A l’heure où les modes de vie ont été inversés par l’écran, à l’heure où presque tout est connecté, à l’heure où « les vieux sont allés à l’école pour les jeunes » et où dessinent « la terrifiante domination du vieux monde », bienvenue à l’ère numérique. Pour en discuter, Alain Finkielkraut s’est entretenu avec le philosophe, essayiste, Eric Sadin, auteur de plusieurs ouvrages sur la question, dont L’ère des tyrans individuels (éd. Grasset) et Faire sécession : notre politique de soi (éd. L’Echappée). ), et Bruno Patino, président de French Art, spécialiste des questions médiatiques et numériques, auteur de Tempête à Bocal, la nouvelle civilisation du poisson rouge (éd. Grasset).

“(…) Avant, ça n’existait pas. Les écrans sont partout, nos vies ont été bouleversées, les relations entre les gens ne suivent plus les mêmes règles. Sous la houlette des Digital natives, presque tous sont connectés. Les anciens L’école étant jeune, la dernière réfractaire a le sentiment de vivre dans un autre siècle et n’a plus rien à faire dans celui-ci. Cette grande transformation du monde demande réflexion”. Alain Finkielkraut

« Nous avons laissé le poisson rouge dans son bocal numérique : parfaitement libre, ouvert à tout, mais incapable de grandir, ayant du mal à se concentrer pendant plus de 8 secondes, épuisé par le temps qui passe et par des demandes infinies. Et travaillé avec des algorithmes. Et nous avons trouvé lui, là, après une expérience mondiale inédite : des poissons rouges remis, sauvés par la capacité technique à échanger, travailler, regarder, garder le contact, s’amuser… et découvrir, en vitesse, sa prison numérique sans savoir tout sauf perdre envie ; dit à tout le monde, mais désireux de rencontrer de vrais (…) “Bruno Patino, Tempête dans le bocal.

« Manifestations, manifestations, émeutes, grèves ; tensions, incrédulité, dénonciations : depuis des années, la colère monte, les gens continuent de rejeter l’autorité et semblent de moins en moins gouvernables. Jamais le climat n’a été aussi tendu, laissant de nombreux commentateurs en admiration. Comment sommes-nous ici ? Quels éléments et circonstances provoquent et entendent une telle fureur, abondant sur les réseaux sociaux Eric Sadin, L’âge des individus tyranniques ; La fin du monde commun.

Que se passe-t-il qui change la donne ?

Que se passe-t-il qui change la donne ?

“Maintenant, en 2022, il y a une histoire du numérique connecté. [Nous ne sommes pas en arrière en 1996, l’ère Barlow, car] il y a selon moi quatre âges d’Internet qui changent de nouvelles modalités, de nouvelles et nouvelles interrogations. La première ère est celle de Barlow, l’ère dite de l’accès, l’accès depuis les ordinateurs à l’époque à des informations plus diverses et évolutives via les serveurs – une ère de grande expansion d’Internet à partir de la fin des années 90 ; quelques années plus tard, à partir de 2005 , le web est apparu. .0, ce qui suggère le fait que les gens ne sont plus seulement des spectateurs mais ont la possibilité technique d’intervenir-à travers les blogs, respectivement, en taguant, etc. A voir aussi : Offre numérique : où en sont les bibliothèques territoriales ?., et c’est l’émergence des réseaux sociaux, vers 2004- 2006-Je pense Facebook, Twitter ; puis, deux ans plus tard, AP apparaît comme un événement fondamental surdéterminant, dans lequel nous continuons à vivre, en 2007, l’iPhone, le smartphone, qui intègre toute la dimension et le changement d’état : c’est-à-dire les applications – qui impliquent une interprétation en temps réel. comportement et recommandations – la capacité des systèmes d’intelligence artificielle à recommander des services et des produits. Et cette logique très puissante ne cesse de s’étendre, d’évoluer, de se sophistiquer. (…) “Éric Sadin

La Maison de la Culture et de l'Innovation Numérique se présente
Sur le même sujet :
La Maison Gaudard accueillera prochainement la Maison de la Culture et de…

Plus aucune parole n’a d’autorité, une liberté sans limite

Plus aucune parole n'a d'autorité, une liberté sans limite

“C’est l’idée que le message le plus vil doit coexister avec le meilleur message, nous trouvons que chez Jefferson quand il appelle le marché libre l’idée, et dit finalement, quand la vérité et le mensonge se font face, la vérité finit par s’appliquer – je suis Je ne dis pas non, je dis Il y a quelque chose de profondément américain dans cette idée dont la vérité triomphe réside dans le marché libre des idées réglementées. une alliance de technologie et de modèles économiques. Voir l’article : Culture : quatre points de vigilance pour un numérique responsable.(…) » Bruno Patino

Vous pouvez écouter l’intégralité du programme en cliquant en haut de la page

Le sport est impliqué dans le processus de transformation numérique
Lire aussi :
Hanoi (VNA) – Ces dernières années, de nombreux & # xD;les domaines…

Bibliographie

Eric Sadin, L’âge de l’individu tyran, La fin du monde commun (Grasset 2020 éd.)

Eric Sadin, Sécession : une politique de nous-mêmes (éd. L’Echappée 2021),

Eric Sadin, L’intelligence artificielle ou le défi du siècle (éd. L’Echappée, cf. trilogie de poche, 2021)

Bruno Patino, Tempête en bocal, la nouvelle civilisation du poisson rouge (éd. Grasset 2022)

Bruno Patino, Goldfish Civilization, Petits traités de l’attention marchande (Grasset 2019 éd.)

John Perry Barlow, Declaration of Independence of Cyberspace (texte célèbre écrit le 8 février 1996)

Savoirs numériques gratuits pour les enfants, anthologie “Libre”, préparée par Olivier Blondeau et Florent Latrive (ed. The Shine 2000)

Philippe Bihouix & amp; Karine Mauvilly, Catastrophe scolaire numérique, Plaidoyer pour une école sans écran (éd. Seuil 2016)

Martin Heidegger, Questions III et IV (éd. Tel Gallimard, nov. 1990)