Publié le 8 juillet 2022 à 19h46 Source : JT 20h La semaine

Publié le 8 juillet 2022 à 19h46

En France, pour faire face à la pénurie de gaz liée à la guerre en Ukraine, la réouverture d’une centrale à charbon a été décidée par les autorités.Ailleurs dans le monde, ce mode de production d’électricité, que la France comptait abandonner, demeure encore très populaire.En 2019, plus d’un tiers de l’électricité était encore obtenue dans le monde grâce au charbon.

En France, pour faire face à la pénurie de gaz liée à la guerre en Ukraine, l’ouverture d’une centrale à charbon a été décidée par les autorités. Voir l’article : Californie : des balles en plastique pour lutter contre la sécheresse.

Dans certaines parties du monde, cette forme d’électricité, que la France entendait abandonner, est toujours très populaire.

En 2019, plus d’un tiers de l’électricité mondiale était produite par le charbon.

Alors qu’elle devait être définitivement fermée, la centrale à charbon de Saint-Avold en Moselle a finalement vu sa durée de vie s’allonger d’au moins un hiver. Face aux craintes de coupures de courant et dans une situation où les pays de l’UE veulent tourner le dos au gaz russe, le gouvernement a pris cette décision avec tristesse.

Bien qu’il soit beaucoup plus simple de produire de l’électricité à partir de cette matière première, les conséquences environnementales sont importantes : pour produire plus d’énergie, une centrale à charbon émet en effet 175 fois plus de CO2 que sa centrale nucléaire, et 105 fois plus qu’une éolienne. turbine.

Pendant le changement climatique, cette production d’électricité cessera-t-elle un jour ? Alors que les pays de l’UE, dont la France, sont déterminés à planifier sa disparition, les internautes soulignent que le charbon a un rôle prépondérant dans la production mondiale d’électricité : 39 % en proviendront. Un numéro correspondant aux dernières informations disponibles sur le sujet.

Le Dalaï Lama a appelé à une réduction de la dépendance au pétrole
Ceci pourrez vous intéresser :
Le Dalaï Lama, le chef spirituel des bouddhistes tibétains en exil en…

Une part stable depuis 50 ans

Pour avoir des données globales sur les systèmes de production d’électricité à travers le monde, c’est à l’International Power Center qu’il faut traduire. Sur le même sujet : « La cybermédecine ne doit pas rimer avec automédication », Professeur Olaf Dössell. Il contient les dernières données (2019), ce qui permet d’avoir une meilleure vision du charbon, des énergies renouvelables et du nucléaire.

Le graphique ci-dessus (également disponible dans ce lien) nous montre que le charbon a été utilisé en 2019 pour produire environ 37 % de l’électricité mondiale. Plus que toute autre source de production. Le nucléaire, très majoritairement français, représente environ un dixième de la production, soit environ l’équivalent des énergies renouvelables. Le gaz naturel et l’hydroélectricité (24 % et 16 % respectivement) sont également des sources d’énergie majeures dans l’environnement mondial.

La sensibilisation au changement climatique modifie-t-elle ces tendances ? Il y a cinquante ans, on aurait pu penser que le charbon était réduit. Aujourd’hui, cependant, il produit un composant de classe mondiale similaire à celui observé en 1973. Ceci est démontré par le graphique suivant (cliquez ici s’il ne s’affiche pas correctement).

L’importante consommation de charbon qui existe encore aujourd’hui s’explique par la croissance croissante des pays en développement, qui ont vu leurs besoins énergétiques décupler au cours des dernières décennies. Pour soutenir leur développement, ils se sont tournés vers le charbon de bois, plus facile à obtenir et moins cher, au lieu d’utiliser des technologies de production d’énergie plus sophistiquées pour améliorer la technologie (notamment nucléaire).

Devenue une source d’énergie incontournable, la Chine a utilisé une grande quantité d’énergies fossiles pour soutenir son expansion, qui est aujourd’hui la plus utilisée au monde.

Les données de l’Agence internationale de l’énergie, résumées dans le graphique ci-dessus (disponible ici) indiquent qu’environ 50 % de l’énergie mondiale est générée par le charbon en provenance de Chine. Autre pays émergent, l’Inde, avec les États-Unis, en phase 3 de la plateforme.

Gardez à l’esprit que ces données très fiables datent de 2019. Elles ne reflètent pas les décisions politiques prises en Europe en réponse à la crise ukrainienne. Plusieurs pays ont déjà annoncé qu’ils utiliseront temporairement le charbon dans les années à venir pour fonctionner sans les hydrocarbures russes, la part des statistiques liées au charbon sur la production d’énergie va augmenter.

Vous souhaitez nous poser des questions ou fournir des informations que vous ne jugez pas fiables ? N’hésitez pas à nous contacter à lesverifiés@tf1.fr. Vous pouvez également nous retrouver sur Twitter : notre équipe est à l’origine du compte @verif_TF1LCI.

Vivre sans emballages
Lire aussi :
Verre, papier, aluminium… Les 70 millions de tonnes d’emballages ménagers produits dans…

ToutTF1 Info

Les plus lusDernière minuteTendance

Quelles sont les 3 combustibles fossiles ?

3. Type de différents types de carburant

  • 3.1. Leshala. Le charbon est un type de kérogène fabriqué à partir de plantes à haute résistance (arbres, fougères, etc.). …
  • 3.2. Olli. …
  • 3.3. Gaz naturel.

Quel est le carburant le plus utilisé dans le monde ? En 2008, la consommation mondiale d’énergie primaire était de 12 milliards de doigts (Gtep), dont 81,7 % d’origine fossile : 34 % pour le pétrole, 20,9 % pour le gaz naturel et 27 % pour le charbon (tableau).

Quel est le combustible le plus utilisé ?

Le gaz, le bois, le mazout et le fioul sont les principaux combustibles utilisés pour le chauffage. Le cas du chauffage électrique varie, la chaleur ne se produit pas directement dans votre logement, mais dans des centrales électriques (sauf dans le cas des centrales renouvelables ou hydrauliques).

Où se trouve le combustible fossile ?

Le pétrole est l’un des combustibles les plus riches en carbone et est broyé depuis des millions d’années (charbon, pétrole et gaz naturel).

Est-ce que le charbon va disparaître ?

Utilisation excessive d’énergies fossiles Cependant, les sources d’énergie planétaires sont limitées : au rythme actuel d’utilisation, le pétrole s’épuisera en 54 ans, le gaz en 63 ans, le charbon en 112 ans et l’uranium en 100 ans (pour certaines sources).

Quand le charbon va-t-il disparaître ? Une énergie renouvelable et dangereuse De plus, au rythme actuel d’utilisation, le charbon disparaîtra dans 112 ans ! Malheureusement, son utilisation est hautement toxique pour l’homme et l’environnement.

Comment préserver le charbon ?

Pour remplacer le charbon, l’étude préconise le recours aux énergies renouvelables qui peuvent faire baisser les températures à 3,2° d’ici 2100, au lieu de 3,7°, selon le Climate Action Tracker (CAT).

Quels sont les avantages et les inconvénients du charbon ?

Le charbon a une bonne distribution dans le monde et est largement disponible. Son origine principale réside dans son extraction et son utilisation, qui polluent l’environnement.

Quand il n’y aura plus d’énergie fossile ?

On estime que dans environ 50 ans, il n’y aura plus de gaz et de pétrole.

Quels sont les inconvénients du charbon ?

L’extraction du charbon peut entraîner l’érosion des sols ou la pollution des eaux souterraines. Bien que les mines à ciel ouvert soient moins nocives pour les travailleurs, elles modifient considérablement la structure géographique. En fait, les mines peuvent s’étendre d’à peine un mile carré [2 km ²] à plusieurs pieds de profondeur.

Pourquoi le charbon est-il si mauvais ? Pourquoi le charbon est-il un problème ? Le charbon est identifié en raison de la pollution qu’il produit. Tout d’abord lors de son excavation car l’exploitation minière produit de grandes quantités de CO² et pollue parfois les nappes phréatiques. Vient ensuite la pollution liée à la mauvaise utilisation du charbon.

Pourquoi le charbon est un bon combustible ?

Avantages et inconvénients du charbon Nombreux et facile à extraire, le charbon est le combustible le moins cher pour produire de l’électricité. Malheureusement, c’est un brûleur de graisse, qui finira par s’épuiser, après quelques centaines d’années.

Est-ce que le charbon est toxique ?

La créosote peut être nocive lors de la respiration, de la brûlure (qui provoque le dégagement de gaz toxiques) et par contact avec la peau (causant des irritations, des dermatites ou même des cancers de la peau « si contacts fréquents et prolongés »).

Quelles sont les limites de l’utilisation du charbon ?

La limite pour la consommation majeure de charbon est le niveau des émissions de dioxyde de carbone. La principale raison de la demande mondiale de charbon sera à terme la pression de la communauté internationale pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Quelle est la composition du charbon ?

carbone (55% à 95% entre les lignites et l’anthracite), hydrogène, eau, oxygène, soufre, méthane, CO2, soie, aluminium, calcium, fer, azote, et, dans une moindre mesure, bore, magnésium, titane, chlore. , mercure, plomb, bathorium entre autres.

Comment est fabriqué le charbon ? Le charbon est le combustible le plus populaire en France en raison de son utilisation fréquente du barbecue. Il est produit par la carbonisation du bois qui se transforme sous l’effet de la chaleur et de l’absence d’oxygène (pyrolyse).

Quelle est la nature du charbon ?

Le charbon provient de plantes naturelles. Cette matière organique, riche en carbone, s’enfonce progressivement dans le sol en accumulant de la boue et du sable à la surface de l’eau. Il se transforme alors en matériaux inflammables pour les combustibles fossiles, le charbon, sous l’effet de l’augmentation des températures et des pressions.

Quelle est l’origine du charbon ?

Comme le pétrole et le gaz naturel, le charbon est un combustible pour les fossiles. Le génome de son origine a commencé il y a plus de 350 millions d’années, avec une profonde évolution de la matière organique. Tout commence dans le marais, au bout du beisin sédimentaire. (étang ou lac).

Quels sont les différents types de charbon ?

Il existe 4 types de charbon : la tourbe, le lignite, la houille et l’anthracite. Après la tourbe, premier stade de sédimentation, vient le lignite, puis le charbon, puis l’anthracite. Ce dernier contient le carbone le plus élevé.