Enedis a réussi : le décret vient d’être publié et facilite la vie des habitants des copropriétés, qui peuvent s’adresser directement au gestionnaire du réseau électrique pour l’installation d’une borne.

Le fameux droit de prendre n’a jamais vraiment fait son chemin en France. Le décret remonte à 2011, date de naissance des premières voitures électriques de nouvelle génération (Nissan Leaf, Renault Zoe, Peugeot Ion, etc.). Mais en onze ans on ne peut pas dire qu’il y ait beaucoup de bornes de recharge dans les parkings des copropriétés. L’erreur, parfois, avec des obstacles techniques, financiers ou administratifs qui poseront tôt ou tard problème aux automobilistes, alors que la part de marché de l’électrique vient de dépasser celle du diesel pour la première fois en France. Il faut cependant rappeler que l’habitat communal représente au total près de 10 millions de logements dans ce pays. Cela signifie qu’environ un Français sur deux habiterait dans une copropriété et 7 millions d’entre eux disposent d’une place de parking ! En supposant que 17 millions de voitures électriques circuleront sur les routes françaises en 2035 (estimation Enedis), on réalise alors le défi qui attend la confiance. Pour accélérer le rythme, les habitants peuvent désormais s’appuyer directement sur Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d’énergie en France.

Enedis jusqu’au bout du fil

🤝 En plus de ses partenaires, Enedis se mobilise partout en France pour connecter les infrastructures pour attirer les véhicules électriques sur la voie publique, les parkings et les habitations. Lire aussi : Aventech produira les bornes de recharge pour voitures électriques de Carrefour. pic.twitter.com/dd75YFS5Vj

Quand Enedis gérait la distribution d’électricité dans les appartements, les derniers mètres entre les derniers et la borne de recharge placée dans le parking étaient, jusqu’à présent, plutôt la spécialité d’entreprises comme ZePlug ou Park’nPlug. Mais grâce au décret « Enedis » qui vient d’être publié, les immeubles à appartements peuvent désormais se tourner vers le géant français pour installer gratuitement des bornes de recharge dans les parkings. Mais, comme vous pouvez l’imaginer, quelqu’un finira par payer pour l’utilisation et l’installation du terminal. Voici comment le processus se déroulera :

Voir l’article :
Un 4L anabolisant ? A l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris…

Une offre séduisante ?

En d’autres termes, ce décret permet à Enedis de prendre en charge les coûts des études et du raccordement de la copropriété à l’infrastructure de recharge pendant la construction. Mais ce n’est pas gratuit : ils sont en fait intégrés à la turpe (tarif pour le transport de l’électricité, une taxe que tous les Français paient déjà !) à hauteur de 60 %. Les 40% restants de l’installation sont payés… par l’utilisateur final de la borne de recharge. Le point fort du décret « Enedis » est que les copropriétés n’ont plus à financer ces raccordements, Enedis se charge d’apporter l’argent. Ceci pourrez vous intéresser : Les plus gros préjugés sur les voitures électriques sont-ils justifiés ?. Mais cette avancée de la loi ne plaît pas aux opérateurs privés : « Le décret prévoit que dans une résidence collective le raccordement de la colonne horizontale qui alimente les places de parking, par opposition à la colonne verticale qui alimente en électricité les appartements, sera à la charge par tous les Français… Le décret rappelle que, dans le cadre de la colonne horizontale, un pourcentage des frais de raccordement sera préfinancé par Enedis, qui a pour mission d’installer un compteur Linky dans chaque lieu raccordé. puis rembourser 60% du raccordement, le reste a déjà été payé par Turpe, un coût estimé entre 1,5 et 2,4 milliards d’euros, alors que les solutions proposées par des entreprises privées ne coûtent pas un sou d’argent public », a expliqué le fondateur de ZePlug à Figaro. Mais la réalité serait plus complexe : Enedis et les opérateurs privés seraient plus « complémentaires » que concurrents, car le marché est immense. Et pour toutes ces copropriétés qui n’ont pas les moyens financiers d’avancer les travaux, Enedis sera sans doute une offre attractive.

Comparez l’autonomie réelle des meilleures voitures électriques selon notre cycle de mesure standardisé. Capacité de la batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !

Publié le 05/10/2022 Mis à jour le 06/10/2022

La wallbox de 11 kW présente l’énorme avantage de pouvoir être utilisée par presque tous les modèles de véhicules électriques et hybrides disponibles sur le marché. A noter : certains constructeurs de ce type de voitures exigent même parfois l’utilisation de ce modèle de wallbox particulier.

Ceci pourrez vous intéresser :
C’est près de Vernon (Eure) que s’implantera le constructeur d’une voiture innovante…

Comment recharger sa voiture électrique gratuitement ?

Des solutions pour recharger votre voiture gratuitement

  • La chaîne Lidl compte actuellement près de 1 000 bornes de recharge sur 300 places de parking en France. …
  • Leroy Merlin suit la même tendance des solutions de recharge rapides et gratuites.
  • Le groupe Carrefour va également déployer 2 000 bornes d’ici 2023.

Comment recharger sa voiture sans abonnement ? en téléchargeant l’application de mobilité électrique IZIVIA, ou en utilisant le site de paiement en ligne pour recharger votre voiture électrique, également accessible via le QR code positionné sur la borne.

Est-ce que les bornes de recharges sont gratuites ?

En général, la recharge est gratuite mais il peut être nécessaire de se rendre à l’accueil du magasin pour obtenir un badge ou un code d’accès. Les centres commerciaux font le pari que les utilisateurs de voitures électriques achèteront pendant le temps de recharge.

Comment utiliser une borne de recharge gratuite ?

C’est pourquoi la majorité des bornes de recharge gratuites que vous trouverez dans les villes se trouvent dans des parkings publics. En effet, vous pouvez recharger votre véhicule sans abonnement préalable. Le service reste gratuit même si vous devez normalement payer votre droit de stationnement.

Quel est le coût moyen pour recharger voiture électrique ?

Sa consommation moyenne est de 24,7 kWh/100 km. Avec le tarif heures creuses d’EDF en 2020, le coût d’une charge est de : 0,380 €/kWh x 24,7 kWh/100 km = 3,40 €/100 km. Pour une borne de recharge complète, il nous en coûtera en moyenne 10,77 euros.

Quel abonnement EDF pour la voiture électrique ? Fournisseur historique, EDF peine à séduire avec son offre « Vert auto » dédiée aux utilisateurs de voitures électriques. En plus d’un abonnement sensiblement plus cher, l’entreprise publique facture 0,1961 â¬/kWh TTC aux heures pleines, plus difficile à compenser malgré les 0,1175 â¬/kWh TTC appliqués aux heures pleines.

Quel est le prix d’un plein d’une voiture électrique ?

Pour 100 km d’autonomie, comptez entre 2,22 € et 3,70 € en pleine charge si vous rechargez aux heures de pointe. Si vous rechargez aux heures de pointe, ce que nous vous conseillons de faire, le prix d’un plein d’électricité sera dérisoire : entre 1,34 € et 2,24 € pour 100 km.

Quel est le coût d’une recharge ?

Consommation automobilePrix ​​de la borne de recharge
12 kWh/100 km2,16 €
15 kWh/100 km2,7 €
17 kWh/100 km3,06 €
20 kWh/100 km3,6 €

Quelle borne de recharge en copropriété ?

Deux choix sont alors possibles. La borne de recharge classique (wall box) qui peut être installée par tout copropriétaire qui le souhaite dans un parking privé ouvert ou fermé à ses frais. Il faut au moins 500 euros pour son achat, hors frais d’installation par un professionnel agréé.

Quelle borne de recharge domestique choisir ? Une éolienne d’une puissance de 3,7 kW est parfaite pour couvrir ce besoin quotidien, car elle peut se recharger en une phase à environ 25 km/h sous une tension de 230 V. 2 petites heures de charge suffisent amplement avant de prendre le volant.

Comment recharger sa voiture électrique en copropriété ?

Si un copropriétaire souhaite installer une borne de recharge pour sa voiture électrique, il bénéficie d’un « droit à la prise ». Un locataire bénéficie également de ce droit. Il peut adresser une demande à son locataire qui la transmet au syndic.

Quelle puissance souscrire pour borne de recharge ?

Pour une borne de recharge de 3,7 kW, vous avez besoin d’un compteur avec une puissance d’au moins 6 kVA. Pour une borne de recharge de 7,4 kW, vous avez besoin d’un compteur avec une puissance d’au moins 9 kVA. Pour une borne de recharge de 11 kW, il faut au moins un compteur de 12 kVA et une alimentation triphasée.

Quelle est la meilleure carte pour recharger une voiture électrique ?

Charger la carte. Cette carte de recharge fait partie des indispensables. Classé parmi les meilleurs, plus de 100 000 utilisateurs l’utilisent déjà. C’est pourquoi vous pouvez trouver ce système de recharge sur plus de 8 000 bornes.

Quelle carte choisir pour une borne électrique ? Le badge Chargemap est certainement le plus connu et le plus répandu en France. Il vous en coûtera 19,90 € à l’achat, mais sans abonnement par la suite. Il fonctionne avec un grand nombre de réseaux en France, mais il s’étend également à l’étranger (plus de 270 000 terminaux). Pour nous, il est essentiel de charger.

Sources :