Publié le 22 mai 2022 à 13h09, mis à jour le 22 mai 2022 à 17h54 Source : JT 13h NOUS

Publié le 22 mai 2022 13h09, mis à jour le 22 mai 2022 17h54

Parmi les pistes d’économie d’énergie pour les communes, il y a les éclairages publics.Des solutions existent, que certaines ont mises en œuvre bien avant la crise de l’énergie.TF1 fait un tour d’horizon des communes qui ont choisi de s’éclairer moins.

Les itinéraires d’économie d’énergie pour une municipalité incluent l’éclairage public. Voir l’article : Économie : Selon la Banque mondiale, les prix des matières premières resteront élevés jusqu’à fin 2024.

Il existe des solutions, dont certaines ont été mises en place bien avant la crise énergétique.

TF1 dresse un tour d’horizon des communes qui ont opté pour moins de lumière.

Dans la commune de Guise (Aisne), à ​​partir de 23 heures, les lumières s’éteignent, comme on le voit dans le descriptif en tête d’article. Plongant la ville dans le noir en fin de soirée, la décision fut prise en urgence pour faire face à la hausse du prix de l’électricité. « On a pensé, en conseil municipal », explique le maire Hugues Cochet, « et on s’est dit que, pour ne pas augmenter les impôts, (…) on devait couper l’éclairage public le soir ». La mesure devrait réduire la facture énergétique de Guise de 40 %, soit environ 100 000 euros par an.

Dans les rues désormais sombres de cette ville de 5 000 habitants, les rares qui traversent le soir saluent la décision. « Moi, je trouve ça très bien », dit Guisard, « on n’a pas besoin d’éclairage la nuit ». Un autre va dans le même sens : « Tu vois après 23h, il n’y a pas grand monde qui s’éparpille à Guise ».

Trois ans après, la loi Pacte n'a pas transformé l'économie
Lire aussi :
Inséré Il y a 2 heures, mis à jour il y a…

Beaucoup de communes n’ont pas attendu la crise de l’énergie

Pour des raisons économiques et environnementales, de plus en plus de communes restreignent leur éclairage public la nuit – la loi le recommande, mais ne le rend pas obligatoire. Si l’on compare les photos satellites de nuit françaises en 2012 et 2021, on peut déjà remarquer une légère obscurité – également due aux décrets obligeant les zones d’activité économique à éteindre les incendies après la fermeture. Lire aussi : Ministère de l’Economie : Bruno Le Maire reste à Bercy. Les collectivités locales n’ont donc pas attendu la hausse récente du prix de l’électricité pour agir, par bouleversement écologique et/ou souci économique, mais la crise devrait aggraver ce phénomène.

Economie : Bruno Le Maire ne croit pas à une récession cette année
Lire aussi :
Le ministre de l’Économie affirme malgré tout rester « très prudent » car la…

Un éclairage public à la demande

Mais rentrer chez soi dans le noir complet n’a pas à être très rassurant. De plus, la sécurité est la cause originelle de l’éclairage public, qui s’est étendu à la plupart des capitales européennes dès le XVIIe siècle, développé plus tard grâce au gaz, à une généralisation à partir de la fin du XIXe siècle grâce à la fée électricité.

Quand Patricia part travailler le soir, déjà dans la nuit, elle veut juste mettre un signal sur son téléphone pour éclairer ses pas. « Il suffit d’appuyer sur la petite ampoule ici… et la lumière s’allume », montre la jeune femme dans une rue de Longpont-sur-Orge (Essonne). C’est une application qui lui permet d’allumer les lampadaires, en fonction de sa géolocalisation. Et après six minutes, ils s’éteignent à nouveau. L’appareil coûte 400 euros pour brancher une dizaine de lampadaires, et une centaine de communes veulent désormais s’en équiper.

Il reste la possibilité d’agir directement sur la source lumineuse. C’est le choix fait par la commune de Senonches (Eure-et-Loir), de remplacer l’ensemble de ses anciennes lampes sodium par des luminaires. Moins énergivore, et à intensité réglable, par exemple en fonction de l’heure de la journée, cette technologie est cependant beaucoup plus chère à installer : 350 000 euros pour changer les 1 000 points lumineux de la commune. Mais le maire a fait ses comptes : « Les économies générées par la réduction de la consommation nous permettent de financer ces équipements en 4 ans », explique Xavier Nicolas, « alors qu’ils dureront 20 ans ».

La rédaction de TF1info Reportage TF1 : Léa Merlier, Zack Ajili et Bertrand Lachat

ToutTF1 Info

Tendance de dernière minute la plus lue

Sous l’action de la chaleur (la flamme), la cire de colza fond et monte par capillarité à travers la mèche de coton, pour évaporer la vapeur au contact de la flamme de la bougie. Le gaz créé par cette vaporisation va monter dans la flamme pour alimenter et entretenir la combustion.

Quels sont les différents types d’éclairage ?

Quels sont les différents types d’éclairage ?

  • Eclairage d’ambiance ou éclairage aromatisé. L’éclairage d’ambiance est ce qui permet, comme son nom l’indique, de modifier et d’adoucir l’atmosphère d’une pièce. …
  • Éclairage de travail et éclairage directionnel. …
  • Eclairage direct et indirect.

Pourquoi un homme doit-il s’allumer ? Pendant des milliers d’années, les hommes ont eu besoin de lumière pour prolonger leur activité après la tombée de la nuit ou pour explorer des endroits sans lumière.

Qu’est-ce que l’éclairage indirect ?

Une source de lumière est une source de lumière indirecte dont la lumière éclaire d’autres objets dans une pièce avec une répartition équitable de la lumière. Le plafonnier indirect crée une lumière harmonieuse même sans fort contraste entre la lumière et l’ombre.

Quels sont les différents types de lumière ?

Type de SourceExemples
source naturellePrimairesoleil, feu, luciole
SecondaireLune, neige, mer, sable
ressort artificielPrimaireLampes, tubes, module LED, OLED
SecondaireSystème de luminaire optique (réflecteur, grille, diffuseur) Surface à haut coefficient de réflexion et/ou spéculatif

Comment fonctionne le circuit de l’éclairage public ?

Le principe de fonctionnement est très simple : le lampadaire comprend un générateur photovoltaïque (panneau solaire), une batterie, un contrôleur, un dispositif d’allumage et d’extinction de l’éclairage et un luminaire.

Comment l’éclairage public a-t-il évolué ? En 1830, les premiers candélabres arrivent. C’est vers 1850 que l’éclairage public commence à se répandre dans tout le pays. De tels candélabres sont installés un peu partout en France, laissant place à une cohabitation entre éclairage au pétrole et éclairage au gaz.

Quel cable pour éclairage public ?

Le réseau d’éclairage public est constitué de conducteurs nus (2 ou 3 conducteurs) ou d’un câble à 2 ou 3 conducteurs isolés.

Qui s’occupe de l’éclairage public ?

Les collectivités locales (principalement les communes en France) paient l’éclairage public et la signalisation. L’investissement, l’entretien, l’assurance sont la première source de coût, mais le fonctionnement (factures d’électricité) est primordial.

Comment A-t-on amélioré l’éclairage au cours des siècles ?

De l’Antiquité au XIXe siècle, l’éclairage s’acquiert par la combustion d’huiles, de pétrole ou de gaz. Différentes techniques se succèdent pour améliorer l’utilisation des lampes.

Comment l’éclairage urbain a-t-il évolué dans le temps ? Dès la fin du XIXe siècle, l’éclairage public – déjà banal avec la lampe à gaz – émerge avec les premières sources électriques : la lampe à arc permettait d’éclairer de grandes avenues ou des ronds-points et de brillantes lumières urbaines.

Quels moyens modernes permettent de s’éclairer ?

Pendant longtemps, les gens se sont allumés avec des bougies fabriquées à la cire d’abeille. Les bougies ont d’abord été remplacées par des lampes équipées de pointes à mazout, puis au kérosène.

Comment s’éclairait on autrefois ?

Au Moyen Âge, les nobles et le clergé s’éclairaient avec des bougies en cire. Les personnes trop pauvres utilisent de la graisse dans les bougies.

Comment l’éclairage a évolué dans le temps ?

C’était la première source d’allumage du feu à apparaître chez les hommes préhistoriques.La torche n’a pas été utilisée longtemps après l’arrivée du feu. La lampe à huile a été vue dans les temps anciens. (-1500 -1400). La bougie était visible au milieu du Moyen Age.