Les prix de l’énergie augmentent en France, notamment en raison de la guerre en Ukraine et de l’arrêt de nombreuses centrales nucléaires d’EDF en raison de problèmes techniques. Pour faire face à la hausse des prix, le gouvernement a décidé d’organiser ce vendredi un Conseil de défense dédié à l’approvisionnement en gaz et en électricité de la France. Mais quelles sont les annonces derrière cette rencontre ? Quelles sont les façons de célébrer l’hiver? 20 minutes compteront pour vous.

La sobriété énergétique

La sobriété énergétique

Pour faire face à la crise énergétique, le gouvernement mise avant tout sur la conscience énergétique. Sur le même sujet : Les équipements de sport connectés. « Le Premier ministre a lancé en juin dernier un plan de conscience énergétique dont l’objectif est de réduire de 10 % la consommation d’énergie », a déclaré le ministre de l’Énergie par intérim, à l’issue de la réunion, confié à ce sujet.

L’exécutif veut mettre l’accent sur « la conscience choisie plutôt que la réduction », a ajouté Agnès Pannier-Runacher. Cette prise de conscience ne sera pas liée, le ministre assure qu’il s’agit de « chasse aux ordures » et non de « productivité en baisse ». Les mesures de bouclage n’interviendront que dans des « situations de crise imprévues ».

Ceci pourrez vous intéresser :
Ce fameux système anti-microbes a valu à Raymond Wang de remporter le…

Les réacteurs nucléaires en pause rallumés pour l’hiver

« Trente-deux réacteurs sont fermés, certains pour corrosion sous contrainte et d’autres pour maintenance courante. EDF s’est engagé à redémarrer tous les réacteurs cet hiver », a annoncé le ministre transitoire de l’Energie. Lire aussi : C’est Déjà Demain – 12. Elle a ajouté que le gouvernement suit la situation chaque semaine avec de nouvelles informations et est « particulièrement vigilant au maintien de ce calendrier ».

La technologie à la rescousse de l'Amazonie
A voir aussi :
voir l’émission intégrale Émission du 16 mai 2015 L’Amazonie, véritbale poumon vert…

La solidarité européenne

Le gouvernement s’est également tourné vers nos pays voisins en Europe. En cas de crise énergétique, il entend s’appuyer sur l’unité européenne. « Le Conseil a examiné spécifiquement la relation entre l’Allemagne et l’Espagne, car vous savez que nous avons des échanges de gaz et d’électricité entre ces deux pays, et nous avons conclu que la coopération mutuelle devait être renforcée cet hiver », a déclaré Agnès Pannier-Runacher.

Une prévention déjà mise en place

Cependant, le gouvernement veut régler le problème. Selon lui, de nombreuses mesures encourageantes ont déjà été prises. Les réserves de gaz de la France sont pleines à 92 %, comme l’a confirmé Agnès Pannier-Runacher, qui a informé le Conseil de défense vendredi après-midi. « Nous sommes désormais proches de l’objectif avec deux mois d’avance sur le calendrier, et nos voisins européens sont également très avancés », a-t-elle annoncé, ajoutant que Paris « a activé tous les leviers pour se préparer à l’hiver ».

À l’avenir, l’exécutif a l’intention de faire des mises à jour régulières à partir de début octobre. Il n’est donc pas exclu que le nouveau Conseil Energie Défense se réunisse le mois prochain. Le gouvernement promet également de continuer à stopper « une partie de la hausse des prix de l’électricité » même après la fin du « bouclier tarifaire ».