Hyundai est au milieu d’une révolution électrique, et si l’on en croit le concept Vision 74, c’est un avenir bien nécessaire.

Les voitures électriques à hydrogène ne sont pas si populaires, ou elles ne l’étaient pas (oui, nous parlons de vous, Toyota Mirai). Pourtant, l’hydrogène associé à une batterie électrique est une alternative sérieuse aux moteurs thermiques traditionnels.

Dites bonjour au concept Hyundai N Vision 74, une voiture électrique à hydrogène conçue pour combiner la puissance et les performances des voitures électriques avec l’essentiel du carburant liquide. La sous-marque N de Hyundai, dédiée à la conception de voitures de sport, travaille depuis sept ans sur des prototypes propulsés par des voitures électriques et des moteurs à hydrogène, et le projet commence à porter ses fruits. La N Vision 74 vise à résoudre le principal problème des voitures électriques performantes : le manque de volume. C’est ce que l’équipe Hyundai N appelle «  hybride hydrogène  ».

580 ch de puissance

580 ch de puissance

Avec 4,2 kg d’hydrogène à bord et une batterie complète de 62,4 kWh, Hyundai affirme que le N Vision 74 a une autonomie de plus de 600 km lorsqu’il est conduit à basse vitesse. Il devrait être moindre en roulant à grande vitesse, car les deux moteurs électriques arrière pompent les électrons à plus de 580 ch / 500 kW et 664 newton mètres (Nm) de couple. A voir aussi : La batterie de votre voiture électrique peut-elle prendre feu ?. C’est suffisant pour donner au coupé une vitesse de pointe de plus de 250 km/h et la possibilité d’atteindre 100 km/h en quatre secondes.

En plus d’augmenter la capacité, la pile à combustible à hydrogène réduit également le temps de charge à seulement cinq minutes. La batterie, quant à elle, est capable de se recharger à 800 volts, ce qui devrait permettre 10 % à 80 % de recharge en moins de 18 minutes, en se basant sur la production des voitures électriques Hyundai dotées de la technologie. La pile à combustible à hydrogène peut produire jusqu’à 95 kW d’énergie pour alimenter le moteur.

Record mondial d'autonomie pour le biocarburant alimenté par une voiture à hydrogène
Lire aussi :
Avec la Renault Zoé modifiée, l’équipe d’ARN Engineering Tarn a roulé avec…

Une pile à hydrogène, une grosse batterie et deux moteurs à l’arrière

La pile à combustible à hydrogène se trouve sous le capot, tandis que deux réservoirs de stockage d’hydrogène sont installés dans le coffre. La batterie en forme de T est intégrée derrière et entre les deux sièges, permettant à la partie la plus lourde d’être au milieu de la voiture pour une meilleure répartition du poids.

Quelle que soit la source, la puissance est transmise à deux moteurs montés sur l’essieu arrière, un pour chaque roue arrière. Pour maintenir la pile à hydrogène, la batterie et les moteurs au frais, le N Vision 74 dispose de trois circuits de refroidissement distincts qui desservent chaque système séparément. Voir l’article : Interdiction à partir de 2035 : le moteur thermique à hydrogène perdure. Vous ne ferez pas Paris-Nantes, l’objectif ici est que la voiture parcoure toute la longueur de la difficile Nürburgring Nordschleife sans surchauffe ni perte de puissance.

Aventech produira les bornes de recharge pour voitures électriques de Carrefour
Ceci pourrez vous intéresser :
Il lui a fallu près de douze mois l’an dernier pour développer…

Look très cool

Aussi cool que soient ces chiffres, rien n’est aussi cool que l’apparence de cette voiture. Inspirée du concept Hyundai Pony Coupé de 1974 conçu par Giorgetto Giugiaro, la N Vision 74 ressemble à une supercar des années 70.

Certains verront la Lancia 037, d’autres la DeLorean DMC-12, avec une large prise d’air latérale et un gros becquet arrière. La Hyundai N est équipée de roues avant de 20 pouces et de roues arrière de style turbine de 21 pouces, ces dernières enveloppées dans ce qui doit être les plus gros pneus jamais montés sur une Hyundai. Enfin, on apprécie les feux pixélisés, à l’instar de la Hyundai Ioniq 5, qui lui donne un vrai look rétro-futuriste.

Hyundai ne parle pas de l’avenir de la N Vision 74. On peut imaginer que la technologie au sol pourra être utilisée dans la voiture du futur et que cette voiture. Pile à hydrogène ou pas, nous voulons vraiment que cette voiture réussisse, d’une manière ou d’une autre.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger nos applications Android et iOS. Vous pouvez lire nos articles, nos fichiers et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Est-ce que l’hydrogène peut exploser ?

Comme tout carburant, l’hydrogène peut s’enflammer ou exploser en cas de déversement. Mais comme ce sont les plus petites molécules de gaz, le risque de fuite est plus grand que tout autre gaz.

Pourquoi faire exploser de l’hydrogène ? La légèreté même de l’atome H2 rend les risques d’explosion très différents de ceux qui entourent les autres gaz présents dans les voitures aujourd’hui : GNC, GPL, vapeurs d’essence. Un petit espace permet à l’hydrogène de s’échapper, empêchant ou réduisant souvent son accumulation dangereuse.

Pourquoi l’hydrogène est dangereux ?

Le risque de formation d’une nappe explosive : l’hydrogène se diffuse plus vite que les carburants traditionnels. Il fond dans l’air plus vite que le gaz naturel et 12 fois plus vite que la vapeur d’essence. Cette instabilité est un facteur de protection qui limite la formation de la couche d’hydrogène.

Est-ce que l’hydrogène est inflammable ?

Oui, il peut exploser ou brûler si le réservoir d’hydrogène tombe. Mais dans les voitures à hydrogène, il est stocké dans des réservoirs sous pression et est très protégé.

Comment fonctionne un moteur à hydrogène et ses perspectives pour l’avenir ?

Comment fonctionne exactement une voiture à pile à hydrogène ? Leur énergie électrique est fournie par une pile à combustible. L’hydrogène est stocké sous pression dans des réservoirs dédiés au véhicule. Ce gaz (H2), associé à l’oxygène (O2) de l’air ambiant, alimente la pile à combustible.

Quel avenir pour l’hydrogène ? Concernant les utilités, Mobilité Hydrogène France estime que 250 stations pourront être installées d’ici 2024, ce qui permettrait la circulation de 120 000 véhicules, principalement des utilitaires, des poids lourds, des cars et des bus.

Quels sont les avantages de l’hydrogène ?

Combustible propre : Une pile à combustible à hydrogène produit de l’électricité et des réactions chimiques qui produisent de l’eau. C’est ainsi que l’hydrogène fournit l’énergie nécessaire aux véhicules équipés d’une pile à combustible et permet de se déplacer sans émission de polluants.

Comment fonctionne l’énergie hydrogène ?

Le développement de la filière hydrogène repose sur la technologie des carburants. Le principe de la pile à combustible est l’inverse de l’électrolyse. Le produit chimique produit par l’oxydation et l’union du dihydrogène et du dioxygène produit de l’électricité, de l’eau et de la chaleur.

Quel est le prix d’un plein d’hydrogène ?

Quant au remplissage en hydrogène, le kilo est actuellement facturé entre 10 et 15 €. Les voitures à hydrogène actuelles transportent environ 6 kg.

A quoi sert une voiture à hydrogène ?

Quel est le prix du kilo d’hydrogène ?

C’est en dehors de la phase de conception. Ainsi, additionné au coût d’utilisation de la station, l’hydrogène est généralement vendu entre 10 et 15 €/kilo. Il nous faut 10 €/kilo car c’est quasiment l’équivalent du diesel.

Quel est le prix du litre d’hydrogène ?

L’hydrogène fourni aux chauffeurs est actuellement « vendu en services pour un prix compris entre 10 et 12 € le kilogramme » selon le responsable et le nombre de stations-service est très faible, notamment en Europe. attention, il existe un peu plus de 120 pompes dont une trentaine en France).

Est-ce que l’hydrogène est polluant ?

Cette pénurie signifie que tout l’hydrogène utilisé est produit industriellement selon différentes méthodes. Aujourd’hui, plus de 95 % de l’hydrogène produit dans le monde provient du méthane, du pétrole ou du charbon 4 , avec des procédés très polluants 5 , notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

L’hydrogène est-il la source d’énergie ? L’hydrogène n’est pas une source d’énergie mais un « vecteur d’énergie » : il doit être produit puis stocké avant de pouvoir être utilisé.

Quels sont les dangers de l’hydrogène ?

Danger par inhalation : Une exposition nocive à ce gaz dans l’air peut se produire rapidement. Dangers physiques : Le gaz se mélange bien à l’air, des mélanges explosifs se forment facilement. Un gaz est plus léger que l’air. Dangers chimiques : La chaleur peut provoquer de violentes brûlures ou des explosions.

Pourquoi l’hydrogène est polluant ?

Lorsque l’hydrogène est produit à partir d’hydrocarbures, cela crée un certain nombre de problèmes environnementaux. Premièrement, ces hydrocarbures, ces combustibles fossiles, doivent être extraits, ce qui entraîne une pollution de l’environnement et des émissions de CO2.

C’est quoi l’énergie hydrogène ?

L’hydrogène est un vecteur énergétique qui nécessite une chaîne de valeur complexe. Généralement, il est produit à partir d’eau ou d’hydrocarbures, soit par un procédé thermochimique avec absorption du CO2 dégagé lors de la production, soit par électrolyse de l’eau.