« Liens artificiels », par Nathan Devers : l’illusion numérique

© Patrick Fouque/Paris Game

le 30/08/2022 à 03:00, Mis à jour le 25/08/2022 à 19:06

Les « liens artificiels » ouvrent la boîte de Pandore du monde virtuel. Petite fille.

Pianiste et précepteur des élèves en difficulté de Chopin, Julien Libérat n’est pas parfait dans sa vie. Surtout, il ne se remet pas de l’absence de May, qui, après cinq ans de vie commune, l’a abandonné pour un autre. Mais échapper à sa dépression s’ouvrira à lui : Heaven, un métavers créé par le démiurge français Adrien Sterner. Dans ce jeu de rôle, la plus petite rue, le plus petit bâtiment de notre monde est présenté de la même manière. Avec Vangel, son avatar, Julien vivra une vie plus heureuse que celle qu’il mène. Car dans cet univers numérique, tout est possible : faire fortune dans l’immobilier, collectionner des événements passionnants, ou tuer un autre « joueur ». Véritable joueur de rythme, Julien sera un joueur « anti-mondial » en postant des couplets contestataires. Il suffit de créer des ennemis aussi mauvais qu’on ne s’attend pas à ce qu’ils le soient…

Il est écrit par un jeune professeur de philosophie de 24 ans, qui est déjà l’auteur de trois articles marquants, mais il s’éloigne pourtant à des années-lumière d’un cahier de thèse constructif. Au contraire, il nous fait ressentir le tumulte qui détruit les fondements de notre humanité. Passant un pacte faustien avec le diable numérique, le héros sombre dans un narcissisme vicieux, et réalise trop tard que la planète B est tout aussi foirée que la société qu’il fuit. Au point de produire les mêmes dérives : cupidité, meurtre, terrorisme, fake news… et des journaux qui racontent des bêtises sur les célébrités.

Qu’est-ce qui vient après cette annonce

A lire aussi. Arnaque à la crypto-monnaie : Le Bonnie and Clyde de Bitcoin

Contenus sponsorisés

Tokens non fongibles et culture : l'urgence de sécuriser les nouveaux usages
A voir aussi :
L’émergence des nouvelles technologies interroge sans cesse l’environnement juridique de la création…