La guerre en Ukraine fête aujourd’hui son 6e mois. Près de 500 attaques ont visé des centres de santé en Ukraine depuis l’invasion russe, qui a coûté la vie à au moins 98 personnes, a annoncé aujourd’hui l’OMS.

Le chef de la branche européenne de l’Organisation mondiale de la santé, Hans Kluge, a qualifié les attaques « d’inacceptables ».

En plus des personnes tuées dans ces attaques sur 473 sites de soins de santé, au moins 134 autres ont été blessées, selon le tableau de bord de l’OMS.

Sur les 473 attaques confirmées à ce jour, 399 ont touché des établissements de santé, 127 des fournitures, 69 moyens de transport, dont des ambulances, 58 du personnel, 24 patients et 12 entrepôts.

Selon Jarno Habicht, représentant de l’OMS en Ukraine, « ces attaques ne sont pas seulement une violation du droit international. Elles sont aussi un obstacle pour de nombreuses personnes qui ont besoin de soins de santé pendant la guerre », a-t-il ajouté. lien vidéo d’un bunker à Dnipro.

D’après le chef de l’OMS, le système de santé ukrainien a été atteint mais ne s’est pas effondré

D’après le chef de l’OMS, le système de santé ukrainien a été atteint mais ne s’est pas effondré

Le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que le système de santé ukrainien avait été affecté mais ne s’était pas effondré. Voir l’article : Rester en bonne santé : explications, trucs et conseils.

« Six mois de guerre ont eu un impact dévastateur sur la santé et la vie du peuple ukrainien, mais malgré de nombreux défis, le système de santé a réussi à survivre et à fournir des soins là et quand ils sont le plus nécessaires », a-t-il déclaré dans un communiqué. .

« Mais aucun système ne peut assurer une santé optimale à sa population sous le stress de la guerre, c’est pourquoi nous continuons d’appeler la Fédération de Russie à mettre fin à cette guerre », a-t-il ajouté.

Yevheniia Filipenko, ambassadrice d’Ukraine auprès des Nations Unies à Genève, a déclaré que 19 des 20 missiles qui ont frappé l’Ukraine au cours des six derniers mois ont touché des cibles civiles.

« Chaque jour, ils ciblent des infrastructures civiles, essayant d’affaiblir l’esprit du peuple ukrainien, mais le monde entier a vu que notre esprit et notre volonté de liberté et d’indépendance sont inébranlables », a-t-elle déclaré à la presse.

« Ce ne sont pas seulement les établissements de santé, mais aussi les immeubles résidentiels qui sont visés », a-t-elle ajouté.

« 2 328 établissements d’enseignement ont été endommagés et 289 ont été complètement détruits… 139 sites du patrimoine culturel ont été détruits ; 15 000 appartements et 150 000 maisons ont été endommagés, détruits ou saisis », a-t-elle déclaré.

Ceci pourrez vous intéresser :
Ce samedi 11 juin, Pierre Des Champs de Verneix, Directeur Commercial du…