L’Agence française de l’environnement et de l’énergie (ADEME) a ​​publié un avis de 9 pages sur les véhicules électriques en France.

Et tout est question de cohérence.

Une batterie inférieure à 60 kWh est favorable à l’écologie au sens large

L’ADEME a décroché les meilleures notes pour la voiture électrique en France. Cependant, il exhorte ceux qui veulent en avoir un (ou ceux qui en ont déjà un) à choisir un modèle qui corresponde le plus possible à leurs besoins. La principale raison de cette décision vient encore une fois des batteries des véhicules électriques. Dans cette situation, avec le besoin particulier de production de produits à faible teneur en métaux, et le processus de recyclage qui a commencé en Europe mais ne suffit pas, l’ADEME a déterminé que les véhicules électriques avec des batteries de moins de 60 kWh sont les plus « caractéristiques environnementales ». « .

En effet, plus la capacité de la batterie augmente, plus le véhicule pèse. Ceci pourrez vous intéresser : Voiture à hydrogène : bientôt une marque premium made in China ?. L’ADEME considère donc qu’avec une batterie de plus de 60 kWh, « le bénéfice environnemental n’est pas garanti par rapport à la différence de consommation liée au nombre de véhicules et aux conditions d’utilisation ». Si en revanche il respecte cette norme, l’agence estime que l’impact carbone du véhicule électrique est deux à trois fois inférieur à l’équivalent thermique.

Pour éviter de vagabonder dans la nature, l’ADEME recommande de « choisir une batterie compatible avec la plupart des véhicules ». C’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de prendre un SUV (électrique) pour aller chercher les enfants à l’école au bout du village. Plus que cela, il s’agit de repenser le déplacement, en privilégiant la marche, le vélo ou les transports en commun, à la place des voitures individuelles, même électriques.

Toyota dévoile des cartouches d'hydrogène pour la maison ou la voiture
Sur le même sujet :
Où Peut-on faire le plein d’hydrogène ? pcVillageOuverture provisoire20270ALERIA21000DIJON202121000DIJON202231700BLAGNACdébut 2020 Qui vend…

Une transition trop lente du parc automobile

Dans un contexte de calme et d’énergie, le but est aussi d’affecter le réseau en peu de temps. Si l’ADEME constate que les bornes de recharge sont toujours nombreuses, il s’agit aussi d’adapter le comportement utilisé depuis de nombreuses années pour recharger en quelques minutes. Ceci pourrez vous intéresser : Boris Johnson réduit les coûts avec une voiture électrique. Cependant, charger une batterie de 60 kWh en deux minutes générerait la demande d’électricité équivalente à 1 500 foyers. Ecologique, la voiture électrique peut l’être, mais prend du temps.

La transition du parc actuel, majoritairement thermique vers l’électricité, aura donc un impact positif en termes d’empreinte carbone, surtout si l’on élargit l’accès des foyers aux modèles de véhicules de « petites » dimensions ou à batteries.

Mais cette évolution est aussi conditionnée par le développement du marché de l’occasion des véhicules électriques, pour des raisons budgétaires locales, comme l’amélioration du système de recyclage des batteries. La plupart d’entre eux sont fabriqués à partir de métaux rares, ce qui signifie que l’augmentation de la demande et du prix de ces derniers ne permet pas au prix des voitures électriques neuves de baisser rapidement par rapport à leurs homologues chauds. En l’état, il ne faudra que 15 000 km pour rentabiliser une voiture, contre 100 000 pour un SUV (!).

Comment choisir une voiture électrique (prix, autonomie, assurance, assistance, entretien, recharge) ? – ...
Voir l’article :
À un moment critique pour réduire les émissions de carbone dans l’atmosphère,…

La voiture électrique n’est pas une baguette magique

Pour l’ADEME, il faut réfléchir sérieusement au modèle d’utilisation du véhicule électrique comme moyen de transport. Outre la recharge rapide qui régule effectivement le trafic, il y a aussi une question avec les autorités gouvernementales sur la planification des meilleures zones où des bornes de recharge peuvent être installées pour les fournir efficacement. Il faut donc penser à l’approvisionnement en électricité produite de manière durable, mais aussi à l’équilibre des besoins locaux.

L’ADEME considère notamment que changer l’usage de l’énergie thermique sur l’électricité n’est pas souhaitable, ne serait-ce que pour pouvoir imputer au budget de la plupart des foyers l’énergie nécessaire à la recharge. . Il est également nécessaire d’adapter l’infrastructure du réseau aux besoins énergétiques des gros chargeurs et à l’augmentation potentielle de l’empreinte carbone qui en résultera.

Enfin, le dernier problème (souvent négligé) se pose dans le rapport de l’ADEME : la pollution causée par les déplacements provient encore et toujours des particules et des dommages par… Electrique ou thermique, la lutte n’est pas tout à fait d’un iota sur ce sujet.

Derniers actualités

Top 5 des applications à essayer ce week-end sur votre smartphone !

Cette semaine, Clubic vous fait découvrir ses cinq applis préférées du moment.

RazerCon 2022: en plus des consoles, Razer parle d’écouteurs, de chaises et d’autres variantes

Casques, chaise haute ou encore écran bleu… Voici les principales annonces de la RazerCon 2022.

Avec le Razer Edge, le retour des appareils portables se confirme

Disponible en deux variantes, 5G et Wi-Fi, le Razer Edge est le dernier né du segment des jeux portables.

« Ma connexion Internet » : découvrez la carte financière en France dans sa dernière mise à jour

L’Agence des communications électroniques, du courrier et de la distribution des journaux (ARCEP) a récemment publié ses chiffres sur la couverture du Bon Haut Débit​​​​(BHD) et du Haut Débit (THD).

Un parti politique dirigé par AI, et pourquoi ?

Et si l’intelligence artificielle (IA) pouvait révolutionner la politique ? Tel est le travail de ce nouveau parti au Danemark.

Ce forfait mobile 30 Go est à tout petit prix 🔥

Après Amazon avec Prime, c’est à Cdiscount de baisser le prix, mais cette fois sur les forfaits mobiles.

NordVPN : offrez-vous cette licence VPN longue durée à prix cassé

Pour obtenir la confidentialité en ligne sans vous ruiner, n’hésitez pas une minute et inscrivez-vous à cette offre VPN NordVPN passionnante !

Comment configurer le Wi-Fi pour qu’il s’éteigne automatiquement sur une box Bouygues

Vous avez besoin de déconnecter automatiquement la Bbox Wi-Fi, mais vous ne savez pas comment faire ? En 30 secondes, ce problème sera résolu.

Protégez tous vos appareils contre les cyberattaques avec cet antivirus abordable

La sécurité Internet est l’affaire de tous, et avec une remise aussi importante, Norton 360 Deluxe vous offre la meilleure protection en ligne à un prix très abordable !

NVIDIA confirme le RTX 4080 16 Go pour le 16 novembre, mais annule le RTX 4080 12 Go

Se pourrait-il que la carte graphique soit finalement renommée RTX 4070 pour un positionnement plus cohérent des différents modèles ?

En 2035, seuls les véhicules n’émettant pas de CO2 lors de leur utilisation pourront être placés dans les différentes zones : ce sont majoritairement des véhicules 100% électriques, et des véhicules à hydrogène.

Quel est l’impact de la voiture électrique sur l’environnement ?

Une voiture électrique qui travaille dur est sale. En effet, lorsqu’il roule, il n’émet pas de gaz, de particules, de gaz nocifs ou de nuisances sonores comme le ferait un moteur à combustion interne.

.

Est-ce que l’énergie électrique est polluante ?

il émet de grandes quantités de gaz à effet de serre ; affecte la qualité de l’eau, la biodiversité et les habitats.

Quelle énergie est la plus sale ? L’hydroélectricité assure l’indépendance de la France et ne produit pas d’émissions de CO2 ni de déchets. Or, comme nous l’avons défini, les centrales hydroélectriques, osmotiques ou à débit d’eau ont un effet plus ou moins important sur les organismes de la mer et des rivières.

Quelle sont les énergie polluante ?

La principale source de pollution est les combustibles fossiles, qui consomment des combustibles fossiles riches en carbone et en hydrogène, appelés hydrocarbures. Les sources d’électricité les plus courantes sont le charbon, le pétrole et le gaz.

Quelle est l’énergie la plus polluante ?

Le CHARBON est la première source énergétique de CO2 (1 123 kg par tonne équivalent pétrole), devant le pétrole (830), le gaz naturel (651), le solaire photovoltaïque (316), l’éolien (32) et le nucléaire (19).

Pourquoi les voitures électriques Sont-elles écologiques ?

Une voiture électrique émet plus de gaz à effet de serre (GES) qu’une voiture à essence. Cette affirmation est vraie même si l’on considère le cycle de vie du véhicule, depuis l’extraction des matières premières qui le composent jusqu’à ses pièces.

Les voitures électriques sont-elles meilleures pour l’environnement ? Mercredi 12 octobre, l’Agence du changement de l’environnement (Ademe, ndlr), a publié un « avis ». Selon elle, une voiture électrique est moins polluante qu’un modèle essence si elle est légère, avec une batterie « raisonnablement forte » et a donc une autonomie limitée.

Pourquoi la voiture électrique est la solution ?

Si elle n’est pas négligée, la voiture électrique présente tout de même des avantages indéniables : Pollution de l’air : Les voitures électriques n’émettent pas directement de pollution atmosphérique et contribuent donc à améliorer la qualité de l’air dans les zones où le trafic est confronté.

Quand une voiture électrique devient écologique ?

Au final, l’institut a confirmé que la voiture électrique est meilleure que ses homologues de la température qu’elle a parcouru 30 000 km, pas avant.