l’essentiel

Le dispositif culturel et innovant « Micro-Folie » est installé à Carcassonne dans le centre social Jean-Montsarrat, dans le quartier Viguier. Ce musée numérique rapproche la culture, notamment des jeunes.

Fini les voyages pour visiter les plus beaux musées du monde ! Après Narbonne en 2019 et Lézignan en 2021, le dispositif culturel Micro-Folie s’installe à Carcassonne. L’inauguration a eu lieu le mercredi 19 octobre. Soutenu par l’État, encadré par le ministère de la Culture et accompagné par le parc culturel de la Villette, ce projet consiste à présenter différentes collections d’œuvres d’art locales, nationales et internationales à travers un musée numérique et diffusées sur des tablettes électroniques.

« Nous avons 120 établissements collaborateurs comme le musée du Prado en Espagne, l’Albertina en Autriche ou le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou à Paris », explique Roxane Gueguen, représentante de La Villette. Les citoyens de Carcasson pourront naviguer entre ces contenus culturels, ludiques et technologiques au centre social Jean-Montsarrat du quartier Viguier. Un lieu emblématique pour Alain Coste, conseiller régional. « C’est un lieu d’histoire, d’échanges, mais surtout de vie. » Et il ajoute : « Il y a un aspect inclusif, le but n’est de laisser personne de côté et de faire en sorte que chacun puisse avoir accès à la culture dans sa sphère de vie. »

Le dispositif Micro-Folie se décline en deux modes différents. « Il y aura un mode conférence avec des collections prêtes à l’emploi que les professeurs d’arts plastiques pourront utiliser pour leurs cours, puis le mode libre, où les gens pourront découvrir ce qu’ils recherchent et naviguer librement entre les différentes collections », explique William Jammet, directeur du centre social Jean-Montsarrat.

Des spectacles et ateliers prévus

Cette innovation culturelle sera ouverte au grand public, « mais elle s’adresse surtout aux jeunes », précise Régis Banquet, président de Carcassonne Agglo. L’élu complète : « Les jeunes ont du mal à accéder à la culture. Avec ces activités culturelles, vous pouvez découvrir le monde. Il faut les inciter à franchir les portes d’un musée, d’un théâtre ou encore de notre conservatoire ». Un avis partagé par le préfet de l’Aude Thierry Bonnier, également présent à cette inauguration. A voir aussi : Ville-la-Grande. Trois ateliers numériques organisés en août. « Micro-Folie permettra au plus grand nombre de découvrir des trésors à leur porte. Rendre accessible la culture est la vocation même de l’éducation, autrefois appelée « éducation populaire ». Mais maintenant c’est au tour des acteurs, des habitants. , s’approprier cet outil et lui donner vie », témoigne-t-il.

A voir aussi :
Publié le 13/10/2022• dans:Actualités de l’expert en santé sociale, Actualités de la…