Tribune

Consulting Consulting chez Voltalia, une puissante entreprise industrielle et de services Lire aussi : Les 10 histoires les plus appréciées de mon journal intime.

Directeur Europe et Afrique de Voltalia

Katherine Poseidon et Craig Windram, responsables de la centrale de Voltalia, énumèrent, dans une chronique du « Monde », quatre limites du plan de REPowerEU pour développer les énergies renouvelables en Europe

Publié à 11h00, mis à jour à 11h00 Temps de lecture 3 min.

Le plan de l’Union européenne (UE) REPowerEU, qui vise à mettre fin à sa dépendance vis-à-vis des combustibles nucléaires russes, fixe des objectifs de production d’énergie renouvelable qui nécessitent une refonte majeure du secteur énergétique européen. Satisfaire les besoins en électricité de l’Europe sans le gaz russe nécessitera plus de la moitié de la quantité d’énergie solaire et plus du double de l’énergie éolienne en 2030.

Cela signifie en moyenne 38 GW de nouvelles centrales par an (contre 11 GW de nouvelles centrales en 2021) et 68 GW de nouvelles centrales par an (quatre GW contre 26 GW supplémentaires en 2021). Ensemble, ces nouveaux pouvoirs représentent les trois quarts de l’approvisionnement actuel en électricité en France d’ici 2020. Ils nécessitent un niveau inhabituel d’investissement, de coordination et de coordination de la part des chaînes d’approvisionnement, des gouvernements, de l’industrie et de la société civile, aux frontières de l’UE.

Pour atteindre le nouvel objectif de 45% d’énergies renouvelables d’ici 2030, la Commission européenne a élaboré un plan pour accélérer et simplifier la délivrance des permis, et pour identifier les régions où les énergies renouvelables peuvent être implantées (« go places »).

Les bienfaits de la lumière naturelle
Voir l’article :
Tweets de @FutureMagFR

L’engagement local

Même en mettant de côté la question de savoir s’il y a suffisamment de pouvoir politique pour maintenir un rythme aussi rapide au fil des ans, il semble peu probable que ce plan réussisse à moins que l’on se précipite sur les éléments manquants. A voir aussi : Viande issue du clonage.

D’abord, les rassemblements locaux. Le développement rapide des sources d’énergie renouvelables nécessite une communication immédiate avec la communauté locale. L’accélération de l’octroi de licences et de permis devrait être menée par les gouvernements et les autorités centrales, mais une approche ascendante sans coopération ni soutien local serait vouée à l’échec.

Il sera très important d’inclure les régions étiquetées « aller dans la zone » au début du processus. Les communautés locales doivent comprendre les avantages des énergies renouvelables ou si les gouvernements seront confrontés à des retards et des perturbations majeurs. Un retard d’un an signifie doubler le nombre d’installations l’année suivante.

JT de 8h - Dépenses énergétiques : un plan d'urgence nécessaire à l'association Familles en Villages
A voir aussi :
+ 133 % : c’est l’augmentation de la facture annuelle d’un foyer…

Le stockage de l’énergie

Deuxièmement, le stockage de l’énergie. Trop d’énergies renouvelables causeront beaucoup de transports et perturberont l’économie européenne. Heureusement, il existe une technologie pour gérer cela. Le stockage des batteries peut être très utile pour intégrer de nouvelles énergies renouvelables. L’Europe a besoin de 187 GW de stockage d’ici 2030, selon l’Association européenne du stockage de l’énergie, contre 30 GW actuellement.

J’ai 44,58% de cette histoire à lire. Ces articles sont réservés aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce que l’autre personne (ou vous) lit Le Monde et cette histoire sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment puis-je arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur «  » et assurez-vous d’être le seul à regarder Le Monde avec cette histoire.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Le lien de la dernière histoire avec cette histoire restera.

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous encourageons à changer votre mot de passe.