Publié

Il y a 8 heures, Mis à jour il y a 2 heures

La canicule qui touche la France depuis quelques jours pourrait avoir de lourdes conséquences sur l’économie.

Canicule intense, pluie de frais. C’est la formule que l’on pourrait utiliser pour résumer l’impact d’une canicule comme celle-ci sur l’économie en France. C’est en tout cas ce que souligne Santé Publique France dans une étude sur les conséquences économiques des canicules en France métropolitaine. Publiée le 27 juillet 2021, et mise à jour sur le site de l’agence nationale de santé publique le 1er juillet 2022, l’étude apparaît « plus que jamais d’actualité » selon Olivier Chanel, directeur d’études au CNRS à l’école Aix-Marseille of Economics (AMSE) et co-auteur du rapport. Et pour cause, entre chaleur accablante et restrictions d’activité, « tout semble prédisposé à ce que le pays tourne au ralenti dans les prochains jours » pointe le chercheur.

Un impact économique à relativiser ?

Un impact économique à relativiser ?

C’est un écueil majeur dans la lutte contre ces phénomènes climatiques extrêmes : « les vagues de chaleur ne sont que trop peu analysées dans leurs aspects économiques », observe Olivier Chanel. Or, ces épisodes de fortes chaleurs ont un coût non négligeable selon Santé Publique France, qui estime que les vagues de canicule survenues entre 2015 et 2020 auraient coûté 22 à 37 milliards d’euros en raison des dépenses en frais médicaux, du ralentissement de l’activité économique. Voir l’article : Réformes économiques arrêtées ?. ou « perte de bien-être ». Une perte de bien-être que les chercheurs attribuent aux restrictions d’activités qui, selon eux, auraient de « vraies répercussions socio-économiques ». Tant sur le plan physique (évitement des activités sportives, annulation d’événements) que psychologique (fatigue, crampes, diminution des capacités cognitives), les facteurs de perte de bien-être sont multiples.

« La déformation des rails due à la canicule peut, par exemple, entraîner la fermeture de nombreuses lignes ferroviaires, poursuit le chercheur. Et cela conduit inévitablement à une désorganisation de la société et à une augmentation du temps en valeur économique », analyse le co-auteur de l’étude. Selon ce même rapport, les canicules coûtent en moyenne « 814 euros par habitant exposé » sur la période enregistrée. Un chiffre calculé sur la base des dépenses liées aux dysfonctionnements causés par ces événements climatiques.

Les vagues de chaleur auraient également un réel impact sur la productivité au travail. Un travailleur moyen exposé à plus de 33°C perdrait environ 50% de sa capacité de travail selon l’Organisation Internationale du Travail (OIT). « Il est très probable que la production agricole soit à nouveau fortement affectée cette année », estime Olivier Chanel. Conséquence directe de la canicule actuelle, puisqu’aucun épisode orageux n’est prévu par Météo France d’ici fin juillet au moins, la sécheresse pourrait donc encore s’aggraver. Sur l’année 2020, la sécheresse a par exemple coûté entre 1 et 1,2 milliard d’euros, selon la Caisse centrale de réassurance (CCR). Mais un rapport du Sénat relativise l’impact que pourrait avoir une canicule sur l’activité économique. Après la canicule de 2003, le Sénat constatait que la croissance n’avait été amputé que de 0,1 à 0,2 point de PIB sur l’ensemble de l’année, soit 2 à 4,5 milliards d’euros.

A lire aussiLes villes peuvent-elles faire face au défi des canicules ?

Va-t-on donc vers une crise aussi importante que celle de 2003 ? « Cette fois-ci, il faut tenir compte de facteurs structurels : l’hôpital est en crise, et il y a un manque de personnel médical pour faire face à la canicule et gérer le pic Covid actuel » décrit le chercheur au CNRS.

Cependant, ajoute-t-il, « il semble peu probable que cette canicule fasse plus de dégâts qu’en 2003 ». Pour rappel, cette canicule d’une ampleur exceptionnelle avait provoqué une vague de morts, notamment parmi les personnes les plus vulnérables. Mis en place suite à cette catastrophe sanitaire, le Plan National Canicule (PNC) a permis de limiter les effets sanitaires en sensibilisant les citoyens aux impacts de la chaleur. Déployée chaque été, elle contribue depuis à réduire au maximum le nombre de morts. De 15 209 décès dus à la canicule en 2003, leur nombre a considérablement baissé pour tomber à 1 462 en 2019 sur un épisode de canicule similaire.

Saverne. Un nouveau salon qui fédère les acteurs de l'économie "du fleuve"
A voir aussi :
La petite structure Saverne Fluvestre Innovation organise son premier « Salon européen…

Comment avoir froid en canicule ?

VOIR AUSSI – Canicule : les vagues de chaleur vont-elles augmenter ? Sur le même sujet : Russie : Quelle est la trajectoire de l’économie russe ? – Jacques Sapir.

  • 5 astuces pour se rafraîchir quand il fait très chaud
  • Aspergez-vous d’eau… aux bons endroits. …
  • Amplifiez le refroidissement éolien. Pour ce faire, deux choses : un ventilateur et un brumisateur. …
  • Mouiller ses cheveux. …
  • Porter un chapeau/bandeau mouillé…
  • Investissez dans un mini ventilateur. …

Ventilateur et Covid-19.

L'inflation persiste, l'économie en difficulté
Sur le même sujet :
Parmi les risques fréquemment anticipés par les économistes pour les mois à…

C’est quoi le plan grand froid ?

Comment refroidir la peau ? C’est pourquoi la peau doit être refroidie pour éviter que la brûlure ne s’aggrave. Comment refroidir? La brûlure est aspergée d’eau froide pendant 5 à 10 minutes. Vous pouvez utiliser l’eau du robinet dans une douche, avec un tuyau d’arrosage…

Le plan Grand Froid est un dispositif étatique qui augmente le nombre d’hébergements d’urgence lorsque les températures atteignent certains seuils le jour comme la nuit. Qu’est-ce que le plan Grand Froid ? Ce dispositif peut être activé par les préfectures du 1er novembre au 31 mars.

Qui est responsable du Grand Froid ?

Quel est l’endroit le plus froid de France ? Si l’on en croit les archives de Météo France, il s’agit bien de Mouthe dans le département du Doubs : – 41°C enregistré en 1985, le record n’a jamais été battu.

Quand il va faire froid ?

Le plan « Grand Froid » est un dispositif interministériel prévoyant des actions en cas de fortes intempéries hivernales. Il est activé par les préfectures en fonction de l’intensité du froid, elle-même évaluée à partir des températures transmises par Météo France via sa carte de vigilance météo.

Comment se forme une vague de chaleur ?

Sur l’ensemble du territoire L’air polaire arrivera d’abord du nord de la France à partir de ce dimanche 21 novembre avant de se diffuser sur l’ensemble du territoire. Et c’est cet air glacé qui va refroidir. Les températures chuteront sérieusement pour la semaine du 21 au 28 novembre.

D’un point de vue purement atmosphérique, les canicules ou canicules sont associées à la présence d’une circulation anticyclonique persistante, particulièrement en altitude.

Comment Attrape-t-on un coup de chaleur ?

Qu’est-ce qui cause les vagues de chaleur? Ces canicules sont la conséquence directe de l’augmentation de la température de l’air, elle-même liée à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, sous l’effet des émissions d’origine humaine.

Comment expliquer la canicule ?

Le coup de chaleur est principalement dû à une exposition prolongée à la chaleur ou à un effort prolongé et intense dans un environnement chaud et/ou humide. Elle peut également survenir après un séjour prolongé dans un espace confiné et surchauffé comme une voiture.

Comment se forme un dôme de chaleur ?

Cet air sec provient de la cellule de Hadley. Généralement, à l’équateur, l’air chaud monte. Il y a alors condensation et précipitation, ce qui dégage un supplément de chaleur qui renforce cette ascension. Cet air devenu sec descend au niveau des tropiques et c’est ce qui nous arrive.

Quelle température pour une canicule ?

Qu’est-ce qu’un dôme chauffant ? Le terme est très récent. Il est apparu avec la canicule au Canada durant l’été 2021. Mais le phénomène est toujours le même : à un moment donné, un anticyclone bloquant persiste au même endroit et provoque la stagnation des masses d’air.

La France est en Europe occidentale et pour cette zone géographique, la canicule est généralement établie comme une canicule où la température nocturne est supérieure à 18-20°C tandis que la température diurne dépasse 30-35°C.

Quelle est la température maximale que peut supporter un corps humain ?

Quand le plan canicule est-il déclenché ? Le Plan Canicule est activé au niveau national en France depuis le 1er juin 2022, jusqu’au 15 septembre, afin de limiter les conséquences sanitaires en période de fortes chaleurs. Il passe au niveau 3 dans certains départements. Les personnes âgées, en Ehpad, les enfants sont particulièrement à risque.

Quelle température pour mourir de chaud ?

100° : c’est la température que le corps humain peut supporter « sans problème ». Tant que l’air est sec et que le corps peut transpirer, un être humain peut supporter « sans dommage » une chaleur de 100°.