Publié le 21/10/2022 22:39

Mis à jour le 21-10-2022 23:33

A. Jacquet, A. Chopin, C. Laronce X. Roman, A. Dupont, S. Lacombe –

Vendredi 21 octobre, les médicaments contenant du paracétamol sont devenus rares. En effet, avec la forte demande mondiale, les expéditions sont moins nombreuses.

Le paracétamol est le médicament le plus vendu en France. Mais le vendredi 21 octobre, Doliprane, Dafalgan et Efferalgan se font rares, dans la mesure où leur vente est limitée à deux boîtes par client. « Nous avons été livrés de manière très limitée », raconte Elsa Sebbane, pharmacienne à Paris. Une pénurie n’est pas encore à craindre et l’agence du médicament parle d’une tension d’approvisionnement. Un surplus de demandes liées à l’hiver et au Covid-19 doit donc être anticipé.

« Les gens prennent beaucoup de paracétamol. Il y a une explosion de la demande mondiale et française et l’industrie ne peut plus fournir », explique Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France. Les laboratoires sont rassurants. Cependant, ils ne contrôlent pas l’intégralité de la production, car les principes actifs viennent de l’étranger : Chine, Etats-Unis ou Inde. « La demande a augmenté, les prix aussi. Mais nous pouvons approvisionner tous les pays », déclare Shantanu Kumar Singh, directeur exécutif de Taj Pharma (Inde).

Anne-Charlotte Hinet, Charles-Henri Carlier

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

Santé : le nombre de boîtes de paracétamol livrées aux patients est limité

Santé : les patients sont limités à deux boîtes de paracétamol en pharmacie

Vu d’Europe

Grippe aviaire : un premier cas découvert en Dordogne A voir aussi : Entretien avec le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé..

Malade chronique, le sport est-il sain pour vous ?
Sur le même sujet :
Il a été publié Il y a une heure, Mis à jour…