Les problèmes psychologiques sont un enjeu majeur de santé publique dans le monde. En effet, elle touche environ un milliard de personnes d’ici 2019, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La situation est alarmante, ce qui a exacerbé l’épidémie de Covid-19. Dans le cadre de cet article, l’OMS appelle au renforcement de l’engagement et des initiatives visant à maintenir la santé mentale par les instances internationales.

Focus sur la santé mentale

L’OMS a récemment élaboré un plan global de santé mentale dans le pays, et la situation est encore pire. En 2019, 14 % des adolescents dans le monde souffraient d’une maladie mentale. Le suicide représente à lui seul un décès sur 100, généralement le premier décès. Sur le même sujet : Monkeypox : Vaccination des adultes et des professionnels de santé après exposition à la maladie. De plus, les troubles mentaux sont une cause majeure d’invalidité. Ils peuvent réduire l’espérance de vie de 10 à 20 ans. Et la situation a été exacerbée par l’épidémie de Covid-19, avec une augmentation de plus de 25 % des cas de dépression et d’instabilité la première année de l’épidémie.

Sur la base de ce tableau, l’OMS promeut un engagement et un plan d’action pour toutes les parties prenantes :

Priorité santé - "Carnet de santé", le podcast - Florent, infirmier vaccinateur en brousse au Bénin
Sur le même sujet :
Pour Florent, infirmier vaccins au Bénin, il faut se déplacer dans les…

Des problèmes de santé mal connus et sous-estimés

Des problèmes de santé mal connus et sous-estimés

À l’échelle mondiale, un certain nombre de facteurs contribuent de manière significative à l’augmentation de l’incidence des maladies mentales : Sur le même sujet : EXCLUSIF. Inégalités de santé : voici une carte de France divisée en sept.

Pour agir contre les troubles mentaux et émotionnels, il faut d’abord commencer à lutter contre les attitudes acceptées, les idées fausses, les préjugés et les stigmates auxquels les patients sont confrontés au quotidien. Obtenir un accompagnement et des soins adaptés est un enjeu majeur pour de nombreux pays, dont la France. L’espace dans les services professionnels est limité, avec des variations importantes selon les régions.

Conférence Gouvernementale de Santé, 16 et 17 juin 2022 : pré-programme et ouverture des inscriptions
Sur le même sujet :
Les 16 et 17 juin 2022, la Santé Publique a tenu son…

Un plan d’action global 2013-2030

Le Sommet mondial de l’OMS appelle l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à mettre en œuvre un plan mondial de santé mentale 2013-2030. Depuis sa création, des progrès ont été accomplis, mais il reste incomplet et lent dans sa mise en œuvre. Les dirigeants de l’OMS mettent l’accent sur trois domaines de changement et d’amélioration d’urgence qui doivent être mis en œuvre :

Si chaque pays prend le propriétaire de ces terres à améliorer, la santé mentale peut s’améliorer considérablement au niveau local, national et mondial. Parce que la santé mentale est indissociable de la santé physique et du bien-être de chacun !

Estelle B., docteur en pharmacie

– L’OMS souligne la nécessité de changer de toute urgence la santé mentale et la santé mentale. qui.int. Il est arrivé le 19 juin 2022.