Passionné de culture, Stéphane a 16 ans quand Arte fait son apparition sur la petite télévision à ses débuts. “Laissez-vous troubler par Arte”, suggère d’une voix suave la chaîne franco-allemande diffusée d’abord par satellite (30 mai 1992) puis, le soir (à partir du 28 septembre), sur le cinquième réseau hertzien.

Il découvre alors Les Ailes du désir de Wim Wenders, Nosferatu de Murnau, les expérimentations Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio et du compositeur américain Philip Glass… « C’était un OVNI télévisuel. Les premiers jours, j’enregistrais tous les programmes sur mon magnétoscope. Je me sens comme un public spécial », se souvient-elle, les yeux brillants. Arte est devenu, trente ans plus tard, “sa plateforme de streaming préférée. J’y trouve toujours quelque chose d’intéressant. Et je n’ai plus besoin d’enregistrer. Mes rêves se sont réalisés !”

→ EN SAVOIR PLUS. L’art parie sur le numérique et la jeunesse

En plein débat sur la ratification du traité de Maastricht, « l’art est un projet concret qui me fait me sentir européen », note encore Stéphane. De l’autre côté du Rhin, la perception de Mélanie, 8 ans à l’époque, était différente. Les parents ne voient pas la chaîne, située dans une position éloignée sur le câble ou le satellite. A son arrivée à Lyon en 2004, les étudiants Erasmus se sont familiarisés avec sa plateforme arte.tv. “Je vois des journaux traduits directement en français ou en allemand. J’apprends des expressions idiomatiques et des proverbes avec Karambolage. Aujourd’hui, jardinier de la ville et sa mère, Mélanie recherche des émissions qui “l’aident à entretenir des relations avec les Allemands”. Il les partage parfois avec des enfants de 5 à 7 « élevé au bilinguisme » et adepte de la revue Arte Junior.

Un rajeunissement grâce aux nouveaux supports

Un rajeunissement grâce aux nouveaux supports

Son père est fan du documentaire diffusé sur la chaîne YouTube d’Arte. A 30 ans, la chaîne franco-allemande à engagement culturel et européen voulue par le président François Mitterrand et le chancelier Helmut Kohl est regardée par 2,9% de téléspectateurs en moyenne en France (1,3% en Allemagne), un taux qui reste à ce niveau record depuis la crise sanitaire crise. Arte totalise également 1,8 milliard de vidéos visionnées sur ses différents supports numériques. Ceci pourrez vous intéresser : L’application d’identité numérique sera bientôt visible. Pionnière du podcasting (avec la radio Arte, en 2002), de la télévision de rattrapage (Arte +7, en 2007), du webdocumentaire, et même du métaverse (avec premier concert en 2022), la chaîne a été très tôt dans la vidéo offert. des jeux, des expériences de réalité virtuelle, des chaînes thématiques sur YouTube ou des formats adaptés aux réseaux sociaux Twitch ou TikTok.

L’âge du public est tombé à 50 ans, avec des chaînes linéaires regardées en moyenne par des sexagénaires, des plateformes suivies par des jeunes dans la cinquantaine, des chaînes YouTube vues par des trentenaires ou encore des contenus Snapchat partagés par des sexagénaires. « Depuis sa création, Arte a été beaucoup regardée sur ses chaînes, plateformes et réseaux sociaux, et par un grand nombre de personnes différentes. Cela devrait signifier que nos propositions éditoriales freinent l’appétit, se réjouit Bruno Patino, président d’Arte France. des canaux CSP plus longs. +, sans parler de nos canaux sociaux. On mesure une réelle diversité sociale et géographique. L’art a aussi pour objectif de faire dialoguer des personnes de tous horizons et de tous âges. »

Événements d'éducation aux médias et à l'information
Lire aussi :
Un certain nombre d’événements, dont le ministère de la culture est partenaire…

Le numérique comme levier

Le numérique comme levier

Pour cela, l’innovation est au cœur de la machine. « Nous sommes très conscients que l’avenir d’Arte se joue dans le numérique », affirme Boris Razon, son directeur éditorial et stratégique. Depuis 2015, sous l’impulsion de l’ancienne présidente Véronique Cayla, arte.tv a proposé 400 heures de programmes sous-titrés désormais en six langues (avec l’anglais, l’espagnol, l’italien et le polonais), à destination de 70% des Européens dans leur langue maternelle. Lire aussi : Offre numérique : où en sont les bibliothèques territoriales ?. Un cinquième du public vient désormais de l’extérieur de la France et de l’Allemagne. « Nous commençons une grande aventure », a déclaré le stratège. Nous voulons créer une marque et diffuser une offre plus large. Les chaînes YouTube créées en Espagne et en Pologne ont déjà de vraies audiences, liées à certains sujets comme la guerre en Ukraine. »

Le projet initial de La September, puis d’Arte, s’inscrivait dans la réconciliation de la France et de l’Allemagne à travers une culture “plus que jamais d’actualité avec l’Ukraine”, estime Jérôme Clément, resté vingt ans à la tête d’Arte français. “Quand on arrive à se parler, à travailler ensemble, à résoudre des problèmes qui nous dérangent, on se comprend mieux et on se bat moins les uns contre les autres… Ce n’est pas facile. Il se souvient des voix d’autres acteurs de l’audiovisuel. Ils doivent aussi faire face à une “forte germanophobie” : “Certains qui ne s’imaginent pas voir ou écouter des Allemands dans la salle. Maintenant, les Français l’arrêtent pour dire : “Merci pour Arte”. »

Lire aussi :
La Micro-Folie, une galerie d’art numérique. Après Montereau, Coulommiers et Melun… La…

Ton singulier

“L’art s’inscrit dans la conviction commune du président François Mitterrand et du chancelier Helmut Kohl que l’Europe doit avancer par des réalisations concrètes”, souligne l’historienne Hélène Miard-Delacroix, spécialiste des relations franco-allemandes. La création de la chaîne a été le résultat “de nombreux compromis entre la France et l’Allemagne, dont les modes de fonctionnement, la structure, les traditions, les façons de faire étaient très différents”. En France, elle bénéficie du “volontarisme indispensable”. “En choisissant Hertzian, affirme-t-il, la chaîne l’a invitée dans la salle à manger française, qui n’a été confrontée par les Allemands qu’à un mauvais film de la Seconde Guerre mondiale.”

Cette chaîne a ensuite été adoptée grâce à des programmes européens dont la qualité, la richesse, la tonalité unique ont été réalisées par des programmes tels que Karambolage. Depuis près de vingt ans, Claire Doutriaux décrypte les stéréotypes avec légèreté, humour et autodérision. « Cette forme permet au programme de pénétrer la terre qui n’est pas confrontée aux autres cultures. Une véritable communauté s’est créée autour de l’événement. Le couple franco-allemand nous a emmenés à Menie Grégoire (1), nous a envoyé un faire-part de mariage. rencontré des jeunes qui avaient appris le français ou l’allemand grâce à Karambolage », la liste des créateurs, qui ont préparé deux numéros savoureux sur l’histoire de la chaîne et les coulisses de ses 30 ans.

→ LIRE. Karambolage : le casse-tête franco-allemand

Cet anniversaire, célébré avec un programme particulier, mais coloré par l’inquiétude du public pour tous les acteurs de l’audiovisuel généraliste : supprimer les redevances, promises par le président Emmanuel Macron, et les remplacer par des modes de financement jugés plus sûrs et moins garants de l’indépendance. . “Le supprimer rendra le budget de la chaîne plus fragile et incertain, alors que la programmation est prévue pour deux à trois ans”, s’est inquiété Jérôme Clément. Alors que l’Allemagne a bouclé le financement d’Arte, Arte France attend toujours.

Les chaînes Arte à plusieurs reprises

En 1986. La première ébauche de la chaîne culturelle franco-allemande et de l’emploi européen voit le jour avec sept.

30 mai 1992. La chaîne publique Arte, acronyme de l’Association pour la télévision européenne, diffuse pour la première fois à la télévision.

En 2002, Arte Radio se lance sur le Web, et compte aujourd’hui plus de 2 000 podcasts.

A partir de 2007. La septième chaîne lance sa première plateforme de rediffusion avec Arte +7.

En 2009. Création de la plateforme Arte Concert, dédiée au spectacle vivant et qui propose un millier de nouveaux programmes par an.

Depuis 2015. Une sélection de 400 heures de programmes est désormais disponible en quatre langues (avec l’espagnol et l’anglais) et six (italien et polonais) sur Arte.tv.

En 2021. Record d’audience à l’antenne (2,9% de part de marché) et numérique avec 1,8 milliard de vidéos vues.

BFMTV en direct : La 1ère chaîne d’information en France.

Quelle est la chaîne la plus regardée en France ?

canaliserbifurquer2018
1TF120,2 %
2France 213,5 %
3France 39,4 %
4*canaliser

Quelles sont vos chaînes les plus regardées ? TF1 et France 2 occupent respectivement la première et la deuxième place du classement des audiences TV en 2021, les deux chaînes affichant une forte croissance sur l’année. La dynamique est la même pour la chaîne d’information en continu CNews, dont l’audience bondit sans devance sa rivale, BFM-TV.

Quelle est la chaîne de télévision la plus regardée en France ?

Médiamétrie a annoncé, lundi 3 janvier, les téléspectateurs pour 2021. TF1 et France 2 occupent toujours les deux premières places du classement. BFMTV reste la chaîne d’information la plus regardée, mais CNews connaît une forte progression de sa part d’audience.

Quelle est la chaîne préférée des Français ?

L’évolution de l’indicateur de satisfaction par la chaîne place France 3 en tête (72% de satisfaits), suivie de France 2 (65%), en hausse de 2 points par rapport à l’an dernier.

Quelle est la meilleure chaîne d’information ?

France 24 a été nominée à la 19e édition des Eutelsat TV Awards dans la catégorie « meilleure chaîne d’information ». Elles sont en concurrence avec 120 autres chaînes, issues de 37 pays différents. “Sa réactivité 24h/24 est pesée dans la balance et fait la différence”, a déclaré le jury.

Quelle est l’émission la plus regardée de France ?

Et celui qui sort vainqueur, de loin, n’est autre que le match de l’Euro 2021 où, au bout du suspense, la Suisse a éliminé la France aux tirs au but lors de ce huitième de finale. 16,4 millions de téléspectateurs en France (61,8% de part d’audience) ont été témoins de ce traumatisme.

Quelle est l’émission la plus regardée en France ?

Quel est la chaîne la plus regardée au monde ?

A cette date, on constate que la série T est la chaîne la plus regardée au monde, avec près de 182 milliards de vues.

Quelle est la chaîne la plus riche de France ?

Une nouvelle surprise en 2021 quand le magnat, riche de 3,4 milliards d’euros selon Forbes, a obtenu plus de 5% du groupe TF1. TF1 et France 2 occupent respectivement la première et la deuxième place du classement des téléspectateurs en 2021.

Quelle est la première chaîne d’information ?

Depuis sa création dans les décombres d’iTélé, en 2017, cela ne s’était jamais produit auparavant. Loin d’être proche, la courbe d’audience a fini par se croiser.

Quelle est la meilleure chaîne d’information ? France 24 a été nominée à la 19e édition des Eutelsat TV Awards dans la catégorie « meilleure chaîne d’information ». Elles sont en concurrence avec 120 autres chaînes, issues de 37 pays différents. “Sa réactivité 24h/24 est pesée dans la balance et fait la différence”, a déclaré le jury.

Qui regarde TF1 ?

Près de 50 millions de téléspectateurs regardent la chaîne du groupe chaque semaine, soit une augmentation de +4m vs 2019, un record depuis 2007. Le groupe est de loin le leader en cible : 32,4% de Frda-50 pda et 29,9% de pda 25-49 ans .

Quelle est la chaîne la plus riche de France ? Une nouvelle surprise en 2021 quand le magnat, riche de 3,4 milliards d’euros selon Forbes, a obtenu plus de 5% du groupe TF1. TF1 et France 2 occupent respectivement la première et la deuxième place du classement des téléspectateurs en 2021.

Qui regarde le plus TF1 ?

A mettre également au crédit de TF1, la caisse d’audience des séries françaises d’HPI qui a réuni 12,4 millions de téléspectateurs, a atteint la meilleure audience de la fiction française en 2021 mais aussi depuis 2005.

Qui regarde la télé en 2021 ?

Si en moyenne en 2021, les Français regardent la télévision pendant 3h41 d’après les classements* établis par Médiamétrie, leur attention est principalement portée sur les grands événements sportifs, là où le monde ne voit pas de couleur en 2020.