FutureMag.fr : toute l'actualité sur l'innovation et le monde de demain
Voiture

Macron et la « voiture électrique pour tous » : les limites promises de l’environnement

Macron et la "voiture électrique pour tous" : les limites promises de l'environnement

En citant les voitures électriques pour tous dans son discours de candidat au second tour, Emmanuel Macron voudra peut-être convaincre les indécis que l’écologie, la mobilité et le pouvoir d’achat ont leur place dans son programme.

Le candidat Emmanuel Macron a été critiqué pour avoir négligé les questions écologiques dans le programme. Afin de convaincre les électeurs déçus par les résultats du premier tour de l’élire le 24 avril, le président et candidat Emmanuel Macron a mis en avant ce thème lors d’un discours le dimanche 10 avril.

Dans son discours de candidat à l’élection présidentielle du second tour, une phrase a particulièrement retenu l’attention de notre chronique Vroom : « La France, où les voitures électriques sont pour tout le monde, remplacera les carburants chers. »

De quoi parlait-il à ce moment-là ?

Derrière cette accroche, on retrouve un thème qui a été développé lors du meeting du 17 mars 2022 à Aubervilliers. Dans cette allocution, Emmanuel Macron a présenté une proposition de programme visant à accompagner les ménages les plus simples à passer à la voiture électrique. Cette aide serait une offre de location longue durée à moins de 100€/mois. L’objectif de cette mesure est double. Ils disposent d’emplois écologiques, en remplaçant les véhicules pollués par des véhicules décarbonés, et de pouvoir d’achat, en réduisant l’impact du prix des carburants sur le budget de ces ménages.

Il ne s’agit pas de subventionner tous les achats de voitures électriques, tel peut être un bonus écologique ou une prime à la conversion. La mesure est une mesure plus ciblée pour permettre à 100 000 ménages modestes par an de posséder une voiture électrique en louant une voiture avec une mensualité contrôlée.

Il faudra cependant attendre de voir qui seront les partenaires et/ou constructeurs qui pourront donner accès à cette application, et quel modèle de véhicule électrique, pour juger de l’attractivité de la proposition. Les conditions du contrat doivent également être soigneusement examinées, afin que la mesure ne pose pas plus de problèmes que de solutions à ces coureurs.

Quid des craintes des usagers ?

La proposition s’inscrit dans la lignée du rapport du GIEC, en aidant la transition écologique vers des véhicules n’émettant pas de gaz à effet de serre. Le parc automobile français vieillit, et les ménages les plus simples entretiennent généralement le plus longtemps possible les véhicules thermiques. Ce sont les voitures les plus fréquentes, dont les émissions de CO2 peuvent être élevées, et qui sont (ou seront bientôt) visées par les restrictions d’accès aux grandes villes.

S’il s’agit d’une approche respectable pour aider ces ménages à passer à un véhicule qui n’est pas pollué, c’est un risque cependant auquel fait face la réalité sur terre. De nombreux conducteurs ne sont pas prêts à passer aux véhicules électriques.

Bien que le blocage principal, concernant le prix du véhicule, puisse être levé par ce contrat de location à moins de 100€/mois, la contrainte de charge ne sera pas levée. Un plan d’investissement très coûteux devrait être lancé pour l’installation de nombreuses bornes de recharge, notamment dans les banlieues moins proches de la ville, pour faciliter cette transition.

La voiture électrique pour tous, est-elle un leurre ?  

Le passage à la mobilité électrique, que beaucoup redoutaient, aurait dû avoir lieu il y a longtemps, malgré les annonces urgentes de l’Europe pour accélérer le processus. Dans le contexte actuel de difficultés d’approvisionnement et de hausse des prix des matières premières, il est difficile d’imaginer que cette révolution de l’industrie automobile puisse s’opérer dans toute la France, voire en Europe, le plus rapidement possible.

Bien que l’offre de véhicules électriques se soit élargie, elle ne répondait pas aux aspirations des consommateurs. Elle privilégie toujours les machines thermiques électriques, bien que la part du 100 % électrique ait augmenté. L’infrastructure est avancée, mais encore insuffisante pour accueillir une flotte de véhicules visant le 100 % électrique.

Quant à la production d’électricité, la nécessité de disposer d’un parc automobile 100 % électrique, et de préférence d’une production décarbonée, fait encore débat.

Le chef de l’Etat veut désormais inciter les automobilistes à investir massivement dans les voitures électriques. Mais avec un ensemble de bonus écologiques en voie de disparition, et qui ne couvre qu’une petite partie des offres commerciales proposées aux consommateurs, on se demande avec quels leviers, Emmanuel Macron peut convaincre les réfractaires de franchir le pas. Surtout si l’électricité doit être payée à un prix plus élevé.

Quelle voiture acheter en 2022 ?

Top 10 des voitures neuves en 2022

Quelle voiture économique allez-vous acheter en 2022 ? Fiat 500, Fiat Panda, Renault Twingo, Peugeot 108, Kia Picanto, Volkswagen Up… Elles font partie des voitures neuves les moins chères du marché, et toutes sont éligibles à une prime à la conversion pouvant aller jusqu’à 3 000 €.

Quelle hybride pour quel usage ?

En fonction de votre consommation, choisissez l’énergie qui vous convient.ville
Moteurs hybrides thermiques et électriques combinés pour consommer moinsParfait pour la ville, les hybrides consomment très peu

Quels sont les intérêts des voitures hybrides ? Le grand avantage des voitures hybrides réside dans leur consommation, plus économique que les véhicules équipés de moteurs à essence ou diesel. À basse vitesse, les voitures hybrides ne consomment que de l’électricité. À des vitesses plus élevées, il utilise également de l’essence.

Est-ce rentable d’acheter une voiture hybride ?

Être un hybride est un investissement plus rentable si l’on regarde les coûts et les coûts à long terme. De plus, si vous souhaitez revendre votre véhicule hybride, le prix de revente est attractif car l’hybride perd de la valeur relativement lentement.

Est-ce que l’hybride vaut le coup ?

Tout dépend de la possibilité et de la fréquence des recharges. Si vous vous dirigez vers zéro, mieux vaut envisager un moteur à hybridation douce voire un simple moteur thermique (qui coûte généralement un peu moins cher à l’achat). Bien entendu, il lui faudra alors renoncer aux avantages fiscaux.

Quels sont les inconvénients de la voiture hybride ?

Pertes des voitures hybrides classiques Le prix d’achat des voitures hybrides est supérieur à celui des modèles équivalents 100 % thermiques. La faible capacité de la batterie de la voiture vous permet de rouler à l’électricité uniquement sur de très courtes distances et à faible vitesse.

Quelle est la voiture la plus économique en 2021 ?

Meilleure voiture économique et écologique En plus d’être particulièrement économique, la Toyota Yaris hybride est aussi une voiture très écologique avec des émissions de CO2 de 75 g/km. Quant à sa consommation, elle oscille de 3,1 à 3,3 L/100 km.

Quelle est la voiture la plus fiable et la plus économique ? Les voitures de marque japonaise sont les plus fiables sur le marché automobile. Honda, Mitsubishi, Subaru, Toyota… Ces marques japonaises, ainsi que les modèles allemands, ont toujours eu bonne réputation.

Quelle est l’autonomie réelle d’une voiture électrique ?

L’autonomie moyenne des voitures électriques actuellement sur le marché est de 150 à 600 km en cycle WLTP, soit environ 100 à 500 kilomètres réels, ce qui permet d’économiser de nombreux trajets par jour même si effectuer de longs trajets reste encore un problème pour les petites puissances. maquette …

Quelle est l’autonomie en km d’une voiture électrique ? En moyenne, une voiture électrique équipée d’une batterie de 50 kWh parcourt 300 km après une charge complète. Cependant, son autonomie varie en fonction de différents facteurs, mais aussi dans le temps et le cycle de charge a été mis en place.

Quelle voiture électrique à la plus grande autonomie 2021 ?

La Tesla Model S Plaid A record est imbattable car impressionnante avec son catalogue de 149 000 exemplaires. La deuxième marche du podium est occupée par la Tesla Model X « longue autonomie », loin derrière avec une autonomie de 580 km. Jaguar complète le classement avec son i-Pace, qui offre une autonomie allant jusqu’à 470 km.

Quel est la voiture électrique avec le plus d’autonomie ?

1. Tesla Model S – Plus de 500 km d’autonomie.

Related posts

« Même électrique, la voiture n’est pas un véhicule durable »

1 semaine ago

Biocarburant : un record mondial indépendant pour le véhicule à hydrogène

2 semaines ago

ZFE : un prêt à taux zéro pour passer à l’électrique

3 jours ago
Quitter la version mobile