FutureMag.fr : toute l'actualité sur l'innovation et le monde de demain
Santé

Santé Publique France décrit la consommation d’alcool en France

Santé Publique France décrit la consommation d'alcool en France

En 2017, une enquête menée par Santé Publique France révélait que 24 % des adultes français dépassaient les consignes de consommation d’alcool. En effet, la consommation moyenne était de 11,7 litres par an et par adulte. Il est donc nécessaire de prévenir et de sensibiliser à toutes les formes d’alcoolisme. A ce titre, Santé Publique France mène diverses actions de communication et d’information tout au long de l’année. L’organisme examine actuellement quatre vidéos montrant quatre profils différents de consommation d’alcool.

Alcool et dépendance à l’alcool

La France est actuellement l’un des pays industrialisés les plus alcooliques. Cependant, la consommation d’alcool n’est pas uniforme dans l’ensemble de la population. Sur le même sujet : Santé : 7 conseils pour fixer la chaleur en premier. De nombreuses formes de consommation peuvent être décrites, toutes dangereuses pour la santé. En effet, l’alcool est responsable de plus de 40 000 décès en France chaque année. Parmi ceux-ci, 16 000 sont causés par le cancer et 9 900 par les maladies cardiovasculaires.

De plus, de nombreuses personnes consomment régulièrement de l’alcool, mais ignorent que leur consommation peut être considérée comme une dépendance. L’alcool occupe une place particulière en France. En particulier, cela affecte les modes de consommation associés à l’habitude ou à la pression sociale. Ainsi, près de la moitié des Français estiment que proposer de l’alcool ou boire des boissons alcoolisées est une bonne habitude.

A voir aussi :
Prendre soin de sa santé, s’informer, se faire dépister pour les trois…

Décrypter sa consommation d’alcool

L’objectif de Santé Publique France et des acteurs impliqués dans la lutte contre l’alcoolodépendance est de sensibiliser et d’informer sur la consommation d’alcool et ses risques pour la santé. La consommation d’alcool doit être réduite. Il est nécessaire de décrypter où en sont les consommateurs ordinaires d’alcool en termes de dépendance à l’alcool. Ceci pourrez vous intéresser : La guerre en Ukraine pèse lourdement sur l’Organisation mondiale de la santé. Pour atteindre cet objectif, il s’appuie sur une série de vidéos de Santé Publique française visant à changer la perception des Français de l’alcool.

La première diffusion de ces vidéos a eu lieu en novembre 2021, avec l’aide d’un influenceur Fabien Olicard. Ce printemps 2022, quatre nouvelles vidéos seront diffusées sur une variété de sujets :

A voir aussi :
Tribune président de la Fédération française des toxicomanies, psychiatre, toxicomaneDeux médecins, Bernard…

Des repères de consommation et Alcool-Info-Service

Parallèlement à ces vidéos, Santé Publique France continue d’informer et de communiquer sur les référentiels consommateurs, véritables outils de mesure et d’évaluation de la consommation d’alcool. Le message de la campagne d’information « L’alcool c’est maximum deux verres par jour et pas tous les jours » cherche à redéfinir ses références :

L’alcool est nocif pour la santé dès le premier verre, mais le respect de ces repères permet de consommer de l’alcool à moindre risque pour la santé. Et pour ceux qui en ont besoin, le service Alcool Info est disponible. Un site, une ligne téléphonique et un chat animés par des professionnels qualifiés pour informer et aider toutes les personnes devenues dépendantes à l’alcool.

Estelle B., docteur en pharmacie

– Consommation d’alcool : où en êtes-vous ? . santepubliquefrance.fr. Consulté le 9 juin 2022.

Related posts

Le RAC en optique serait le coût de santé le plus important pour 1 Français sur 3

1 mois ago

Covid-19 : les professionnels de santé et le secteur médico-social peuvent désormais bénéficier de ce dernier

2 mois ago

Brest. Premier diplômé d’une nouvelle profession de santé

4 mois ago
Quitter la version mobile