L’économiste Xavier Jaravel détaille, dans une tribune du « Monde », les problèmes de « capital humain » qu’il observe en France : compétences socio-comportementales insuffisantes, niveaux de formation scientifique et d’investissement en recherche et développement.

Publié aujourd’hui à 16h, mis à jour à 16h44 Temps de lecture 3 minutes.

On lit parfois que la productivité du travail en France est élevée : ce constat n’est plus valable, bien au contraire. Les données des dossiers récents du Conseil d’analyse économique révèlent un net ralentissement sur les quinze dernières années par rapport à l’Allemagne et aux États-Unis. Alors qu’au milieu des années 2000, la productivité du travail en France était supérieure à celle des États-Unis et au même niveau qu’en Allemagne, quinze ans plus tard, le tableau n’est pas si rose : la productivité en France a calé, et nous sommes désormais éclipsés à la fois par l’Allemagne . et les États-Unis.

Quelle est l’ampleur du problème ? Pour s’en rendre compte, supposons qu’il n’y ait pas de décrochage et que la France maintienne sa productivité relative par rapport à l’Allemagne et aux États-Unis. Dans ce cas, selon nos estimations, le produit intérieur brut (PIB) de la France en 2019 sera supérieur de 140 milliards d’euros. C’est un manque à gagner majeur pour le pouvoir d’achat de la France, mais aussi pour ses finances publiques, qui récolteraient chaque année 65 milliards de recettes fiscales supplémentaires si la productivité n’avait pas stagné.

Ce résultat contredit le discours encore assez répandu qui considère les bas niveaux d’emploi en France comme l’alpha et l’oméga des problèmes structurels de notre économie. En fait, les problèmes macroéconomiques de ralentissement de la productivité et de faible taux d’emploi sont très similaires. Par exemple, si en 2019 le taux d’emploi en France avait atteint l’Allemagne, soit environ 10 points de plus, alors le PIB aurait augmenté d’environ 120 à 170 milliards d’euros (selon la méthodologie utilisée), soit un effet proche d’une meilleure productivité. Conclusion : L’accélération de la productivité est au moins aussi importante que l’augmentation du taux d’emploi.

Dégradation en maths

Pourquoi la productivité a-t-elle baissé comme ça en France ? L’analyse empirique montre que cela n’est pas dû au petit nombre de secteurs d’activité. Tout le monde y contribue, y compris l’industrie, la construction, le commerce et les services spécialisés. Lire aussi : Guerre en Ukraine : les sanctions ont fait reculer l’économie russe de 15 ans, selon l’IIF. De même, on ne peut pas dire que certaines catégories d’entreprises expliquent les tendances – les PME, ETI et grandes entreprises y contribuent.

Si toutes les industries et toutes les entreprises perdent en productivité, alors où est le problème ? Notre analyse a identifié le « capital humain » comme facteur principal, selon deux aspects : d’une part, de faibles compétences en mathématiques et comportements sociaux (capacité à travailler en équipe, négocier, gérer des ressources) ; d’autre part, le manque d’orientation des jeunes vers les métiers d’avenir, notamment le domaine scientifique.

Il vous reste 53,36% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux clients.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message sera affiché sur d’autres appareils.

Parce que quelqu’un d’autre (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et en confirmant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message sera affiché sur d’autres appareils. Ce dernier restera connecté à ce compte.

Pas. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais l’utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous recommandons de changer votre mot de passe.

L’économie peut croître grâce à l’industrie, aux ressources naturelles ou à l’agriculture, au tourisme et aux services. Elle peut aussi être plus ou moins dépendante de l’aide internationale. Différents facteurs influencent la probabilité qu’un conflit éclate et persiste dans le temps.

Sur le même sujet :
L’état de l’économie russe début septembre et les perspectives pour 2023 (*)La…

Quels sont les 10 pays les plus développés au monde ?

PaysIDH 2015
Amérique
Hong Kong, Chine0,917
Japon0,903
Corée du Sud0,901

Quels sont les 10 pays les plus développés au monde ? Voici les classements : Lire aussi : Économie : « Personne ne sait vraiment quand une récession va frapper ».

  • Les États-Unis d’Amérique.
  • Russie.
  • Chine.
  • Inde.
  • Japon.
  • Corée du Sud.
  • France.
  • Anglais.

Quels sont les 10 pays les plus industrialisés au monde ?

monde : États-Unis, Japon, Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie, Canada et Russie.

Pourquoi l'économie française crée tant d'emplois
Ceci pourrez vous intéresser :
Personne ne s’en plaindra, mais il y a quelque chose de paradoxal,…

Quelle est la banque la plus riche ?

Plus de 310 milliards d’euros Avec 46,2 milliards d’euros de PNB en 2021, BNP Paribas a une longueur d’avance. La banque rue d’Antin dépasse nettement les 36,8 milliards du groupe Crédit Agricole, qui comprend l’entité au nominatif Crédit Agricole SA et les caisses régionales.

Qu’est-ce qu’une banque millionnaire ? La Banque Edmond de Rothschild est spécialisée dans la gestion de patrimoine des familles fortunées.

Quelle est la plus grande banque mondiale ?

Bank of America JP Morgan continue d’occuper la première place incontestée. La banque qui se classe 13e dans la liste des plus grandes entreprises du monde. Loin derrière se trouvent Bank of America, puis les quatre plus grandes banques publiques chinoises, ICBC CCB, China Merchants et ABC.

Quelle est la banque qui a le plus d’argent ?

BNP Paribas reste en tête pour son activité et sa rentabilité. Le bénéfice net du groupe de 8,173 milliards d’euros confirme son leadership ! Découvrez l’offre : économisez ! : ⥠EKO du Crédit Agricole pour seulement 2 euros par mois avec carte bancaire, application mobile et agent.

Quelle est la meilleure revue financière ?

La Tribune : la référence de l’économie en France La Tribune est une valeur sûre de l’économie française. Il est fortement recommandé de placer ce site dans vos favoris, car ce magazine parle d’économie et de finance au niveau national et international.

Quels sont les meilleurs magazines d’affaires ? Alternatives Economiques, le prix du meilleur magazine de l’année.

Quel est le meilleur journal pour la bourse ?

Investor est selon moi le meilleur journal français de la bourse. La concurrence amplifie parfois la valeur et traite des informations sur le marché mondial. L’investissement va plus loin. Chaque semaine, vous disposez d’informations pertinentes sur un grand nombre de valeurs.

Quel est le meilleur magazine pour investir ?

En tant que magazine d’accompagnement pour débutants, je dirais « Invest » si vous souhaitez un support purement boursier et « Mieux vivre votre argent » si vous souhaitez un support plus orienté gestion de patrimoine au sens large.