages (+1,2% t/t), qui a bénéficié de la récente levée des restrictions sanitaires dans le pays. Le Japon a rétabli ces mesures au premier trimestre entre janvier et mars face à une vague de la variante Omicron. Le mois dernier, la Banque du Japon (BoJ) a abaissé ses prévisions de croissance du PIB pour 2022-23 à 2,4 %, contre 2,9 % dans sa précédente prévision d’avril. Mais elle a relevé ses perspectives de croissance pour 2023/24 de 0,1 point à 2%.

Le commerce extérieur toujours à la peine

Le commerce extérieur toujours à la peine

La poussée du dernier trimestre ne fait pas grand-chose pour masquer le problème sous-jacent de l’économie japonaise. Son moteur historique, le commerce extérieur, continue d’être entravé par les blocages chinois et la chute du yen. Sur le même sujet : Bourse ou économie illégale. Résultat : Le pays est en déficit commercial depuis août 2021, soit près d’un an.

Cette mauvaise séquence du commerce extérieur alimente un cercle vicieux car elle alimente l’instabilité du yen, qui à son tour affecte la balance commerciale… Malgré cette situation, la Banque du Japon insiste sur sa politique monétaire extrêmement accommodante pour lutter contre la forte inflation. En juin, elle a maintenu son taux négatif de 0,1 % sur les dépôts bancaires et poursuivra sa politique d’achats illimités d’obligations d’État japonaises (JGB) à 10 ans, qui vise actuellement à plafonner ses rendements à 0,25 %. Elle contraste avec d’autres économies développées, les États-Unis en tête, qui ont relevé les taux d’intérêt, une mesure considérée comme l’une des clés de la lutte contre l’inflation.

Au Japon, l’inflation d’avril a été modérée à 2,1 % (hors produits frais), bien qu’elle ait été la plus élevée depuis 2015. Un niveau d’autant plus acceptable qu’il est sur le papier en ligne avec l’objectif de 2% de la BoJ dans un pays longtemps aux prises avec la déflation.

En Chine, il y a une économie à deux vitesses
Voir l’article :
Quelles sont les conséquences des réformes sur l’économie chinoise ? Outre ces…

Le covid, encore et toujours un poids

Pour le troisième trimestre, les économistes craignent des vents contraires qui pourraient réduire les dépenses des ménages. Voir l’article : PODCAST/ Pleins feux sur l’économie sociale et solidaire avec Jean-Claude Eyraud. D’une part, l’inflation au Japon, qui reste modérée par rapport aux autres pays industrialisés, devrait peser sur la consommation privée, les salaires progressant moins vite que les prix.

D’autre part, la hausse des infections à coronavirus devrait peser sur l’économie. Le Japon connaît depuis fin juin une septième vague de cas de Covid-19, la plus violente en termes de cas enregistrés quotidiennement. Contrairement au début de l’année, aucune restriction n’a été annoncée pour le moment.

Dans une note d’UBS, envoyée à l’AFP en amont de l’annonce du PIB, les analystes Masamichi Adachi et Go Kurihara ont nuancé l’impact de ces vents contraires sur la fin d’année : « Le taux d’épargne est assez élevé et les bénéfices des entreprises sont solides, ce qui signifie que le… Le potentiel d’augmentation des dépenses au cours des prochains mois est important. À plus long terme, cependant, « les perspectives sont sombres », a récemment souligné Yuki Masujima de Bloomberg Economics, estimant que la diminution de la population japonaise « signifie que le PIB potentiel se dirige vers une contraction inévitable ».

Conséquences de la guerre d'Ukraine : l'économie néo-occitane n'est pas libre
Voir l’article :
Première leçon : Même si les relations…Première leçon : bien que les relations…

Newsletter – La Tribune 12h

Du lundi au vendredi, votre rendez-vous de midi avec

Inscription à La Tribune 12h

toute l’actualité économique

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi, votre rendez-vous du midi

avec toute l’actualité économique

Dernière étape : confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter La Tribune 12h

Pensez à vérifier vos courriers indésirables.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Inscription à La Tribune 12h

Les rédacteurs de La Tribune.

Connexion à mon compte

Les dernières nouvelles tous les jeudis

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres à 9h

Vous êtes déjà inscrit !

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi, votre rendez-vous du midi

Email envoyé !

avec toute l’actualité économique

je n’ai pas de compte bancaire

Quel sont les 5 pays les plus puissant du monde ?

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

  • Les rédacteurs de La Tribune.
  • Découvrez toutes les newsletters de La Tribune
  • La rédaction de La Tribune
  • Veuillez saisir l’adresse e-mail que vous avez fournie lors de la création de votre compte,
  • Vous recevrez un e-mail avec vos données d’accès.
  • Un email a été envoyé avec vos identifiants.
  • A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
  • Les rédacteurs de La Tribune.

Les pays les plus puissants militairement du monde

Quelles sont les 7 grandes puissances mondiales ?

États-Unis (0,045)

Quel pays a l’arme la plus puissante ?

Russie (0,050)

Comment est l’économie du Japon ?

Chine (0,051)

Inde (0,098)

Pourquoi le Japon est un pays riche ?

Japon (0,120)

Est-ce que le Japon est un pays riche ?

Corée du Sud (0,126)

Quelle est la puissance militaire du Japon ?

France (0,128)

Royaume-Uni (0,138)

Quels sont les facteurs de la puissance japonaise ?

Quel pays est le plus en guerre ? 1. Chine La République populaire de Chine compte un peu plus de 2,1 millions de militaires actifs, auxquels s’ajoutent 510 000 réservistes. Ses moyens matériels comprennent 5 250 chars et véhicules blindés, 3 285 avions et 777 navires de guerre, dont trois porte-avions ou porte-avions.

Le G7 est un regroupement informel de sept des économies avancées du monde : l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Quels sont les facteurs qui ont permis au Japon de devenir un pays avance ?

La Russie, pays le plus puissant nucléaire Ainsi, en 2022, la Russie détiendrait environ 6 000 ogives nucléaires devant les États-Unis (5 977 pour la Russie, 5 428 pour les États-Unis), ce qui la placerait en tête de liste des puissances nucléaires mondiales.

Quels sont les éléments qui font du Japon une grande puissance ?

Au cours de la période de janvier à avril 2021, les exportations ont augmenté de manière significative de 13,1 % en glissement annuel. et 28 % en Chine. Après la crise, le Japon reste la troisième économie mondiale derrière les États-Unis et la Chine (avec un PIB de 4 400 milliards d’euros, un PIB/habitant en PPA de 37 700 €, un niveau comparable à la France).

Pourquoi le Japon est si puissant ?

Comment le Japon est-il devenu une puissance économique ? La guerre russo-japonaise (1904-1905), la Première Guerre mondiale (1914-1918), la guerre de Corée (1950-1953) et la Seconde guerre d’Indochine (1954-1975) sont à l’origine du boom économique du Japon.