FutureMag.fr : toute l'actualité sur l'innovation et le monde de demain
Voiture

NamX HUV : un SUV à hydrogène afro-européen

NamX HUV : un SUV à hydrogène afro-européen

La startup afro-européenne NamX, en collaboration avec Pininfarina, a présenté le HUV, un SUV à pile à combustible à hydrogène. Prévu pour 2025, il promet 800 km d’autonomie grâce à un réservoir d’hydrogène fixe et six capsules amovibles en guise de réservoirs secondaires.

NamX, une start-up afro-européenne fondée par le designer Thomas de Lussac et l’entrepreneur Faouzi Annajah, a breveté une technologie qui combine un réservoir d’hydrogène fixe et six capsules amovibles comme réservoirs secondaires dans un nouveau SUV.

Interrogée sur l’intérêt de proposer des capsules détachables, la start-up, par l’intermédiaire de Mustapha Mokass, expert en “énergie propre”, répond que cela “permet la multimodalité dans le ravitaillement et permet un remplissage plus souple de ses réservoirs”. Si l’on reste prudent quant au bénéfice réel d’un tel procédé, il apparaît de notre point de vue que l’intégration arrière desdits réservoirs est particulièrement stylisée. La maison de design italienne s’est occupée de l’intégration des réservoirs dans le véhicule. Les utilisateurs pourront insérer ou retirer les réservoirs à l’arrière du véhicule, du moins ce que semblent indiquer les photos. Quoi qu’il en soit, NamX annonce toujours une autonomie d’environ 800 km.

La version de production n’arrivera sur le marché qu’en 2025. Cependant, NamX indique que deux niveaux de finition du HUV seront proposés.

Le premier, un modèle “d’entrée de gamme”, sera à propulsion et développera 296 ch. Il devrait accélérer à 100 km/h en 6,5 secondes et pouvoir atteindre 200 km/h. La version GTH plus puissante est dotée d’une transmission intégrale et développe 542 ch. Il pourra atteindre une vitesse de pointe de 250 km/h et, surtout, une accélération de 0 à 100 km/h en 4,5 s.

Les prix initiaux de ces modèles varieront entre 65 000 € et 95 000 €. Les autres dates restent inconnues.

Si aujourd’hui l’hydrogène vert est souvent proposé comme source d’énergie du futur, il reste encore de nombreux points à peaufiner avant que l’hydrogène ne s’enracine et permette de réduire la dépendance au pétrole. Aujourd’hui, 95 % de la production d’hydrogène provient du reformage du méthane à la vapeur, un procédé chimique qui produit de l’hydrogène à partir du méthane présent dans le gaz naturel ou le biométhane. Seuls les 5% restants sont créés par électrolyse de l’eau, dans laquelle la molécule d’eau (H2O) est décomposée en ses deux composants, l’hydrogène et l’oxygène.

Jusqu’à récemment, le procédé souffrait d’une efficacité énergétique défavorable, mais de nouvelles technologies permettent de produire de l’hydrogène à partir du soleil, du vent ou d’autres énergies renouvelables. L’objectif pour le gouvernement est d’atteindre 52% d’hydrogène décarboné en France d’ici 2030. Là aussi, le défi reste ambitieux, mais de nombreux projets interrogent les voies de développement.

Par ailleurs, le NamX HUV pourrait être en route vers un autre projet hydrogène déjà dévoilé à la presse avec un prototype roulant : le Hopium Machina.

Si l’industrialisation est encore loin pour le moment, Hopium a vendu la majorité de ses 1000 précommandes en 10 jours.

NamX n’est pas impressionné, car la start-up présentera le HUV au grand public à l’automne 2022 lors du Mondial de l’Auto de Paris. Les précommandes sont déjà possibles sur le site du constructeur.

Quelle voiture acheter en 2022 ?

Ce jury, composé de journalistes sélectionnés de toute l’Europe, doit départager les sept finalistes de la sélection 2022 : la Peugeot 308, la Skoda Enyaq iV, la Cupra Born, la Hyundai Ioniq 5, la Kia EV6, la Renault Mégane E-Tech et la Ford Mustang Mach-E.

Quel SUV acheter en 2022 ? Top 10 : Quel SUV choisir en 2022 ? Voir l’article : Voiture électrique : ventes importantes au premier trimestre 2022 en Chine.

Quelle voiture économique acheter en 2022 ?

Fiat 500, Fiat Panda, Renault Twingo, Peugeot 108, Kia Picanto, Volkswagen Up. Lire aussi : Macron et la “voiture électrique pour tous” : les limites promises de l’environnement… Elles font partie des voitures neuves les moins chères du marché et bénéficient toutes de la prime d’échange pouvant aller jusqu’à 3 000 euros.

Voir l’article :
La technologie moderne a permis aux voitures électriques d’atteindre des dimensions gigantesques.…

Quels sont les inconvénients de la voiture à hydrogène ?

Les points noirs de la technologie hydrogène Production énergivore de piles à combustible et de réservoirs ; Voitures très chères et offre limitée; Réseau de transport et de stockage d’hydrogène compliqué et extrêmement limité ; Production d’hydrogène problématique.

Combien coûte un plein d’hydrogène ? Quant au plein d’hydrogène, le kilo coûte actuellement entre 10 et 15 €. Les véhicules à hydrogène actuels transportent environ 6 kg.

Quelle est la meilleure voiture hydrogène ?

Toyota Mirai D’un design similaire à la Prius, cette berline 4 places offre une autonomie de 502 km avec ses deux réservoirs à hydrogène d’un volume total de 122,4 litres. Il délivre 154 ch et coûte 78 900 euros sans le bonus éco. Un de ses points forts est la garantie 8 ans ou 160 000 km.

Quel est le risque de l’utilisation d’hydrogène ?

L’hydrogène est inodore, incolore et insipide, ce qui rend les fuites difficiles à détecter par les sens humains. L’hydrogène n’est pas toxique, mais à l’intérieur, comme le stockage des batteries, l’hydrogène peut s’accumuler et provoquer une asphyxie en déplaçant l’oxygène.

Quel risque présenté un réservoir de hydrogène dans une voiture ?

Le réservoir au cœur du système Hydrogen permet de modifier certains matériaux. Ce dernier doit également résister aux hautes pressions (700 bars) qui permettent de stocker le gaz, mais aussi aux chocs en cas d’accident de véhicule.

Sur le même sujet :
Marginal! Maintenant que seuls deux modèles sont commercialisés en France, la production…

Qui roule à l’hydrogène ?

Jusqu’à présent en France, ce sont surtout les flottes commerciales qui utilisent des voitures à pile à combustible comme les taxis hype ou les véhicules Air Liquide qui produisent de l’hydrogène H2. Vous bénéficiez d’une autonomie confortable et d’un ravitaillement rapide.

Qui construit des voitures à hydrogène ? Citons par exemple Renault avec Kangoo et Master avec l’hydrogène, mais aussi Stellantis avec ses marques Peugeot, Opel et Citroën ou encore Toyota, Daimler ou Hyundai. Des startups telles que Nikola, Gaussin et Hyzon se préparent également au déménagement.

Quel moteur pour l’hydrogène ?

Les moteurs à hydrogène peuvent être de deux types différents : soit ils fonctionnent comme un moteur thermique classique relié à un réservoir, soit ils contiennent un moteur électrique relié à une pile à combustible. Dans tous les cas, la réaction chimique est la suivante : 2 H2 O2 → 2 H2O.

Quel pays roule à l’hydrogène ?

Le parc mondial de voitures à hydrogène atteindra 33 627 voitures en 2020, dont 10 041 en Corée du Sud, 9 135 aux États-Unis, 5 446 en Chine, 4 100 au Japon et 2 402 en Europe.

Quel véhicule à hydrogène en France ?

La start-up française a présenté son prototype de voiture à hydrogène “Machina”. Dirigée par le jeune pilote Olivier Lombard, Hopium prévoit de lancer la production de cette berline de luxe en France en 2026, qui promet une autonomie de 1 000 kilomètres et 500 ch.

Related posts

Il reçoit une contravention de stationnement pour recharger sa voiture électrique dans une station-service…

3 semaines ago

Voiture électrique : Wattpark, la startup française qui rêve de devenir le lieu de recharge d’Airbnb

2 mois ago

Voiture électrique à 100 euros par mois : qui sont les Français qui pourront en profiter ?

2 mois ago
Quitter la version mobile