FutureMag.fr : toute l'actualité sur l'innovation et le monde de demain
Robotique

JPB Système, un ingénieur PME est devenu un champion de la robotique

JPB Système, un ingénieur PME est devenu un champion de la robotique

Un client, trois salariés et 1,3 million d’euros de chiffre d’affaires. C’est la carte d’identité de la société JPB Système (créée en 1995, en Seine-et-Marne), dont Damien Marc a pris la relève en 2009. Moins de quinze ans plus tard, la PME, spécialisée dans les systèmes d’auto-freinage, est considérée comme un fleuron. de la Fab française. Il approvisionne une quarantaine de clients – dont les motoristes Safran, Rolls-Royce, Pratt & amp; Whitney ou General Electric – emploie 140 personnes et réalise 22 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 85% hors de France.

Principal levier de cette conquête de croissance à l’international ? Innovation! Pour preuve, JPB Système a déposé 15 brevets, tous nés dans le bureau d’études maison, fondé par des ingénieurs des Arts et Métiers.

Une production dopée aux nouvelles technologies

L’innovation occupe également une place prépondérante du côté de la fabrication. Face à des usines « datées », loin des canons des jeunes pousses industrielles, Damien Marc a misé, dès 2016, sur un atelier de production aux nouvelles technologies. Ceci pourrez vous intéresser : La RATP sort son chien robot, Perceval, pour sécuriser ses travaux. « Nous avons investi dans des machines récentes que nous avons connectées entre elles pour que les robots de fabrication et de contrôle puissent se parler », résume Damien Marc.

Un chantier cité en exemple par Agnès Pannier-Runacher, alors ministre de l’Industrie… « Plusieurs entreprises, comme JPB Système, ont conçu des usines totalement autonomes, intelligentes et communicantes pour réaliser des productions de masse ; le jour, des collaborateurs mettront leur talent au service de productions plus complexes et personnalisées », écrivait-elle, début 2020, dans une tribune prônant l’accélération de l’Industrie 4.0.

Ceci pourrez vous intéresser :
Comment surveiller le titre de votre prospect sur la quinzaine de jours…

Mettre les équipes au pied des machines

A ce site, à Montereau-sur-le-Jard, s’ajoutent d’autres unités de production, en Pologne et aux USA. Sachez que le nouveau « bébé » de Damien Marc sort de terre : Villaroche, une usine-laboratoire showroom de 10.000 mètres carrés, prévue pour l’été 2023, qui ambitionne de devenir « un laboratoire vivant », a précisé le PDG. Lire aussi : Robotique | Comité économique et social européen. « D’une part, l’objectif est de réunir toutes nos équipes sous un même toit, et notamment au pied des machines. D’autre part, il vise à créer un laboratoire et un showroom pour les start-up également. », a-t-il précisé, convaincu des avantages de la « logique des filières ».

Nous avons investi dans les dernières machines que nous avons connectées entre elles pour que les robots de fabrication et de contrôle puissent se parler.

Face à la richesse des données de ces différents sites et équipements (précieuses pour capitaliser sur l’existant et continuer à innover), JPB System a développé une application spécifique, accessible depuis smartphones et tablettes pour répondre aux besoins des opérateurs terrain. Un moyen d’injecter des informations directement dans les systèmes de l’entreprise, y compris les ERP.

Lire aussi :
On connaissait déjà Kengoro, le robot qui transpire pendant les pompes. Ou…

Aux portes de la téléportation et de la science-fiction

Certes, cette stratégie n’a pas préservé le système JPB, partenaire privilégié de l’aviation, des effets du Covid-19. Néanmoins, malgré 50% d’activité en moins au plus fort de la crise sanitaire, Damien Marc a choisi de poursuivre voire d’accélérer les projets d’innovation. Par exemple dans le domaine de l’impression 3D, qui permet aux PME de fabriquer de petites pièces en fusion à la demande et en toute autonomie. « Demain, au lieu d’envoyer une pièce au bout du monde, on enverra simplement un dossier : on est aux portes de la téléportation et de la science-fiction », s’enthousiasme Damien Marc.

Autre exemple d’innovation accélérée pendant la crise sanitaire, « alors que le monde était sur pause », selon Damien Marc : le Plug & amp; Play Keyprod, qui est sur le marché depuis début 2022. Ce condensé d’IoT et d’intelligence artificielle permet « d’écouter la machine », selon les mots du dirigeant, en vue d’un suivi affiné des performances depuis la production. « Avec cette technologie, nous n’en sommes qu’au premier étage de la fusée », assure-t-il, décidant d’équiper Keyprod de nouvelles fonctionnalités, et d’en faire « l’épine dorsale des PME industrielles ».

Related posts

[L’instant tech] Plan Enchanted Tools, lance l’ancien Aldebaran pour révolutionner la robotique humanoïde

2 semaines ago

Hyundai et Boston Dynamics investissent 400 millions de dollars dans la robotique et l’IA

2 mois ago

Robots et intelligence artificielle

4 mois ago
Quitter la version mobile