News hardware Ce chien robot militaire russe est disponible… sur AliExpress

La Russie vient de dévoiler un nouveau robot militaire qui s’annonce un peu surprenant. En prime, ce modèle d’attaque de chars peut être acheté sur la plateforme AliExpress, ce qui ajoute un peu plus à sa rareté !

Quand la Russie se tourne vers la robotique pour développer une nouvelle arme antichar, le résultat est le M-81, un robot qui aurait pu être le chien de Terminator si le film de James Cameron avait décidé de déguiser son personnage en compagnon canin.

Une société russe du nom d’Intellect Machine a décidé de dévoiler ce robot à quatre pattes, lundi 15 août, lors du salon de l’armement Army 2022. Ce qui est particulièrement surprenant, c’est que cette société a eu la curieuse idée d’envelopper sa création de robot dans un pantalon noir qui lui donne un petit air de ninja, qui ressemble à quelque chose tout droit sorti d’un film B narcissique.

Un chien-robot doté d’un lance-roquette

Un chien-robot doté d’un lance-roquette

Même si c’est un peu ridicule, le M-81 reste terrifiant. Pourquoi? Tout simplement parce qu’il y a un RPG-26 à l’arrière. Voir l’article : Agriculture : le rôle clé de la robotique. C’est un lance-roquettes spécialement conçu pour attaquer les chars. Alors le but de ce robot devient clair : une fois lancé sur un champ de bataille au triple galop, il peut tirer une roquette sur un char ennemi.

Une vidéo publiée par l’agence de presse RIA Novosti montre le robot en action. Il est rapide, stable et peut facilement se plier pour passer inaperçu. La proposition du M-81 ne se limite pas au tir sur des chars, car la société Intellect Machine le décrit comme efficace pour la reconnaissance sur le terrain ou l’administration de médicaments.

Pourquoi Dyson a-t-il tant investi dans la robotique ?
Lire aussi :
Dyson, grand spécialiste de l’électroménager, semble désireux d’ajouter quelque chose de nouveau…

Un robot russe qui nous rappelle un truc

Malgré le costume de ninja, le M-81 rappelle un peu le robot Spot développé par Boston Dynamics. Voir l’article : Gerbeviller. Des étudiants universitaires présentent des innovations dans le domaine de la technologie robotique. Il a également quatre pattes, se comporte comme un chien et est particulièrement rapide.

Mais en vérité, l’Intellect Machine M-81 trouve sa source ailleurs… il s’agit d’un modèle amélioré de Go1, un robot conçu par la société chinoise Unitree. Encore mieux : il est tout à fait possible d’acheter un Go1 sur AliExpress pour la modique somme de 4700 € ! On comprend mieux maintenant pourquoi l’Intellect Machine a habillé sa «  création  » d’un pantalon noir : le but est sans doute de camoufler la véritable origine du robot.

Sur Twitter, le compte Intel Takes raconte comment Alexey Aristov, un avocat russe marié à une influenceuse, et son associé Alexandr Atamanov, un entrepreneur « fasciné par les drones », ont fondé Intellect Machine en quelques mois. Après avoir découvert l’existence du robot Unitree, ils décident de s’entourer d’un petit groupe d’ingénieurs pour le modifier et en faire une arme.

Un robot propulsé par une image de lui-même
A voir aussi :
Le débat faisait rage il y a quelque temps autour d’une supposée…

Une machine qui s’annonce peu fiable sur le terrain

Cerise sur le gâteau : non seulement ce robot russe n’est pas vraiment russe, mais l’utiliser dans le cadre d’opérations militaires s’annonce comme une très mauvaise idée. En fait, il existe une méthode très simple pour l’éteindre à distance, car sa commande de fondu est facile à copier avec une télécommande DIY. Le code source est également disponible sur Internet.

En fin de compte, l’avenir n’appartient pas aux chiens ninja robots équipés de lance-roquettes, et c’est certainement beaucoup mieux ainsi. Vous pouvez toujours en acheter un pour mille euros et l’utiliser pour recevoir du courrier de la boîte aux lettres, par exemple.