L’industrie de la cybersanté est une industrie en plein essor qui profite aux développeurs d’applications : quelque 90 000 solutions de cybersanté ont été lancées cette année seulement, soit 250 par jour. Le problème est que très peu sont validés cliniquement. Des chercheurs français ont conçu un outil de notation multidomaine qui permet de les évaluer.

[EN VIDÉO] La médecine rattrape-t-elle la science-fiction ? Certains développements récents en médecine peuvent rappeler ce que l’on pourrait lire ou voir dans des livres ou des films de science-fiction.

Les applications eHealth sont-elles fiables ? Ils représentent un véritable filon et leur nombre est exponentiel sur les plateformes de téléchargement. Or, seuls 21% d’entre eux sont soumis à une validation médicale avant d’être mis en ligne, selon une étude française. La santé numérique se développe.

Sur les interfaces IOS et Android, le nombre d’applications dédiées à la e-santé a doublé entre 2013 et 2020 pour atteindre 327 000 applications. Rien qu’en 2020, “plus de 250 solutions eHealth ont été ajoutées chaque jour aux app stores, soit 90 000 dans l’année”, expliquent les chercheurs dans leur étude publiée dans le Journal Of Medicine.

Mais attention, tous ne sont pas identiques. Selon les spécialistes, 64% des requêtes ne font pas l’objet d’une validation scientifique avant d’être accessibles. Seulement 21% des applications ont fait l’objet d’une étude randomisée, le degré le plus élevé pour démontrer son efficacité.

« Une nette marge d’amélioration »

« Une nette marge d'amélioration »

Pour mener leur étude, les chercheurs ont créé un outil de notation appelé Medical Digital Solution (MDS), qui se compose de 26 questions. Elle s’appuie sur des critères reconnus tels que ceux de la Haute Autorité de Santé (HAS) et de la Société Européenne d’Oncologie Médicale (ESMO). Il s’adresse aux promoteurs, investisseurs et décideurs des hôpitaux. A voir aussi : Horaires de travail atypiques : quel impact sur la santé des femmes ?. Via le réseau social Linkedin, les spécialistes ont envoyé ce questionnaire aux développeurs.

Au total, 68 candidatures ont été évaluées. Parmi celles-ci, 22 % sont des applications en oncologie et 22 % des solutions de santé générale ; 47% des applications reposent sur la télésurveillance par des professionnels de santé.

“Notre étude montre qu’il y a clairement place à l’amélioration !” Les associations de patients veulent une information transparente sur l’utilité clinique de ces outils et elles ont raison. Les évaluations doivent être renforcées, notamment pour les développeurs qui demandent le remboursement de leur application », souligne le professeur Denis, président de l’Institut national de la e-santé à l’origine de cette étude.

Êtes-vous intéressé par ce que vous venez de lire?

La Sécurité sociale finance 78,2% de la CSBM, et les organismes complémentaires (mutuelles, assureurs et organismes de prévoyance), 13,4%. La part des ménages continue de baisser, s’établissant à 6,9 % en 2019.

Santé.fr : le site national et régional d'information santé des habitants de la région Occitanie
A voir aussi :
Santé.fr, c’est la bonne information, au bon moment, au bon endroit. Santé.fr est…

Pourquoi faire un scanner de tout le corps ?

Pourquoi faire un scanner de tout le corps ?

Rechercher des anomalies non détectables en radiologie conventionnelle ou en échographie. Ceci pourrez vous intéresser : Crack à Paris : “Le droit à la santé est le même pour tous et en premier lieu pour les plus en difficultés sociales et de santé”. Il ressemble à une table d’examen qui coulisse dans un anneau ouvert aux deux extrémités.

Le scanner détecte-t-il le cancer ? A quoi sert un scanner ? Les tumeurs ont une densité particulière par rapport aux tissus voisins normaux, le scanner permet de les détecter et de les localiser avec une grande précision.

Quel examen pour voir le corps entier ?

La tomodensitométrie (ou la tomodensitométrie, si vous voulez) utilise beaucoup d’images radiographiques, qui sont reconstruites en images générées par ordinateur. Ces technologies avancées produisent des images qui permettent aux spécialistes de voir à l’intérieur du corps.

Comment se passe un scanner du corps entier ?

Le scanner est ouvert à l’avant, à l’arrière et sur les côtés. À l’intérieur du scanner, l’émetteur-récepteur de rayons X tournera autour de la partie du corps à examiner pour chaque image. Vous ne le verrez pas, mais vous l’entendrez quand il tournera. Ce bruit est normal, ne vous inquiétez pas.

Est-ce qu’on voit tout sur un scanner ?

Qu’est-ce qui ne se voit pas sur le scanner ? Le scanner est un formidable outil qui permet d’obtenir des images très fines de tout le corps. Cependant, certaines zones, notamment dans le cerveau, ne sont pas accessibles au scanner.

SANTÉ Réparez votre cœur après une crise cardiaque
Lire aussi :
Quel légume est bon pour le cœur ? Haricots, lentilles, pois de…

Quel est le pays qui a la meilleure couverture sociale ?

La France championne du monde de la protection sociale.

Quel pays a les meilleurs hôpitaux ? Dans le monde, c’est à nouveau la fameuse Mayo Clinic de Rochester aux USA, considérée comme le meilleur hôpital du monde (1ère place), suivie de la Cleveland Clinic. Comme en 2021 (voir le classement).

Quel pays a le meilleur système de santé en Europe ?

La France occupe la première place sur 28 pays. C’est très réconfortant quand on a l’impression que notre système de santé s’effondre de toute part. Notre système de santé est le meilleur d’Europe en matière de secourisme et de qualité des interventions, selon une étude d’Eurostat publiée ce jeudi.

Quel est le meilleur système de santé en Afrique ?

Selon l’indice des soins de santé, dérivé d’une compilation de données fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les ministères de la santé et des organismes de surveillance indépendants du secteur de la santé, l’Afrique du Sud est en tête du classement africain avec un indice de 64,14.

Quel est le meilleur système de santé ?

Selon l’enquête internationale réalisée par Ezkiel Emanuel, les meilleurs systèmes de santé au monde sont ceux de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Norvège et de Taïwan.

Pourquoi une organisation des soins ?

L’organisation des parcours permet notamment de répondre au développement croissant des maladies chroniques et des situations de perte d’autonomie qui impactent le quotidien du patient.

Quel est le parcours du point de soins ? Le parcours de soins vise à améliorer le suivi des patients en favorisant les échanges entre les différents professionnels de santé et les patients. Mais ce dispositif permet aussi d’éviter les consultations abusives, et donc la surconsommation médicale, en responsabilisant financièrement le patient.

Quels sont les principaux objectifs de la permanence des soins ?

En France, la permanence des soins (PDS) est une organisation de l’offre de soins, libérale et hospitalière, qui permet de maintenir la continuité et l’égalité d’accès aux soins, notamment pendant les horaires habituels de fermeture des cabinets médicaux.; permet de répondre aux demandes de soins non programmés par …

Qu’est-ce qu’une activité de soins ?

Un acte de soin est un ensemble cohérent d’actions et de pratiques mises en œuvre pour contribuer au rétablissement ou au maintien de la santé d’une personne.

Comment s’organise les soins ambulatoires ?

Les soins ambulatoires (ou soins de ville) sont les soins qui sont dispensés dans les cabinets, les cliniques, les centres de santé de la ville, lors de consultations ambulatoires dans des hôpitaux publics ou privés, lors de cures thermales et de procédures d’analyses en laboratoire.