FutureMag.fr : toute l'actualité sur l'innovation et le monde de demain
Voiture

Voiture électrique, le retour de la revanche de la berline

Voiture électrique, le retour de la revanche de la berline

Plusieurs berlines électriques seront lancées dans les prochains mois. Qu’est-ce qui fait de l’ombre aux armées de SUV ?

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais comme les constructeurs inondent le marché de SUV électriques, pour diverses raisons déjà évoquées à plusieurs reprises, conduire ce type d’engin semble de moins en moins populaire.

Accusés de tous les maux (polluants, dangereux pour les piétons, trop encombrants, etc.), les SUV sont désormais aussi la cible de hordes de « militants » qui n’ont rien trouvé de mieux que de dégonfler leurs pneus pour soi-disant sauver la planète lorsqu’ils sont garé. Le pire, c’est que les SUV électriques ne sont pas à l’abri de ces gestes un peu stupides. C’est le cas, et ce n’est guère surprenant, puisque l’activisme politique écologiste a depuis longtemps déclaré la guerre à l’automobile, quel que soit son mode de propulsion, et il est certain que la voiture électrique n’échappera pas longtemps à son bras séculaire. Ensuite, probablement des vélos électriques, puis des vélos musculaires. Puis les chaussures.

Alors, les berlines échapperont-elles longtemps à la vengeance aveugle de ces Che Guevaras de la soupape ? Incertain. En attendant, ils ne semblent pas encore avoir attiré l’attention de leur main vengeresse.

Raison de plus pour regarder le marché actuel et faire un petit état des lieux des forces en présence, avec de nouveaux produits prometteurs qui arriveront sur le marché en 2023. comme les Tesla Model 3 et S, la Porsche Taycan, l’Audi e-tron GT, la Mercedes EQS et la BMW i4, on peut s’attendre à ce que plus d’une douzaine de berlines électriques soient disponibles, disons dans les 18 prochains mois. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement ça me fait plaisir.

De quelles voitures parle-t-on ? De cela.

Hyundai Ioniq 6

Dévoilée progressivement dans le cadre d’un teaser qui a duré plusieurs mois, la Ioniq 6 a finalement été présentée officiellement dans sa tenue définitive fin juin. Nous y étions. Alors, comme très souvent dans ce cas, la version qui sort sur le marché ne ressemble plus tout à fait aux premiers prototypes de salon, mais l’idée est là. Celle d’une voiture plutôt longue (près de 5 mètres) et très aérodynamique, avec une ligne qui ne laisse personne indifférent – c’est-à-dire sans un langage de bois qu’on aime ou qu’on déteste – une face avant au design très eighties et un intérieur qui a tous les attributs d’un excellent cadeau premium. Voir l’article : Ban 2035 : le moteur thermique à hydrogène continue. La machine héritera vraisemblablement des caractéristiques de la Ioniq 5, avec laquelle elle partage la plateforme E-GMP, notamment avec une architecture 800 volts qui permet une charge très rapide et une batterie de 77 kWh, qui garantit une autonomie de 600 kilomètres ( donc entre 400 et 450 dans la vraie vie, ce qui est déjà pas mal).

Lire aussi :
Les chercheurs de l’Université australienne de Deakin ont découvert un moyen de…

Audi A6 e-tron

Le constructeur aux quatre anneaux a fait de la conduite électrique une priorité et promet une autonomie entièrement électrifiée d’ici 2030. La transition bat déjà son plein puisque Audi compte déjà pas moins de 3 modèles et 6 versions 100% électriques dans sa gamme. catalogue. Mais (voir ci-dessus), quatre des six modèles sont actuellement des SUV, et Audi n’a pas l’intention d’oublier ses clients habitués aux grosses berlines confortables. Voir l’article : Fin des ventes de voitures thermiques en 2035 : le « tout électrique » en cause.. Le concept Audi A6 e-tron qui sera présenté à Shanghai en 2021 arrive à point nommé et montre à quoi ressemblera la berline intermédiaire – et électrique – du futur. Selon les chiffres de la marque, la berline, qui a fière allure si sa ligne est fidèle au concept dévoilé, pourra parcourir environ 700 km sur une seule charge selon les chiffres WLTP. L’Audi A6 e-tron est attendue en 2023.

A voir aussi :
Quelles solutions pourraient être trouvées dans le domaine des transports pour limiter…

BMW i7

Après la i4, arrivée quelques mois avant les premiers clients et qui a reçu de bonnes critiques, BMW a prouvé qu’elle apprenait vite dans le passage à l’électrique. Et cela ne fait que commencer, puisque le constructeur bavarois prépare déjà l’arrivée d’une Série 7 électrique, sobrement baptisée i7. Le design risque d’être assez dévastateur (s’il ne tombe pas dans quelques défauts un peu graves que l’on entrevoit sur ses SUV électriques notamment), mais bien sûr le niveau de luxe de ce nouveau grand allemand devrait poursuivre la tradition d’excellence de la Série 7. ., en version électrique, et forcément très high-tech. Côté puissance et autonomie, BMW annonce 544 ch et plus de 600 km d’autonomie. A un prix élevé, bien sûr, puisqu’il faudra certes débourser 135 000 euros pour une version « de base », mais déjà richement dotée.

Mercedes EQE

En termes de finition (évidemment), de taille, d’équipement, d’agrément de conduite, de confort et d’autonomie, la Mercedes EQE pourrait bien représenter la berline électrique idéale. Ce fleuron de milieu de gamme annonce une autonomie de 459 à 712 kilomètres selon les versions, et le système d’infodivertissement MBUX de dernière génération s’annonce comme l’un des plus aboutis du marché, notamment lorsqu’il est affiché sur l’hyper écran, cet impressionnant écran tactile qui recouvre tout le tableau de bord. Même si Mercedes se donne beaucoup de mal pour cacher ses tarifs, que ce soit sur son site ou dans la brochure « Tarifs » à télécharger en PDF où… ils n’apparaissent pas, on sait que l’EQE débutera à 75 000 euros si on fiez-vous au configurateur. Evidemment pas M. Tout le monde, mais finalement relativement raisonnable au regard des prestations de la bête.

Volkswagen ID.AERO

Bonne berline « classique » qui ne surprendra pas vraiment par la brutalité de ses formes ou celle de ses caractéristiques techniques, mais fera certainement son boulot. Volkswagen a un peu peiné à déployer ses premiers modèles électriques, avec une ID.3 particulièrement prometteuse, mais qui est peut-être arrivée un peu trop tôt avec son lot de problèmes de démarrage, notamment en termes de finition et de fiabilité de ses modèles embarqués. l’ordinateur. . Tout cela semble désormais appartenir au passé et la lignée se confirme avec les ID.4 et ID.5. La future berline ID.7 affiche un trait de crayon réussi, qui se traduit également par un CX de 0,23 et une efficacité qui permettrait environ 600 kilomètres d’autonomie.

Lucid Air

Une voiture « exotique » et pas encore commercialisée en Europe, mais il ne faudra pas longtemps avant que le constructeur américain ait récemment inauguré une représentation en Allemagne. La Lucid Air est la berline électrique de tous les superlatifs. Plus puissante qu’une Tesla Model S de dernière génération, elle offre aussi une meilleure autonomie, jusqu’à la voiture de série à la plus longue autonomie au monde avec plus de 830 kilomètres selon la norme EPA (donc encore plus selon la norme européenne WLTP la norme). Cette voiture représente le meilleur des berlines électriques d’aujourd’hui, à tel point qu’elle a littéralement hypnotisé notre collègue Soufyane lors de son essai routier exclusif il y a quelques semaines. Bien sûr, les sceptiques diront que « plus » n’est pas nécessairement « mieux » et qu’une voiture de ce poids, de cette puissance et de ce prix n’est pas exactement conforme à l’économie de carburant souhaitable si vous êtes inquiet. .

NIO ET7

Déjà disponible en Norvège, la NIO ET7 est une berline chinoise (désolé, mais c’est un peu incontournable sur le marché qui nous intéresse) qui offre pas mal d’atouts. Il a deux moteurs, un à l’avant et un à l’arrière. Celles-ci combinent une puissance de 480 kW, soit 650 ch, et la berline dispose d’un couple de 850 Nm. Grâce à cette cavalerie, la berline électrique passe de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes. Mais le Nio ET7 pourrait aussi faire la différence avec ses trois packs batteries d’une capacité de 70 kWh, 100 kWh et 150 kWh, permettant une autonomie de 500 à 1 000 kilomètres.

XPeng P7

Allez, un dernier – chinois aussi – pour la route, et pas des moindres. Une berline sans grosses surprises côté ligne, mais qui a aussi quelque chose sous le capot. J’ai eu la chance de m’asseoir dessus pour un premier traitement statique lors du salon EVS35 à Oslo en juin dernier et j’ai été impressionné par deux choses : le niveau de finition et de confort à bord, et la fluidité et le nombre de commandes du système d’exploitation. . Sans oublier la possibilité d’ouvrir les portes avant escamotables électriquement par simple appui sur l’écran central (ou via des commandes vocales). Pas vraiment indispensable, mais ça le fera si vous voulez vous montrer un peu. Il est également déjà disponible en Norvège et propose deux moteurs. La première est une version propulsion d’une puissance de 196 kW ou 266 ch. La deuxième version dispose de quatre roues motrices et de deux moteurs pour une puissance totale de 410 ch.

Sony Vision-S 01

La surprise du CES de Las Vegas 2020, ou quand un géant de l’électronique s’enorgueillit de lancer une voiture électrique (et connectée, bien sûr). Ce qui semblait au départ un pur exercice de style est devenu en quelques mois un concept très proche de la réalité, et on sait maintenant que Sony produira cette voiture en s’associant à Honda. Ou une élégante berline aux lignes qui évoquent tour à tour la Porsche Taycan ou la Hyundai Ioniq 6. Côté performances, on serait à un honorable 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et une vitesse de pointe de 240 km/h. Cependant, nous ne savons rien de l’autonomie et la date de sortie sort un peu du cadre de cet article car nous parlons de 2025. Mais cela valait la peine d’être mentionné… et peut-être d’attendre.

En conclusion

Voilà, c’est tout pour le moment, mais ce n’est pas grave, même si vous aurez remarqué qu’il n’y a pas de Française dans cet inventaire, et qu’on n’en voit pas trace à l’horizon, même au loin. Cela dit, on va se contenter de cette liste en attendant bien sûr la berline vraiment idéale, celle qu’on veut tous, qui aura donc la ligne d’une Audi, l’efficacité d’une Tesla, la finition d’une Mercedes, la charge utile d’une Hyundai et la technologie embarquée d’une Lucid. Le tout pour moins de 40 000 euros bien sûr, toutes options comprises. Et français si on peut, soyons fous.

Voiture assez lourde et suspension trop molle pour être agréable sur les ronds points. Aérodynamisme inapproprié (trop élevé) pour des vitesses élevées sans réduire l’autonomie. Qualité des plastiques intérieurs douteuse (trop dur et facilement rayable).

Quelle est la durée de vie d’une Zoé ?

Un cycle correspond au nombre de décharges de charge. En d’autres termes, plus vous roulez, plus vous déchargez et rechargez votre batterie, et plus sa capacité diminue. Pour une Renault Zoé, le nombre de cycles est compris entre 1000 et 1500, soit une durée de vie de 20 ans selon le Diamant.

Quel est le kilométrage maximum pour une voiture électrique ? Avec 1 500 charges et une autonomie de 500 kilomètres, le kilométrage maximal de la voiture électrique passera théoriquement à 750 000 kilomètres.

Quand changer la batterie de la ZOE ?

Achetée dans son intégralité, la ZOE offre une batterie avec une garantie de 8 ans ou 160 000 kilomètres. Le remplacement de la batterie n’aura lieu qu’en dessous du seuil de capacité de 66 %. En revanche, s’il est loué, il sera facturé si la capacité s’avère inférieure à 75 %.

Quelle est la durée de vie moyenne d’une voiture électrique ?

Gardez à l’esprit que son état ne dépend pas du kilométrage, mais du nombre de cycles de charge et de décharge. Vous pouvez compter entre 1000 et 1500 charges avant de voir fondre le temps d’exécution total. Avec une moyenne comprise entre 15 000 et 30 000 km par an, votre batterie durera dix ans.

Quelle est la meilleur voiture électrique en 2021 ?

MANNEQUINPART DE MARCHÉ
1TESLA MODÈLE 315,37 %
2RENAULT ZOE14,54 %
3PEUGEOT-E-20811,02 %
4DACIA RESSORT7,02 %

Quelle est la voiture électrique la plus fiable du marché ? Voiture électrique : quel modèle est le plus fiable ? Quelle? note également que le Kia e-Niro remporte la palme de la meilleure fiabilité avec seulement 6,2 % de pannes sur une période de 12 mois. Un classement où Tesla, déjà absente parmi les voitures les plus fiables de 2022, fait pâle figure en comparaison.

Quel voiture électrique choisir 2022 ?

Voici une liste non exhaustive des 10 voitures électriques à choisir en 2022 :

Quelle est la meilleure voiture électrique actuellement sur le marché ?

Pour continuer Volvo XC 40 Recharge. Kia et Niro. Audi Q4 etron. Renault Mégane E-Tech.

Quelles sont les meilleures voitures électriques du moment ?

Le grand SUV électrique de BMW, qui arrivera sur le marché fin 2021, s’inspire du concept Vision iNext sans reposer sur un modèle thermique, comme l’iX3. Dotée d’une batterie de plus de 100 kWh, elle offre plus de 600 km d’autonomie pour surpasser la Tesla Model X.

Quelle voiture électrique acheter en 2023 ?

Basée sur le concept Prophecy dévoilé en 2020, la Hyundai IONIQ 6 pour 2022-2023 est une berline intermédiaire tout électrique aux dimensions rappelant l’élégante Sonata. L’IONIQ 6, qui vise directement la Tesla Model 3, est attendue fin 2022, éventuellement en tant que modèle avant 2023.

Quel type de voiture acheter en 2023 ? Top 10 des nouveautés automobiles françaises attendues en 2022/2023

Quels sont les futures voitures électriques ?

Le point de départ est celui-ci, le Toyota BZ4X, qui passera du concept à la production et devrait être sur les routes d’ici 2022. Toyota prévoit de mettre 30 voitures électriques sur la route d’ici 2030, alors prenez cela comme point de départ.

Quelle voiture electrique en 2025 ?

1 n’hésitera pas à saisir. Futur Volkswagen ID. 1 GTX (2025) – En mai dernier, Volkswagen dévoilait une première esquisse officielle de sa future citadine 100 % électrique.

Related posts

Rétrofit : convertir une voiture thermique en électrique, une solution durable ou une mauvaise idée ?

5 mois ago

Voiture électrique à 100 euros par mois : ce que l’on sait de cet appareil

6 mois ago

Citroën présente l’Oli, une voiture électrique écologique et abordable qui annonce l’avenir de la marque.

1 mois ago
Quitter la version mobile