Langue des signes, sous-titres, interprètes … les méthodes pour lutter contre l’exclusion des sourds et malentendants existent. Elles ne demandent qu’à être généralisées. Les outils technologiques dont nous disposons peuvent servir cette démocratisation. Le futur dans lequel la surdité ne serait plus un handicap majeur est largement à notre portée.

 

Video Remote Interpreting : un interprète sur commande

Depuis une tablette ou un smartphone, on peut aujourd’hui recourir à distance aux services d’un interprète en langue des signes. Lire aussi : Le Na-Nose : détecter les cancers. D’apparence anodine, cette réinterprétation de l’utilisation de visioconférences représente un progrès considérable et facilite le quotidien de milliers de malentendants.

Vineya est une application qui ressemble à n’importe quel service de location entre particuliers. Son originalité réside dans le service échangé : du Video Remote Interpreting.  Le nom de  l’application rend hommage à l’île de Martha’s Vineyard, sur la côte nord est des États-Unis, qui abrita la première communauté de sourds nord-américaine.

 

Sony subtitle glasses : les lunettes qui sous-titrent

Difficile de profiter d’un film lorsqu’on n’en entend pas la bande son. Le sous-titrage est une solution simple, mais malheureusement peu répandue. Lire aussi : C’est Déjà Demain – 10. Ces lunettes développées par Sony permettent de bénéficier de sous-titres lors de n’importe quelle projection.

 

Sign Language Ring : donner une voix aux signes

Le Red Dot Design Award 2013 a été remporté par le Sign Language Ring. Cet outil révolutionnaire servirait  de traducteur automatique et simultané entre la langue parlée et celle des signes. Dans anneaux placés sur les doigts de la personne muette enregistreraient les mouvements de ses mains qui seraient transmis par onde radio à un bracelet porté sur le poignet.

Le mouvement des mains serait alors transcrit en un signal sonore équivalent à du langage parlé. À l’inverse, un micro placé sur le bracelet convertirait la voix humaine en un message texte, affiché sur un écran LCD.

 

Deaf Tech News : l’actualité high tech pour malentendants

Sur le web comme à la télévision, rares sont les chaînes d’information qui proposent du sous-titrage ou une traduction simultanée en langue des signes. La chaîne Youtube  Deaf Tech News propose une revue de l’actualité high tech en langue des signes. Voitures électriques, téléviseurs, téléphones, etc. :  les sujets sont aussi variés que sur n’importe quel site spécialisé. Des innovations adaptées au public sourd sont également souvent présentées.

 

La Deaf Culture sur le web

Une importante culture sourd-muette s’est développée sur la toile, notamment par le biais des supports vidéos comme Youtube .

Sur leur chaîne CODA Brothers, Andy et Ben forment un duo comique atypique puisque muet. Pour que tous puissent cependant profiter de leurs histoires, ils doublent ensuite les vidéos. L’acronyme CODA, ou Child Of Deaf Adults, désigne les enfants (pas nécessairement sourds eux mêmes) nés de parents sourds.

Si Ben et Andy ont peu de concurrence dans le secteur du stand-up muet, le doublage de musique en langue des signes est un phénomène très répandu.

La youtubeuse Allyballybabe a commencé à interpréter ses chansons favorites pour faire ressentir l’émotion contenue dans la musique à une amie sourde. Elle est aujourd’hui suivie par plus de 25 000 abonnés.  

Pour finir, voici une interprétation bilingue (anglais / langue des signes) du Magicien d’Oz, par les enfants de l’école pour sourds et muets de Floride.