Chaque semaine, retrouvez le meilleur de la veille de l’innovation de la rédaction de FutureMag.

Le jeudi, on part à la découverte des Objets.

/ 3D

La télé 3D… sans lunettes ! 

Les projets de télévision en 3D ont connu des hauts et des bas, mais sont loin d’être enterrés. La fondation nationale pour la recherche américaine a financé à hauteur de 400 000 dollars un prototype assez révolutionnaire de télévision 3D conçu par Jayan Thomas, chercheur à l’University of Central Florida. Le principe : faire de la télévision une table sur laquelle se dresseraient des images de type hologrammes que l’on verraient du coup différement selon les angles. Lire aussi : Préserver l’environnement grâce à l’agroforesterie. La méthode utilisée est proche de l’impression 3D pour, couche par couche, faire apparaître des images en 3D grâce à des nano-matériaux. Le projet est en développement. 

Suivre le projet

Voir l’article :
Dans ce dernier numéro de la saison, Futuremag vous emmène en Allemagne…

/ Objets connectés

Une ceinture pour détecter les obstacles A voir aussi : Solar Impulse 2 : « Ce que nous pouvons faire en vol, tout le monde peut le faire au sol ».

Les aveugles et déficients visuels ont un nouveau guide et celui-ci s’appelle Mubser. Cette ceinture, connectée en Bluetooth à un casque, permet de guider les personnes aveugles dans leurs déplacements quotidiens. Les obstacles (murs, chaises, trottoirs…) sont détectés par la ceinture grâce à une caméra 3D infrarouge et l’information notifiée par le casque audio ou par un système de vibrations. Mubser est développé par Khlaed Shady, un ingénieur égyptien de 22 ans, au sein de l’université Menoufia du Caire. Un premier prototype sera dévoilé tout début mars.

Suivre le développement du projet

Les robots à l'assaut du Japon
A voir aussi :
Tweets de @FutureMagFR

/ Robot

Un robot contre les snipers

L’une des tactiques des snipers dans les pays en guerre comme la Syrie est de tirer dans les jambes des civils pour inciter d’éventuels soutiens à se découvrir et ainsi atteindre d’autres ennemis. Pour ramener un blessé sans risquer une vie supplémentaire, deux jeunes informaticiens syriens réfugiés à l’étranger ont imaginé un robot doté d’une grande pince et d’un blindage, capable de sauver un blessé. Un prototype est en cours de construction et un site d’appel au don est également en ligne pour financer ce projet.

En savoir plus sur le projet

Le scanner « Homme » de la semaine c’est par ici ! 

Le scanner « Terre » de la semaine, c’est par là !