L’accessibilité numérique est-elle encore à la traîne ? Pour tenter de « casser les codes », le secteur consacre la 6ème édition de son Prix des Innovations Télécoms à l’accessibilité comme vecteur d’inclusion. Jusqu’au 30 septembre 2022 pour postuler !

Louis Braille, inventeur du braille, le « premier codeur de tous les temps », pourrait-il inspirer les cinglés des télécommunications ? Après l’environnement, la jeunesse et la culture cèdent la place à l’accessibilité comme vecteur d’inclusion… Le prix des Innovations Télécoms, décerné par la Fédération française des télécommunications (FFT), intervient après deux ans éclipsés par la crise sanitaire pour une sixième édition en collaboration avec Google et Samsung, sous la houlette du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH). Il entend « démontrer l’impact social et environnemental positif du numérique ».

Faire émerger des solutions nouvelles

Les partenaires se disent « conscients des nombreux enjeux du numérique accessible à tous, qu’il s’agisse d’éducation ou de divertissement, dans un cadre professionnel ou personnel, ou simplement d’accès aux services publics en ligne ». Cet appel à projets devrait faire émerger de nouvelles solutions. Lire aussi : Les NFT présentent des risques pour la propriété intellectuelle. Pour Liza Bellulo, présidente de la FFT, « en 2022 il s’agit d’intégrer la question du handicap dans nos services », en mettant en œuvre l’acte européen d’accessibilité, qui impose que certains produits et services pour les personnes en situation de handicap soient accessibles à un handicap et sur lequel la France , comme 23 autres pays de l’Union, a été rappelé à l’ordre en juillet 2022 (article dans le lien ci-dessous).

Événements d'éducation aux médias et à l'information
Voir l’article :
Un certain nombre d’événements, dont le ministère de la culture est partenaire…

Un droit non négociable

Un droit non négociable

Dans ce contexte, Jérémie Boroy, président de la CNCPH, « demande que les jeux numériques saisissent fortement l’impératif d’accessibilité ». Mais « fatigué d’entendre le même discours pendant 25 ans » et regrettant que les sites publics ne soient toujours pas aux normes, il martèle que « l’accessibilité ne se négocie plus ». Il voit dans ce prix un « signal important envoyé aux entrepreneurs et concepteurs de solutions innovantes, afin qu’ils soient systématiquement orientés vers l’objectif d’autonomie ». Il rappelle que « l’accélération des solutions numériques, pas toutes standards, conduit à un écart encore plus grand entre les consommateurs et les personnes en situation de handicap ». « Pourtant, c’est quand l’accessibilité n’a pas été prévue que la correction coûte le plus cher », plaide Stéphane Gaillard, directeur de l’Institut national des jeunes aveugles à Paris, qui milite auprès des aménageurs pour qu’ils « adoptent ce réflexe au plus vite ».  » ils commencent à coder ». , une solution d’aide auditive basée sur la reconnaissance vocale avec le projet Ives et un capteur de mouvement 2D/3D pour la traduction en langue des signes avec le projet Sequeris. Voir l’article : Eric Viennot, in transmemoriam. Pour tenter de faire bouger les « codes », de nouveaux talents sont appelés en 2022…

Culture d'Objet, spécialiste de la joaillerie de luxe, a poussé les murs du site vendéen
Sur le même sujet :
Publié le 8 sept. 2022, 9 h 34 Mise à jour : 8…

Comment candidater ?

• Les candidats (entreprises, développeurs, associations, chercheurs ou laboratoires par exemple) doivent présenter un projet, une solution, un prototype ou un service innovant sur le thème du numérique accessible. Ce projet peut s’adresser à tous les publics ou se concentrer sur un public spécifique. Il doit également être reproductible ou diffusable sur différents territoires.

• Chaque candidature doit comprendre un pitch vidéo de trois minutes, un résumé du projet en 3 500 caractères et doit être accompagnée d’un dossier démontrant la pertinence du projet ainsi que sa pérennité dans le temps.

• Les lauréats bénéficient d’une dotation financière et d’un don de matériel électronique pour poursuivre le développement de leur projet, ainsi que d’une visibilité accrue auprès de tous les acteurs de leur écosystème. Ils seront annoncés à l’automne 2022.

• La sélection est faite sur dossier par un jury composé de professionnels des télécoms et du numérique ainsi que de représentants du monde associatif. La démonstration d’un prototype ou d’un concept défini est l’un des points clés de la sélection.

• Les dossiers doivent être envoyés par email à telecomsinnovations2022@fftelecoms.org avant le 30 septembre 2022 (règlement complet en lien ci-dessous).

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © Handicap.fr. Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite sans accord préalable. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal’Secco, journaliste Handicap.fr »

Quels sont les 2 types de classement d’ERP ?

Catégorie ERP 1 : sur 1 501 personnes. Catégorie ERP 2 : de 701 à 1 500 personnes. Catégorie ERP 3 : de 301 à 700 personnes.

Qu’est-ce qu’un ERP de 5ème catégorie ? Ce sont tous les établissements qui ne disposent pas de chambres et qui ont la capacité d’accueillir du public en dessous des seuils fixés par la réglementation. Le seuil pour la 5ème catégorie de type R est inférieur à 200 personnes au rez-de-chaussée et inférieur à 100 personnes au premier étage ou au sous-sol.

Quels sont les différents types d’établissement ?

Classification des ERP â types/catégories

  • Type J : Etablissements de soins (ex : EHPAD régis par le Code de l’Action Sociale et des Familles)
  • Type L : Salles d’audition, de conférence, de spectacle ou polyvalentes. …
  • Type M : magasins, centres commerciaux.
  • Type N : restaurants, pubs.

Comment connaître la classification d’un ERP ?

La réglementation est celle de la sécurité incendie. Vous retrouverez donc votre type et classification d’ERP dans votre registre de sécurité incendie. Le classement de votre établissement est basé sur votre activité et le nombre maximum de visiteurs que votre établissement peut recevoir.

Qu’est-ce que l’accessibilité numérique c2i ?

Définition. L’accessibilité des documents numériques est la possibilité donnée à chacun, notamment aux personnes en situation de handicap, de pouvoir consulter et utiliser ces documents.

Qu’est-ce que l’accès numérique ? L’accessibilité numérique consiste dans le fait que chacun, notamment les personnes en situation de handicap, puisse utiliser des ordinateurs et leurs logiciels, et consulter ou créer des ressources numériques, sur tout type de support (ordinateur, téléphone portable, tablette, etc.).

Qu’est-ce que l’accessibilité numérique pix ?

L’accessibilité numérique est un ensemble de règles et de bonnes pratiques qui permettent aux personnes handicapées d’accéder librement aux outils numériques par leurs propres moyens.

Pourquoi l’accessibilité numérique ?

L’accessibilité permet d’offrir une expérience utilisateur optimale pour chacun. Les personnes handicapées peuvent naviguer et interagir avec les outils numériques.

Pourquoi il est important de prendre en compte les contraintes d’accessibilité des la conception d’un bâtiment ?

Une voie accessible doit permettre d’accéder à l’entrée principale, ou à l’une des entrées principales, des bâtiments à partir de l’accès au terrain. Le choix et l’aménagement de ce parcours sont tels qu’ils facilitent la continuité de la chaîne de déplacement avec l’extérieur du terrain.

Quelles sont les conséquences en cas de non-respect des obligations d’accessibilité ? Ainsi vient une amende de 45 000 euros, portée à 75 000 euros et assortie d’une peine d’emprisonnement de 6 mois en cas de récidive, en cas de non-respect des obligations d’accessibilité des usagers du terrain, bénéficiaires des travaux, architectes, entrepreneurs et toute autre personne…

Quels sont les trois domaines concernés par l’obligation d’accessibilité ?

Quelles sont les conditions d’accessibilité ?

  • Chemins extérieurs.
  • Stationnement des véhicules.
  • Conditions d’accès et d’accueil dans les locaux.
  • Circulation horizontale et verticale dans les bâtiments.
  • Installations intérieures et sanitaires ouverts au public.
  • Portes, serrures intérieures et sorties.

Qu’est-ce que l’accessibilité pour tous ?

L’accessibilité garantit la capacité de chacun, quel que soit son handicap, à accéder, utiliser et bénéficier de son environnement.