Si la voiture wattée est le seul segment qui progresse dans un marché français détruit, elle ne sert aujourd’hui que trop rarement le « made in France ».

Il a longtemps été illusoire de croire que l’achat d’une voiture tricolore sert nécessairement l’économie locale. De nombreuses Peugeot, Renault et Citroën sont fabriquées hors de nos frontières. Au point que la Toyota Yaris détient plusieurs titres de « La voiture la plus produite en France ». Mais avec la pression sur le bilan CO2 des voitures et le passage à l’électricité, qui sera induit par l’Europe à partir de 2035, le débat sur les bénéfices écologiques des voitures au watt va s’intensifier. Sans doute neutres en CO2 et en pollution côté carburant, ils restent une source de particules (freins, pneus…) et la manière dont leur électricité est produite pose question. Idem pour leur batterie, sachant que faire un modèle thermique n’a rien d’écolo non plus. Mais le marché électrique français actuel s’avère également très défavorable à notre balance commerciale avec environ 86% des importations pour les plus de 93 000 véhicules électriques immatriculés à fin juin 2022. connais la Renault Zoe, n’en a que 4.. Car si la Peugeot e-208 domine les ventes, elle est produite à Trnava en Slovaquie.

Des constructeurs français en réaction

Il faut sûrement penser plus de soixante ans après la mise en place de la CEE et des Européens. Mais on constate aussi que 32 % de ces voitures « vertes » sont importées d’encore plus loin, en très grande majorité de Chine et de Corée. Cependant, grâce aux incitations actuelles « bonus » des millions d’euros de nos économies collectives ces Dacias, Teslas, Hyundai-Kias et autres MG électriques. Voir l’article : Éragny-sur-Oise. Sa voiture roule à l’hydrogène vert. Au moins ont-ils bénéficié de 112 millions d’euros au premier semestre 2022. Les annonces de Renault en matière de réindustrialisation de la fabrication de batteries en France sont un début, mais la montée en puissance des constructeurs chinois, qui jouent clairement leur chance l’électrification. Ils le démontreront d’ailleurs à l’envi lors de la Coupe du monde parisienne dans quelques semaines.

Macron et la "voiture électrique pour tous" : les limites promises de l'environnement
Sur le même sujet :
En citant les voitures électriques pour tous dans son discours de candidat…

La provenance des voitures électriques les plus vendues en France au 1er semestre 2022

Comparez l’autonomie réelle des meilleures voitures électriques selon notre cycle de mesure standardisé. Capacité de la batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout ! Voir l’article : Oissel : près de Rouen, explosion de batterie de véhicule électrique. Le véhicule a pris feu.

Publié le 01/10/2022 Mis à jour le 01/10/2022

Hopium Machina : une voiture française à hydrogène nous ouvre ses portes
A voir aussi :
Un an après l’introduction du premier modèle roulant, Hopium ouvre nos portes…

Quel est le bilan écologique d’une voiture électrique ?

En moyenne, on estime que la voiture électrique produit 100 g de CO2e par kilomètre. Le même modèle à essence émet 200 à 250 g de CO2/km. C’est deux fois plus !

Les voitures électriques sont-elles plus respectueuses de l’environnement ? Dans un avis rendu public le 13 octobre, l’Agence Ecologique Transition (Ademe) confirme que la voiture électrique sur l’ensemble de son cycle de vie est globalement plus écologique qu’une voiture thermique, à condition qu’elle reste de taille modeste.

Qui pollue le plus diesel ou électrique ?

L’électricité, seule source d’énergie pour une voiture électrique, pollue nettement moins que l’essence et le diesel. En France, parcourir 100 kilomètres en voiture électrique dégage indirectement 0,85 kg de dioxyde de carbone (16 kWh à 74 g CO2/kWh*).

Quel est le bonus écologique pour une voiture électrique ?

Le 17 octobre, en marge de l’ouverture du Mondial de l’Auto, le président de la République a annoncé de nouvelles mesures pour favoriser l’acquisition de véhicules électriques. Dont une augmentation du bonus écologique de 6 000 à 7 000 ⬠pour les ménages modestes.

Quelle Economie avec une voiture électrique ?

En moyenne, 100 km de conduite électrique coûtent 2 ⬠d’électricité, tandis que 100 km en voiture à essence coûtent environ 8 ⬠d’essence. Si vous parcourez 15 000 km par an, cela représente déjà une économie de 900 € par an !

Pourquoi les constructeurs automobiles ne veulent plus vendre de voitures ?

Et les constructeurs, loin d’empêcher ce mouvement, tentent de le renforcer. Pour eux, il s’agit avant tout de répondre aux souhaits des clients. Une majorité d’entre eux privilégie désormais l’usage à la possession, tout en souhaitant conserver l’accès à un véhicule dédié, ce qui exclut les services d’autopartage.

Quel constructeur a vendu le plus de voitures ? Toyota reste le plus grand constructeur mondial en termes de ventes de véhicules. Les plus grands constructeurs automobiles mondiaux en 2021 ont été révélés par la dernière étude du cabinet d’analystes EY & Associés.

Quels sont les 4 plus grands constructeurs automobiles mondiaux ?

Voici un aperçu des groupes et de leur poids dans le marché automobile mondial. 3 grands groupes mondiaux se disputent la plus grosse part du gâteau : Volkswagen, Toyota et l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Pourquoi plus de voiture neuve ?

Le marché des véhicules neufs est actuellement pénalisé par le manque de semi-conducteurs. La trotteuse n’en subit pas encore tous les effets. Délais de livraison allongés, zones simplifiées, augmentation (forte) des prix.

Comment se porte le secteur de l’automobile ?

La vente de voitures neuves en France a encore baissé le mois dernier par rapport à la même période de 2021, mais elle-même déjà une année noire : selon les données publiées par la Plateforme Automobile (PFA), 126.813 véhicules ont été vendus à l’unité, soit 10,09 % de moins qu’en Mai 2021.

Pourquoi la voiture électrique est la solution ?

Si les acteurs ne sont pas négligeables, la voiture électrique présente tout de même des atouts indéniables : Pollution de l’air : Les véhicules électriques ne génèrent pas d’émissions directes de pollution et contribuent à améliorer la qualité de l’air dans les zones de circulation routière.

Pourquoi la voiture électrique n’est-elle qu’une solution imparfaite pour la planète ? Les voitures électriques ne brûlent pas de carburant et n’émettent donc pas directement de CO2. Mais les émissions indirectes sont loin d’être négligeables. Il y a d’abord ceux liés à l’électricité consommée par le moteur de la voiture.

Pourquoi on a besoin d’une voiture électrique ?

Le coût de la recharge est bien inférieur au coût du carburant ; les coûts d’entretien d’un véhicule électrique sont nettement inférieurs à ceux d’un véhicule essence ou diesel ; et les véhicules sont silencieux et amusants à conduire. En savoir plus sur l’autonomie des voitures électriques.

Pourquoi la voiture électrique est écologique ?

Une voiture électrique en fonctionnement pollue peu. En effet, lorsqu’il roule, il ne produit pas de gaz à effet de serre, de particules fines, de gaz nocifs ou de nuisances sonores comme un moteur à combustion interne.

Est-ce avantageux de prendre une voiture électrique ?

La voiture électrique économise à l’usage En moyenne, 100 kilomètres en voiture électrique coûtent environ 2,20 euros d’électricité, contre 10 euros de carburant avec un modèle diesel équivalent ou 12 euros s’il s’agit d’une voiture à essence.