Publié le 21 septembre 2022 à 20:10, mis à jour le 21 septembre 2022 à 21:22 Source : JT 20h Semaine

Publié le 21 septembre 2022 à 20:10, mis à jour le 21 septembre 2022 à 21:22.

À deux mois de Noël, de nombreuses communes réfléchissent déjà à des solutions pour illuminer leurs rues et leurs places sans faire exploser leurs factures d’électricité.

À deux mois de Noël, de nombreuses communes réfléchissent déjà à des solutions pour illuminer leurs rues et leurs places sans faire exploser leurs factures d'électricité.

A deux mois de Noël, de nombreuses villes réfléchissent déjà à des solutions pour éclairer leurs rues et leurs places sans faire exploser leurs factures d’électricité. Voir l’article : Le compostage.

C’est l’un des marchés les plus célèbres du pays. Ce 2022, à Colmar, il n’y a pas de chauffage au marché de Noël. Les commerçants sont en colère. Pour le maire de Colmar, il s’agit d’économies d’énergie.

Autre différence importante : le marché ouvrira plus tard, à 11h au lieu de 10h, et fermera plus tôt, à 21h au lieu de 22h. L’objectif est d’économiser 32 000 euros sur le chauffage de ce chalet, soit 126 000 kWh.

A Nogent-le-Rotrou, dans le Perche, les décisions se prennent. Il y aura moins de lumières de Noël. Il y aura moins de rues éclairées, mais plus de divertissements dans la ville. Les gens comprennent la situation. Pour le gérant de ce café, les constats sont les mêmes. Nogent-le-Rotrou, Colmar… d’autres communes vont devoir prendre des décisions aussi radicales dans les prochaines semaines.

TF1 | Rapport de J. Chubulleau, P. Vogel, V. Gauquelin

Les plus lusDernière minuteTendances

Une rétine artificielle pour les aveugles
Voir l’article :
voir l’émission intégrale ÉMISSION #6 Qui aurait cru, il y a seulement…