Imaginez : une source d’énergie infinie, relativement « propre », relativement « bon marché », et tombée du ciel. Chaque jour, notre soleil déverse une énorme quantité d’énergie sur la Terre. On n’attend pas les chocs pétroliers pour s’intéresser au solaire. La crise environnementale actuelle précipite cet impératif pour les énergies alternatives.

« Félix Trombe est un personnage fondamental de cette histoire, il a commencé ces expériences à la fin de la guerre, à Meudon. Très vite il décide de déplacer son laboratoire dans le sud de la France, où il installe son matériel… il obtient crédits, il était aussi l’un des douze conseillers du général de Gaulle à l’époque. Il présente l’énergie solaire comme une force novatrice… C’est un personnage complexe. Il y en a, tant dans ses recherches sur les hautes températures, que dans des appareils, avec le Trombe Wall… – Paul Bouet

Il a fallu du temps pour comprendre le potentiel énergétique de la lumière et l’apprivoiser. Comment apprivoiser le soleil pour extraire ce qu’on appelle communément le « charbon doré » ?

« Énergie : un, deux, trois, soleil ! c’est notre découverte du jour, une découverte radieuse. Bienvenue à « Eureka! ».

« La première découverte de l’énergie solaire photovoltaïque fut la nature avec la photosynthèse… C’était la petite molécule de chlorophylle à la base de tout. La nature inventa le photovoltaïque organique. Puis c’était en 1839, avec Edmond Becquerel, qui avait décidé de devenir technicien en laboratoire de son père. Il se demandait s’il était possible de mesurer la puissance de la lumière, avec un courant électrique… » – Daniel Lincot

Pour vous raconter l’histoire du développement de l’énergie solaire dans le temps, nous avons le plaisir d’accueillir Daniel Lincot, Directeur de Recherche émérite du CNRS et Professeur Titulaire de la Chaire d’Innovation Technologique 2021-2022, « Énergie Photovoltaïque et Énergie de Transition » , au Collège de France. Nous sommes aussi avec Paul Bouet, architecte, historien et maître de conférences à l’École d’architecture Paris-Est, spécialisé dans l’énergie solaire.

Trouvez « Eureka! » dans un livre à paraître en novembre chez Alisio / Editions France Culture

Les références musicales

Le générique d’ouverture : Bande originale du film « Darkness » de Dario Argento Sur le même sujet : OLED – Les liens utiles.

Musique du jour : « Le Soleil » de Brigitte Bardot

Générique de fin : « Roche » de Sébastien Tellier

De quelles énergies avons-nous (vraiment) besoin ?
Sur le même sujet :
Cet article est un extrait d’un échange qui a eu lieu dans…

Quelle aide de l’État pour panneau photovoltaïque 2022 ?

Les conditions d’accès ont changé début 2022. Elle permet désormais à tous les propriétaires occupants du territoire de bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 4 000 € pour les gros travaux d’efficacité énergétique dans un logement. A voir aussi : Tuto des Makers-7 : cuisiner un emballage comestible home-made. Pour cela, les travaux doivent aspirer à un gain énergétique d’au moins 35%.

Comment obtenir la prime photovoltaïque ? Les critères d’obtention de la prime à l’autoconsommation

  • Rendez-vous chez un installateur photovoltaïque qui possède les qualifications nécessaires. …
  • Les panneaux doivent être installés sur le toit de votre maison. …
  • Avoir une installation solaire d’une puissance inférieure à 100 kWc.

Comment avoir des panneaux solaires gratuit ?

« Dans le cadre du plan d’action pour l’indépendance énergétique lancé par le Gouvernement, vous êtes éligible à une aide de l’Etat pour l’installation de panneaux solaires sur votre toit ou au sol. Ainsi, vous pouvez bénéficier gratuitement de panneaux solaires EDF (ou Engie) financés par l’Etat.

Est-il encore intéressant d’installer des panneaux photovoltaïques ?

Le coût d’installation des panneaux photovoltaïques a été drastiquement réduit, au point qu’une installation est rentable sans subvention, à condition d’être correctement orientée. L’intérêt financier se marie bien ici avec l’intérêt environnemental.

Quelle sont les subvention pour les panneaux photovoltaïques ?

Malheureusement, ces taux changent avec le temps. Pendant quelques années le montant de la prime était de 380€ pour 3kWc et 280€ pour des puissances comprises entre 3 et 9kWc. En 2022, il est passé à 390 € pour moins ou égal à 3kWc et 290 € jusqu’à 9kWc. Il est assez rare que les subventions évoluent dans ce sens.

Quelle surface panneau solaire pour maison ?

Une maison standard peut recevoir en moyenne 12 panneaux, couvrant une surface de 19 à 20 m². Pour éviter d’acheter plus de panneaux que nécessaire, sachez qu’il vous faudra environ 16 panneaux pour produire un module photovoltaïque de 280 Wc, et ce, dans des conditions idéales.

Quelle surface de panneaux solaires pour maison autonome ?

Comment calculer le nombre de panneau solaire pour une maison ?

Pour calculer le nombre de panneaux, divisez votre consommation annuelle par le facteur de conversion (0,85). Par exemple, si vous consommez 3 500 kWh d’électricité par an, il vous faudra une installation d’une puissance de 3 500/0,85 = 4 117 Wc (Watt-crête).

Quelle est la puissance solaire pour alimenter une maison ?

Dans le cas d’une maison de 100m2 fonctionnant entièrement à l’électricité, on peut estimer qu’un système de 3 kWc est nécessaire. Cela représente environ 10 panneaux. Si on ajoute la climatisation et/ou une piscine, alors on peut compter sur 6 kWc, soit 20 panneaux solaires.

Quel est le type de module photovoltaïque le plus courant ?

Les différentes technologies disponibles Le silicium qui les compose peut être polycristallin ou monocristallin. Les modules de type « silicium polycristallin » sont les plus courants et offrent des rendements de l’ordre de 13 à 15 %.

Quel est le panneau solaire le plus efficace ? Le panneau solaire monocristallin est considéré comme le plus efficace. Son efficacité peut atteindre 20%, contre 16% pour le panneau solaire polycristallin. Ce dernier est cependant plus résistant à la chaleur. Il y a des panneaux solaires sur le toit, le carport et le sol.

Quel type de courant produisent les cellules photovoltaïques ?

Les cellules photovoltaïques profitent de l’effet photoélectrique pour produire du courant continu en absorbant le rayonnement solaire. Cet effet permet aux cellules de convertir directement l’énergie lumineuse des photons en électricité grâce à un matériau semi-conducteur qui transporte des charges électriques.

Quel est le meilleur type de panneau photovoltaïque ?

Quels sont les panneaux solaires les plus performants ? Les panneaux solaires les plus performants sont ceux constitués de cellules en silicium monocristallin. Il peut alors être basé sur la puissance et les performances offertes par le panneau. Plus ils sont élevés, plus le panneau est efficace.

Quel prix pour 8 panneaux solaires ?

Pour une même installation mais cette fois superposée, le prix est inférieur. De l’ordre de 8 600 € à 11 300 € une fois la prime d’autoconsommation déduite. Ces tarifs comprennent le matériel, le coût de la main d’oeuvre ainsi que les démarches administratives inhérentes à tout projet photovoltaïque.

Est-il toujours intéressant d’installer des panneaux photovoltaïques ? Le coût d’installation des panneaux photovoltaïques a été drastiquement réduit, au point qu’une installation est rentable sans subvention, à condition d’être correctement orientée. L’intérêt financier se marie bien ici avec l’intérêt environnemental.

Quel coût pour installer des panneaux solaires ?

Le prix d’achat des panneaux solaires photovoltaïques a considérablement baissé ces dernières années. Aujourd’hui, pour une installation moyenne d’une puissance de 3kWc, il faut entre 9 000 et 15 000 €.

Est-ce rentable d’installer des panneaux solaires ?

L’installation de panneaux solaires photovoltaïques est rentable entre 12 et 18 ans en moyenne. Cependant, les économies d’électricité promises par l’installation de panneaux solaires ne doivent pas être le seul argument en faveur du photovoltaïque.

Quelles sont les aides d’Etat pour les panneaux solaires ?

380 €/kWc pour les installations d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ; 280 €/kWc pour les installations entre 3 et 9 kWc ; 160 €/kWc pour les installations entre 9 et 36 kWc ; 80 € pour les installations entre 36 et 100 kWc.