Renforcée par une campagne de crowdfunding, la startup italienne iSpace2o développe un appareil de type hydroptère capable de se déplacer sur et sous l’eau avec production d’oxygène à bord.

En chiffres

En chiffres

Deepseaker DS1 est une machine 2 en 1 conçue pour transporter jusqu’à 4 personnes. Pourquoi mentionnons-nous une voiture électrique dans le titre ? Pour être fidèle à la présentation par iSpace2o de son hydroptère : “Le véhicule est conçu dans un style automobile, car l’idée est de l’utiliser comme une vraie voiture, avec tout le confort d’une voiture, avec la possibilité de voyager sous l’eau et même sur le superficielle.

Le bateau dérive ainsi 2 grands domaines d’utilisation possibles. Tout d’abord pour des excursions en famille ou entre amis, avec la possibilité d’admirer ce qui se passe sous l’eau. Sur le même sujet : Le Français NamX veut révolutionner la voiture à hydrogène avec ses réservoirs amovibles. Mais le Deepseaker DS1 conviendra tout autant à un usage professionnel. Par exemple, pour des observations scientifiques, des missions de surveillance ou des interventions d’urgence.

Wattpark : Que propose Airbnb pour promouvoir les voitures électriques ?
Lire aussi :
Essayer Wattpark : que propose le Airbnb de la recharge pour voiture…

2 en 1 : Un bateau sur l’eau…

En grimpant sur ses foils, l’engin dans sa version de base pourra atteindre une vitesse de 23 nœuds, soit plus de 42 km/h. Une performance qu’elle devra à ses 2 moteurs électriques d’une puissance de 40 kW chacun. Voir l’article : La voiture électrique étend sa toile sur le marché automobile européen. Mais aussi aux jets Sealences DeepSpeed ​​qui donnent à l’hydroptère une propulsion originale.

“Grande poussée, silence absolu, absence de vibrations”, nuance iSpace2o. De quoi se projeter “dans une nouvelle dimension d’expérience”, promet le service communication. Rechargeable à env. 8 heures, les batteries lithium-ion devraient ainsi offrir une autonomie comprise entre 6 et 8 heures. Sans quantifier la capacité énergétique du boîtier, iSpace2o a évoqué la possibilité d’une charge rapide d’environ 60 minutes.

Grâce à l’intelligence artificielle, le Deepseaker DS1 va moduler le fonctionnement pour avoir suffisamment d’énergie pour atteindre l’objectif fixé par les occupants et assurer le retour. La startup cite Tesla pour illustrer cette aide.

A voir aussi :
Publié le 23/06/2022 à 12:00, Mis à jour le 23/06/2022 à 14:32La…

…et un sous-marin de poche

“C’est actuellement le seul navire capable d’évoluer à la fois en hors-bord et en submersible”, insiste iSpace2o sur ses différents supports de communication. La société indique désormais la possibilité de descendre jusqu’à une profondeur de 50 mètres. Elle promettait aussi, avant la crise du Covid-19, un mode de fonctionnement permettant de plonger à 100 mètres. Combien de temps ?

Ce sera plus l’énergie disponible dans les batteries que le taux d’oxygène qui mettra un frein au développement du sous-marin. Ce gaz vital pour les riverains sera produit directement sur place à partir de l’eau qui entourera le Deepseaker DS1. Par électrolyse ? La start-up parle d’une innovation, une “interaction entre deux moteurs électriques reliés à des turbines”.

Une sorte de centrifugeuse qui permettrait de récupérer les molécules d’oxygène, avec une certaine capacité à stocker le gaz ainsi obtenu. De plus, iSpace2o promet un développement de sa machine pouvant fonctionner aussi bien sur batterie qu’avec de l’hydrogène. Probablement avec des piles à combustible. La question de l’électrolyse peut reposer sur ce temps.

Sécurité

En matière de sécurité, la jeune entreprise italienne se veut surtout rassurante. Surtout pour les phases de plongée. Elle explique : “Le sous-marin est équipé d’un airbag périmétrique qui se gonfle d’air en cas d’urgence, pour une remontée rapide à la surface en cas d’avarie.”

La réalisation de la coque est également ordonnée sur ce sujet. Le cockpit est comme une bulle de carbone solide, placée dans une sorte de « support de côtes en acier ». Si ce dernier ne peut être séparé de l’extérieur, c’est qu’il est lui-même recouvert “d’un corps thermoplastique”.

Ce qui signifie qu’iSpace2o peut assurer : “En cas de collision, l’intérieur restera toujours protégé, et sera une unité séparée du reste du sous-marin”.

Nouvelles technologies

En plus des capacités de navigation autonome, le Deepseaker DS1 embarquera d’autres éléments de nouvelle technologie. Ainsi, en plus du tableau de bord numérique, un écran tête haute dérivé de la réalité augmentée et fabriqué par HoloMask. Il vous permet toujours d’avoir les informations les plus importantes sur l’utilisation d’iSpace2o facilement accessibles.

La machine sera également équipée d’appareils permettant de vivre une expérience de découverte intense. Alors avec des caméras GoPro et des hydrophones pour écouter les habitants du monde marin.

Suite à un prêt accordé par la société italienne de développement commercial Invitalia, et après 3,3 millions d’euros levés auprès de 500 investisseurs inscrits sur la plateforme de financement participatif CrowdFundMe, iSpace2o va pouvoir construire la coque de son prototype.

Quelles sont les voitures électriques qui ont le plus d’autonomie ?

Top 10 : Quelles voitures électriques ont la plus grande autonomie ?

  • 2.1 Tesla Modèle S.
  • 2.2 Porsche Taycan.
  • 2.3 Audi e-tron GT.
  • 2.4 Tesla Modèle 3.
  • 2.5 Skoda Enyaq iV.
  • 2.6 Ford Mustang Mach-E.
  • 2.7 Volkswagen ID.4.
  • 2.8 Hyundai Kona électrique.

Quelle est la voiture électrique avec la meilleure autonomie ? 1. Tesla Model S – Plus de 500 km d’autonomie.

Quelle voiture électrique à la plus grande autonomie 2022 ?

Tesla Model S Long Range – 652 kilomètres La Tesla Model S Long Range est la grande gagnante avec une autonomie possible de 652 kilomètres.

Quelles voitures électriques ont la plus grande autonomie ?

Tesla Model S : Imbattable en Autonomie (840 km) La Tesla Model S dans sa version Plaid est tout simplement le véhicule électrique de série qui offre la plus grande autonomie avec 840 kilomètres de WLTP.

Quel est le parc automobile en France ?

AAA Data a réussi à identifier le nombre exact de véhicules circulant sur les routes françaises. 39 millions de véhicules étaient en circulation au 1er janvier 2020, alors que l’administration comptait encore 52 millions de cartes grises.

Quelle est la voiture la plus efficiente ?

Hyundai IONIQ electric 38 kWh est la nouvelle version de IONIQ electric qui disposait auparavant d’une batterie de 28 kWh. Cet écart de 32 % donne une autonomie de 294 km en cycle normalisé de la nouvelle version. C’est aussi la voiture électrique la plus efficace du marché.

Quelle est la voiture la moins polluante ? Au top des voitures « essence » les moins polluantes, on retrouve la Mitsubishi space star 1.2 invite my2019 avec un score de 112 g CO2/km, la Mitsubichi 1.0 MIVEC (71 ch) à 115 g CO2/km et la Citroën C1 à 116,81 gCO2/km.

Quelle voiture pour faire 150 km par jour ?

Avec 150 km par jour, vous avez besoin d’une voiture hors route. Avec une sandero diesel c’est possible, mais ça peut vite user le dos et les oreilles.

Quel voiture électrique à la meilleur autonomie ?

Les meilleures berlines électriques avec la meilleure autonomie. Tesla Model 3 Longue portée : 560 kilomètres. Toyota Mirai : 550 kilomètres. Volkswagen ID3 Pro S : 550 kilomètres.

Quelle voiture électrique a la plus longue autonomie en 2022 ? Tesla Model S Long Range – 652 kilomètres La Tesla Model S Long Range est la grande gagnante avec une autonomie possible de 652 kilomètres.

Quelle voiture électrique à la plus grande autonomie 2021 ?

L’imbattable Tesla Model S Plaid A plaque est aussi fantastique que le catalogue à 149 000 €. La deuxième marche sur la palette est occupée par la Tesla Model X « longue autonomie », loin derrière avec 580 km d’autonomie. Jaguar complète le classement avec son i-Pace, qui offre jusqu’à 470 km d’autonomie.

Quelle est la voiture électrique avec la plus grande autonomie sur autoroute ?

Tesla Model 3 : la plus longue autonomie sur autoroute.