Emmanuel Macron, qui s’est engagé à faire de la santé l’une des priorités de son second quinquennat, doit de toute urgence dégager des moyens pour donner aux soignants la rémunération qu’ils méritent et repenser la relation entre tous les acteurs de notre système de santé.

Publié le 08 juin 2022 à 10:16 Temps de lecture 2 min Lu en français

La répétition obsédante des “cris d’alarme” des médecins et infirmiers, suivis de “Ségur” et autres “plans d’urgence” pour l’hôpital, le montre bien : le système de santé français dans son ensemble souffre d’une crise profonde. La paralysie actuelle de certains services d’urgence n’en est que le symptôme le plus alarmant. Le fait que dans les grandes villes les « urgences » doivent fermer certains soirs, porte d’entrée des hôpitaux eux-mêmes fissurés par manque de praticiens et carences dans le lien avec la médecine urbaine, donne la mesure de la gravité de la situation et de la l’étendue des problèmes à résoudre.

Dans le domaine de la politique de santé, « combler le déficit de sécurité sociale » est depuis longtemps un objectif central. L’un des principaux moyens pour y parvenir, la stagnation des salaires du personnel hospitalier, a aujourd’hui un coût énorme : en érodant l’attractivité des métiers de santé, cela a conduit à une pénurie généralisée. Faute de médecins urgentistes, près d’un service d’urgence sur cinq fonctionne en mode dégradé. Les services hospitaliers ferment faute d’infirmières. Dans certaines régions, il est impossible de trouver un médecin généraliste qui souhaite devenir « médecin généraliste ».

Provoqué par la crise du Covid, le Ségur de la santé a rompu avec des décennies de gel des salaires en 2020 en dépensant 10 milliards d’euros pour leur revalorisation. Dix-neuf autres milliards d’investissements sont programmés sur une période de dix ans. Mais ni l’organisation de l’hôpital ni le rôle du secteur hospitalier privé et des médecins libéraux n’ont été évoqués.

Les remèdes à la pénurie et à l’épuisement des prestataires de soins, au manque d’attractivité de l’hôpital et à la fuite vers le secteur intérimaire ou libre nécessitent de nouveaux efforts financiers immédiats. Il est indécent qu’un travail de nuit pour une infirmière ne lui rapporte que 9,63 euros de revenu supplémentaire. Etablir des ratios entre le nombre d’infirmiers et de patients doit permettre de retrouver des conditions de travail dignes. Voté par le parlement, l’objectif de dépenses de l’assurance maladie (Ondam) ne doit plus répondre à des critères budgétaires stricts, mais répondre aux besoins de santé de la population, dans un système où l’éducation et la prévention doivent devenir des priorités.

Parce que l’allocation de ressources supplémentaires ne suffit pas. La nouvelle grande “consultation” santé promise pour cet été ne peut faire l’impasse sur des sujets aussi sensibles que l’organisation des carrières des soignants, le filtrage de l’accès aux urgences par le “15” ou la réintégration des médecins gardes libéraux. Autres pistes à explorer : la coopération des régions et des départements dans la gestion et le financement de politiques de santé adaptées aux besoins locaux, la priorité à donner aux territoires aux moyens insuffisants en concertation avec les médecins et l’élargissement des compétences des pharmaciens et infirmiers.

Emmanuel Macron, qui s’est engagé à faire de la santé l’une des priorités de son second quinquennat, ne peut se contenter d’attendre les conclusions d’un énième rapport. Il est urgent de libérer des ressources pour donner aux soignants les récompenses qu’ils méritent. Au-delà, c’est à la réforme de l’articulation entre tous les acteurs de notre système de santé qu’il doit s’atteler s’il ne veut pas rester dans l’histoire s’il a conduit à la dilapidation de ce trésor.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affiche sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un appareil différent.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment puis-je arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur ” ” et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passe-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affiche sur l’autre appareil. Ce dernier reste lié à ce compte.

Non. Vous pouvez vous connecter à autant d’appareils que vous le souhaitez avec votre compte, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de changer votre mot de passe.

Quand pouvez-vous cesser de vous abonner au journal ou au magazine ? Vous pouvez adresser à tout moment une demande de résiliation d’un abonnement presse à durée indéterminée. En règle générale, un délai d’un mois après réception de votre courrier est requis avant l’expiration de l’abonnement.

Comment se désabonner de l’Union ?

Comment se désabonner de l'Union ?

Si vous avez souscrit à l’abonnement numérique L’Union directement depuis l’application, vous pouvez arrêter son renouvellement automatique. Si vous utilisez un appareil Android, accédez à play. Sur le même sujet : Santé : « Diagnostiquer souffre d’un handicap inquiétant : ce n’est pas cher ! †.google.com/store/account et recherchez l’abonnement que vous souhaitez annuler. Cliquez ensuite sur “Annuler l’abonnement”.

Comment me désinscrire de l’Indépendant ? 35 – Je souhaite résilier mon abonnement papier Merci d’adresser votre demande par lettre recommandée à l’Indépendant au plus tard le 20 du mois afin qu’elle soit traitée en fin de mois.

Comment annuler un abonnement mensuel ?

Pour résilier votre abonnement, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception au siège social. Ceci pourrez vous intéresser : Ministre de la Santé : Olivier Véran remplacé ? A qui a-t-il donné l’héritier ?. De plus, dans certains cas, il est également possible et utile de demander le “mode veille” de votre abonnement.

Comment se Desabonner de nous deux ?

Pour résilier votre abonnement We Two, il vous suffit d’adresser un courrier de résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception. Votre courrier contiendra vos coordonnées et celles du magazine, votre numéro d’abonné et votre motif de désabonnement.

indice-3,
Sur le même sujet :
Le CERT Santé, l’organisme qui accompagne les établissements dans la réponse aux…

Quelle box avec Cafeyn ?

Quelle box avec Cafeyn ?

Seuls les abonnés box Bouygues d’une Bbox Ultym peuvent utiliser gratuitement l’option presse Cafeyn by LeKiosk avec leur box. Cette offre est valable sans limite de temps.

Quel magazine sur Cafeyn ? L’Express, Marianne, Challenges, Vanity Fair, Society, 20 Minutes, Liberation, L’Expansion, L’Étudiant, Business Manager Magazine, Elle Décoration, Elle, Vogue, Cosmopolitan, Marie Claire, Biba, Grazia, Closer, Public, Télé 7 Jours, Télé Star, Newsweek, Time, L’Actu, Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, Men’s Fitness, …

Qui offre Cafeyn ?

Cafeyn est un service de SFR qui vous donne un accès illimité à un large catalogue de titres de presse. Grâce à cette plateforme de streaming d’informations, vous pouvez lire tous vos journaux et magazines préférés depuis votre smartphone, tablette ou ordinateur.

Comment lire le Figaro sur Cafeyn ?

Il vous suffit de télécharger l’application Cafeyn, disponible pour votre smartphone et votre tablette, puis de vous connecter avec vos identifiants myCANAL via le lien “J’accède à Cafeyn via CANAL”.

Quel est le meilleur abonnement presse ?

Top 30 des meilleurs sites d’abonnement aux magazines pour passer des salles d’attente

  • via la presse. Viapresse est le roi, le champion, le despote (enfin n’en profitons pas) de la vente de presse sur le net. †
  • Cafeyn van Lekiosk. †
  • Zino. †
  • Info presse. †
  • ePress. †
  • Meermag. †
  • persium. †
  • fnac.
"Faire de la santé des femmes une priorité pour le prochain mandat"
Sur le même sujet :
Tribune Contre la pénurie dramatique de sages-femmes en France et la “détérioration…

Quelle est la particularité du journal Libération ?

Ils permettent une parution toutes les deux semaines : trente-cinq numéros paraissent entre novembre 1942 et août 1944, et le tirage passe de vingt mille exemplaires (n° 12, novembre 1942) à deux cent mille à l’été 1944. Le titre est imprimé en un réseau d’impression et de distribution est organisé par région.

Quels sont les journaux d’extrême droite ? Etats-Unis

  • Employé de Je suis partout‎ – 29 P.
  • Salarié de La Gerbe‎ – 12 P.
  • Employé de La Libre Parole‎ – 51 P.
  • Minute‎ Employé– 37 P.
  • Employé de Present‎ – 30 P.
  • Employé Rivarol‎ – 58 P.

Quel type de journal est Libération ?

Sortie
Le journal républicain de Paris
Languefrançais
périodicitéquotidien (à partir d’août 1944)
SexePresse clandestine de la résistance française après la libération, quotidien