A.Jolly, M.Justet, S.Guibout, P.Caron, C.Ricco –

C’est dans le contexte de pénuries d’essence qui mettent en lumière la dépendance au carburant que le salon de l’automobile de Paris s’ouvre au public ce mardi 18 octobre. Le secteur est contraint de répondre à de profondes mutations. D’ici 2035, la vente de véhicules thermiques neufs sera terminée. Anthony Jolly a présenté le spectacle en direct de la Porte de Versailles, à Paris.

Le Mondial de l’Automobile est ouvert au public à partir du mardi 18 octobre. « Entre 300.000 et 400.000 personnes sont attendues à partir de mardi », révèle Anthony Jolly, en direct de la porte de Versailles à Paris. « Le Mondial de l’auto a été mis en place en signe d’économie. Le salon ne durera qu’une semaine alors qu’il en est habituellement deux », poursuit le journaliste. Parmi les nouveautés qui seront présentées au salon, de nombreuses voitures électriques, qui représentent 18% des ventes, et des voitures à hydrogène. C’est l’une des dernières technologies apparues sur le marché.

Après le véhicule thermique puis électrique, il y a maintenant la voiture à hydrogène, un gaz extrêmement léger. Nabil Amhaouch, chauffeur de taxi, utilise ce carburant depuis cinq ans. « On a le silence de la voiture, l’absence d’à-coups, de vibrations », précise-t-il. Le ravitaillement en carburant se fait dans une station-service spéciale avec un pistolet verrouillé, pour des raisons de sécurité. Le réservoir se remplit en trois minutes, pour 600 km d’autonomie. Le prix d’un réservoir plein est proche du prix de l’essence, en moyenne il est de 60 euros. Mais le véhicule à l’achat est élevé, au moins 70 000 euros. Autre inconvénient : il n’y a que 60 stations hydrogène en France, dont la moitié sont réservées aux professionnels.

Recevez vos nouvelles tous les jours à 20h00 direct

France Télévisions utilise votre adresse email pour vous envoyer des newsletters.

Pénurie de carburant : encore un week-end entravé par les grèves

DIRECT. Pénuries de carburant : 27,3 % des stations en difficulté au niveau national, une légère amélioration par rapport à hier

Meuse : les seniors deviennent des conducteurs rapides grâce aux stages

Hit TotalEnergies : la CGT en première ligne

Grève TotalEnergies : une situation toujours compliquée dans les stations-service

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Sur le même sujet : Quelle est la durée de vie d’une wallbox ou d’une borne de recharge ?. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

De ministre des transports à voiture à hydrogène, la nouvelle vie de Jean-Baptiste Djebbari
Voir l’article :
Le ministre des Transports quittera ses fonctions et de la vie politique…

Quel est le classement des constructeurs automobiles ?

A ce petit jeu, les principaux leaders restent, selon Inovev, Toyota (1er constructeur mondial), Renault-Nissan (2e), Hyundai-Kia (3e) et Stellantis (4e). Sur le même sujet : Voiture électrique : les prix de la recharge vont-ils exploser en France ?.

Quel est le classement des marques automobiles ? Les marques automobiles les plus fiables (classement 2022)

  • 1/12 Kia : 145 sur 100. Une moyenne de 145 pannes pour 100 véhicules. …
  • 2/12 Buick : 147/100. 147 pannes sur une moyenne de 100 véhicules. …
  • 3/12 Hyundai : 148/100. …
  • 4/12 Genèse : 155/100. …
  • 5/12Toyota : 158/100. …
  • 6/12 Lexus : 159/100. …
  • 7/12Porsche : 162/100. …
  • 8/12 Esquive : 166/100.

Quels sont les meilleurs constructeurs automobiles ?

En effet, Toyota a conservé le titre de champion devant le groupe allemand Volkswagen. En troisième position se trouve l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Suivent le groupe sud-coréen Hyundai-Kia et l’américain General Motors.

Quel est le classement des constructeurs en France ?

RangMarqueVolume des ventes en 2021
1 erPeugeot285 933
2eRenault268 975
3eCitroën161 883
4èmeDacie125 205

Quels sont les 4 plus grands constructeurs automobiles mondiaux ?

Voici un tour d’horizon des groupes et de leur poids dans le marché automobile mondial. 3 grands groupes mondiaux se disputent la plus grosse part du gâteau : Volkswagen, Toyota et l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Lire aussi :
C’est un concept que l’on entend régulièrement depuis plusieurs années, dans diverses…

Quel est le carburant de l’avenir ?

Le GPL, ou gaz de pétrole liquéfié, s’est imposé comme le carburant du futur : il pollue moins que l’essence et le diesel, bénéficie d’avantages fiscaux qui le rendent moins cher à la pompe et protège in fine de l’usure du moteur.

.

Pourquoi le marché de l’automobile est un marché concurrentiel ?

Le marché automobile français est un marché de concurrence imparfaite de type oligopolistique avec un produit différencié. En effet, on constate que ce sont les deux plus gros constructeurs français qui se partagent le marché avec plus de 60% des ventes à eux deux.

Qu’est-ce que l’industrie automobile ? Le commerce automobile comprend toutes les activités découlant de la vie d’un véhicule, de la conception à la vente, en passant par la réparation. Un panorama des métiers qui composent ce secteur en pleine mutation.

Qu’est-ce que le marché de l’automobile ?

Le marché automobile fait référence à l’offre et à la demande d’automobiles dans le monde entier.

Comment se porte le marché de l’automobile ?

Les ventes de voitures neuves en France ont encore baissé le mois dernier par rapport à la même période en 2021, mais c’était déjà une année noire : selon les données publiées par la Plateforme Automobile (PFA), 126.813 véhicules ont été vendus aux particuliers, soit 10,09% de moins que en mai 2021

Quel est l’avenir de l’automobile ?

Au premier trimestre 2022, le nombre d’immatriculations était de 365 000, ce qui représente une baisse de 17 % par rapport à 2021. Sur le seul mois de mars, une baisse de 30 % des ventes de véhicules neufs a été enregistrée. Score historiquement bas, jamais égalé sauf pendant le confinement en mars 2020.

Quel avenir pour les voitures électriques ? La mise en place de l’infrastructure nécessaire pour les bornes de recharge d’ici 2026 sera également un défi (malgré les allégements fiscaux). Les experts prédisent qu’avec un million de véhicules électriques, la consommation d’électricité augmentera d’environ 5 % (4 TWh).

Comment seront les voitures en 2030 ?

De plus, selon un rapport récemment publié par l’organisme EPM, 96 % des véhicules neufs dans le monde auront une connectivité intégrée, soit un doublement en 10 ans. La voiture de 2030 permettra de multiples interactions entre l’écosystème numérique du véhicule et le vôtre.

Est-ce la fin de l’automobile ?

Les députés européens ont voté le 8 juin 2022 pour interdire la vente de voitures neuves à moteur à combustion interne dans toute l’Europe jusqu’en 2035. Une décision historique lourde de conséquences pour l’industrie automobile et des millions d’utilisateurs.