La campagne d’Emmanuel Macron était une promesse écologique et sociale. Dans son premier discours de campagne le 17 mars, le candidat à la présidentielle promettait « un approvisionnement bon marché en véhicules électriques (…) en mettant en place des mécanismes de location pour soutenir les foyers les plus modestes ». L’objectif de cette mesure est double : réduire les émissions de CO2 sur les routes, assurer une mobilité plus propre pour tous. Et cela dans un contexte où les moteurs diesel seront bientôt interdits dans les grandes villes et où les prix de l’essence et du diesel augmentent.

A cet effet, le gouvernement planche sur un système de « leasing social » qui permettrait aux Français les plus humbles de se payer une voiture électrique pour 100 euros par mois. Pour rappel, la première idée a été proposée par la candidate socialiste Anne Hidalgo. Voici les premiers contours qui demandent à être précisés.

La vague de voitures électriques ne suffira pas à atteindre les objectifs climatiques, selon une ONG

L’équipe de campagne d’Emmanuel Macron avait expliqué en mars que ce dispositif serait stocké dans des conditions ressources pour le corps socio-médical, la jeunesse et le grand public. Emmanuel Macron a déclaré fin avril que l’aide serait destinée aux « couples gagnant un salaire minimum ou un peu plus ».

L’achat de cet appareil viendrait s’ajouter à une série d’aides, comme les ristournes à la casse, qui ont fait exploser les ventes de voitures électriques. L’objectif serait d’au moins 100 000 véhicules électriques à louer par an, avec un coût estimé à 50 millions d’euros la première année du système, ce qui semble être un tout petit montant de 500 euros par véhicule.

« La hausse des prix du carburant ne favorisera pas forcément les voitures électriques »

Le calendrier de la mesure n’est pas encore connu, mais elle devrait être inscrite dans un amendement à la loi de finances, a expliqué, mardi 24 mai, la nouvelle ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, en charge du dossier, France 5″ prenez un appareil suffisamment puissant pour en bénéficier immédiatement », a-t-il souligné.

Cette offre est basée sur le modèle « leasing ». Le principe? Un constructeur ou un propriétaire propose une voiture à un prix mensuel attractif et la récupère pour la revendre dans trois à quatre ans, en ajoutant un kilométrage ou des pénalités si elle est endommagée. Renault, Hyundai et MG China ont récemment lancé des offres de location longue durée qui pourraient être compensées par cette mesure.

Renault a dévoilé son nouveau Scénic et ce n’est pas un monospace

Nissan propose déjà sa Leaf, une voiture familiale 100 % électrique à 99 euros et demi par mois jusqu’à 30 000 km. Dacia affiche son printemps à 120 € pour 40 000 kilomètres par mois pendant 4 ans, et réduit le premier loyer de 7 700 € à zéro si les subventions publiques maximales sont appliquées. Avec son autonomie de 300 milles, la petite électrique remporte déjà un franc succès et les listes d’attente s’allongent de plus en plus. Par rapport à Stellantis, Fiat affiche sa faible 500 avec un apport de 2 500 euros par mois à partir de 2 500 euros, et Peugeot avec son apport de 4 000 euros pour 149 euros par mois sur sa e-208.

Cependant, la production devra continuer dans les usines, et même si l’industrie automobile ralentira beaucoup, il y aura des lacunes. Après des années de déclin, le coût des matières premières peut également continuer à augmenter dans les matières premières. Le gouvernement devra également accélérer le déploiement des bornes électriques. « C’est un obstacle majeur pour la ville sans garage », estime Fabien Neuvy, de l’Observatoire de l’automobile Cetelem. « Les personnes aux ressources limitées ont souvent dû quitter les grandes agglomérations à la recherche d’un logement et conduire beaucoup. L’autonomie, la peur de manquer de carburant, sont des enjeux importants. »

Voiture électrique : pourquoi le déploiement des 100 000 bornes de recharge en France est toujours bloqué

Suivez la tribune

Quel SUV électrique a le plus d’autonomie ?

Quel SUV électrique a le plus d'autonomie ?

Partagez des informations financières, recevez nos newsletters Lire aussi : Voiture à hydrogène : bientôt une marque premium made in China ?.

La nouvelle référence du SUV Tesla Model Y La version Long Range du Tesla Model Y offre une autonomie totale de 565 miles.

  • Quelle voiture électrique a le plus d’autonomie ? Top 10 : Quelles voitures électriques ont le plus d’autonomie ?
  • 2.1 Tesla Modèle S.
  • 2.2 Porsche Taycan.
  • 2.3 Audi e-tron GT.
  • 2.4 Tesla Modèle 3.
  • 2.5 Skoda Enyaq iV.
  • 2.6 Ford Mustang Mach-E.
  • 2.7 Volkswagen ID.4.

Quelle voiture électrique à la plus grande autonomie 2021 ?

2.8 Hyundai Kona électrique. A voir aussi : 10 bonnes raisons de ne pas acheter de voiture électrique.

Quelle est la voiture électrique avec la plus grande autonomie sur autoroute ?

L’unique Tesla Model S Plaid A est aussi unique que son catalogue à 149 000 €. Le deuxième niveau du podium est la Tesla Model X « longue portée », avec une autonomie de 580 km. Jaguar complète le classement avec le i-Pace, qui offre une autonomie de 470 km.

Automobile : Forvia (Faurecia) promet que l'hydrogène sera moins cher que les voitures à batterie d'ici 2030
Lire aussi :
Très discutée et même contestée, la voiture à hydrogène a trouvé son…

Est-il rentable d’acheter une voiture électrique ?

Tesla Model 3 : La plus longue distance sur l’autoroute.

Voiture électrique : rentable dès l’achat Selon une étude menée par l’UFC-Que Choisir en juin 2021, la voiture électrique serait systématiquement la solution la plus chère, compte tenu de l’ensemble des dépenses liées à son achat : l’assurance auto. , énergie, maintenance, etc.

Est-ce rentable de rouler en électrique ?

Quelle est la durée de vie d’une voiture électrique ? La durée de vie du moteur d’une voiture électrique moderne est estimée à plusieurs millions de kilomètres (2). Pour une utilisation moyenne (30 à 40 km par jour soit 20 000 km par an), donc le moteur peut parfaitement tourner pendant plus de 50 ans !

Est-ce une bonne idée d’acheter une voiture électrique ?

Quelles que soient les économies réalisées par votre profil de conducteur, c’est ce que cette recherche confirme. En effet, cela permettrait d’économiser sur les voitures électriques : 1 275 € par an pour une grande roue (20 000 km/an et plus) par rapport à une voiture essence, et 725 € par an par rapport à une voiture diesel.

A voir aussi :
Quel diesel interdit en 2024 ? Non classé et Crit’Air 5 seront…

Quelle est la voiture électrique avec la plus grande autonomie sur autoroute ?

Selon une étude de l’UFC-Que Choisir, l’achat d’un véhicule électrique est l’option la plus rentable depuis 2020. Pour arriver à cette conclusion, plusieurs points ont été comparés, à savoir le prix d’achat, le prix de revente, l’énergie, l’entretien et les assurances.

Tesla Model 3 : La plus longue distance sur l’autoroute.

Quelle voiture acheter quand on fait beaucoup d’autoroute ?

Quelle voiture électrique a le plus d’autonomie sur autoroute ? Mentionnons également les modèles suivants, qui offrent une autonomie de 400 à 450 km : Porsche Taycan Turbo et Tesla Model S Standard (450 km), Hyundai Kona Electric 64 SUV (449 km), Audi e-tron 55 quattro (437 km) , et Volvo XC40 P8 Recharge (425 km), berline Volkswagen ID3 Pro (420 km), SUV…

Quelle voiture électrique à la plus grande autonomie 2021 ?

Lancée en 1993 par Ford Mondeo, la Mondeo est depuis longtemps la favorite des conducteurs longue distance. La Mondeos a la réputation de bien conduire et est l’autoroute idéale pour parcourir quotidiennement des kilomètres vers et depuis le travail.

Pourquoi ne pas acheter une Zoé ?

L’unique Tesla Model S Plaid A est aussi unique que son catalogue à 149 000 €. Le deuxième niveau du podium est la Tesla Model X « longue portée », avec une autonomie de 580 km. Jaguar complète le classement avec le i-Pace, qui offre une autonomie de 470 km.

Inconvénients : Loyer mensuel entre 74€ et 124€ et l’obligation d’assurer la batterie auprès de votre assureur. à envisager. Posséder une batterie vous soulage de cet add-on, compte tenu de la bonne tenue qu’il a eu dans le temps, car il n’apporte pas beaucoup de tranquillité d’esprit lors de la location.

Pourquoi les gens vendent leur ZOE ?

Quels sont les défauts de la ZOE électrique ? Défauts : Fiabilité des démarrages de la RENAULT Zoe Dirt, voir fiche technique… Moteurs à rotor motorisé qui doivent changer les balais/charbons tous les 70 000 km… Longueur qui n’est pas si ridicule pour se garer en ville…

Est-ce rentable d’acheter une ZOE ?

Dans le prolongement de la part de marché des véhicules électriques d’occasion, les modèles haut de gamme sont évidemment les plus vendus. Ainsi, la Renault Zoé sera le modèle le plus courant, tout simplement parce qu’il s’agit du nouveau véhicule électrique le plus vendu en France.