Le N Vision 74 est une réinterprétation moderne du concept Pony Coupé de 1974, doté d’un bloc électrique avec une pile à combustible.

En 2019, Hyundai a dévoilé le concept 45, une préfiguration de la Ioniq 5, inspirée du prototype Pony Coupé de 1974 de Giorgetto Giugiaro. Et voici un nouveau concept qui rend une fois de plus hommage aux créations italiennes. Mais cette fois de manière plus claire !

On peut même parler d’un look néo-rétro, ce N Vision 74 a une silhouette Pony Coupé, avec notamment les deux vitres séparées par une épaisse béquille au milieu. La face avant reprend un large capot plat et une bande centrale noire. Le N Vision 74 conserve également le principe d’une double optique de chaque côté de la calandre rectangulaire, mais le réinterprète avec la signature du nouveau modèle électrique de Hyundai, composé de pixels. Il en va de même pour le dos.

Lire aussi

Hyundai RN22e : Ioniq 6 prête à rouler

Si la silhouette anguleuse est reconnaissable, la N Vision 74 mise sur une allure beaucoup plus féroce, gonflant hardiment son garde-boue arrière pour créer une grande ouïe devant les roues. La poupe est recouverte d’une grande dérive et est équipée d’un grand diffuseur. Mais pas d’échappement XXL, car le N Vision 74 est un modèle électrique, avec une batterie massive de 62,4 kWh, pile à combustible ajoutée (avec un réservoir d’hydrogène de 4,2 kg).

Il y a deux moteurs, mais les deux sont à l’arrière (ce qui permet une répartition du couple pour améliorer le comportement en virage). Sa puissance dépasse les 500 kW, soit environ 680 ch. Le couple est supérieur à 900 Nm, Hyundai promet une vitesse maximale de plus de 250 km. Grâce à ses deux énergies, cette voiture a une autonomie de plus de 600 km.

Malheureusement, ce N Vision 74 est actuellement un « laboratoire roulant », qui sert officiellement à explorer la route pour la division sport N. Aucune version de série n’est prévue. Nous espérons que les fabricants seront tentés s’ils se sentent fous. Il y en a déjà un dans la salle de rédaction !

Essayer Hyundai N Vision 74 : le coupé hydrogène qu’on veut ! ?

Essayer Hyundai N Vision 74 : le coupé hydrogène qu’on veut ! ?

Lire aussi

Hyundai Ioniq 5 N : la sportive électrique poursuit son développement au Nürburgring Lire aussi : Voiture électrique à 100 euros par mois : qui sont les Français qui pourront en profiter ?.

Cette technique peut transformer toutes les voitures en hydrogène !
Sur le même sujet :
Des chercheurs d’un laboratoire lyonnais travaillent sur un moteur thermique transformable en…

Quelles sont les voitures fonctionnant à l’hydrogène ?

Configurez votre véhicule Hyundai N Vision 74 : le coupé à hydrogène qu’il nous faut ! ou demandez un essai gratuit. Ceci pourrez vous intéresser : Toyota prouve par l’exemple que l’hydrogène peut être transporté.

  • Mettre l’hydrogène au service d’un nouveau modèle Mais l’hydrogène n’est pas une solution magique d’un point de vue écologique. Il est polluant et son faible rendement le rend peu attractif pour des usages où l’électricité peut déjà se substituer aux énergies fossiles.
  • Voiture à hydrogène : tous les modèles
  • Audi A7 Sportback h-tron concept.
  • Audi A7 Sportback h-tron concept.
  • Audi concept h-tron quattro.
  • Audi concept h-tron quattro.
  • Le concept BMW i Hydrogen est NEXT.
  • Le concept BMW i Hydrogen est NEXT.

Pile à combustible Honda Clarity.

Quel véhicule à hydrogène en France ?

Pile à combustible Honda Clarity.

Quelle marque de voiture roule à l’hydrogène ?

Combien coûte une voiture à hydrogène ? Voitures à hydrogène : combien coûtent-elles ? Actuellement, la seule voiture à hydrogène commercialisée en série est une pile à combustible, à savoir la Toyota Mirai qui est vendue en Europe aux alentours de 66 000 € (HT) soit environ 79 000 € TTC.

Quels sont les inconvénients de la voiture à hydrogène ?

Avec 14 ventes en France d’ici 2021, autant dire que l’hydrogène est un secret en France. Cette offre est effectivement réduite à seulement 2 modèles à pile à combustible, les très chers Hyundai Nexo et Toyota Mirai.

Lidl lance une voiture électrique à tout petit prix
Ceci pourrez vous intéresser :
Le montant est de 1 100 euros qui se situe dans la…

Quels sont les inconvénients de la voiture à hydrogène ?

Première voiture à hydrogène produite en série au monde, la Toyota Mirai a débuté sa carrière dans plusieurs pays dont la France en 2018 et a été mise à jour en 2021 dans une deuxième génération entièrement repensée et a porté son autonomie à 650 kilomètres.

Points noirs de la technologie hydrogène Fabrication énergivore de piles à combustible et de réservoirs ; Voitures très chères et offre limitée; Le transport et le stockage de l’hydrogène sont compliqués et le réseau est très limité ; La production d’hydrogène est problématique.

Quels sont les avantages d’une voiture hydrogène ?

Points noirs de la technologie hydrogène Fabrication énergivore de piles à combustible et de réservoirs ; Voitures très chères et offre limitée; Le transport et le stockage de l’hydrogène sont compliqués et le réseau est très limité ; La production d’hydrogène est problématique.

Quels sont les avantages et les défauts de la solution hydrogène pour les transports ?

Quelle est la meilleure voiture à hydrogène ? Toyota Mirai Avec un design similaire à la Prius, cette berline 4 places offre une autonomie de 502 km avec deux réservoirs à hydrogène d’un volume total de 122,4 litres. Il développe 154 ch et coûte 78 900 euros, hors bonus écologique. L’un des avantages est la garantie de 8 ans ou 160 000 km.

Comment fonctionne une station à hydrogène ?

A bien y regarder, les véhicules à hydrogène ne libèrent qu’un seul élément dans l’atmosphère : la vapeur d’eau ! Contrairement aux véhicules thermiques, ils ne consomment pas directement d’énergie fossile comme l’essence par exemple. Mieux encore, il n’émet ni dioxyde de carbone ni polluants atmosphériques.

L’hydrogène est une solution zéro émission. Un véhicule à hydrogène est un véhicule électrique qui consomme de l’hydrogène et ne rejette que de l’eau. Il allie le meilleur des deux mondes : pas de pollution, une autonomie équivalente à un véhicule thermique et des temps de charge très courts.

Quel est le prix du litre d’hydrogène ?

La station hydrogène utilise de l’hydrogène traité. Ils le compriment puis le refroidissent, avant de l’utiliser pour recharger le véhicule. Étant donné que l’équipement est construit au-dessus du niveau du sol, il est facile à installer, réparer et mettre à niveau.

Quel est le principe technique de la voiture à hydrogène ?

Comment sont remplies les voitures à hydrogène ? Faire le plein d’hydrogène dans la voiture Il suffit de brancher la buse de la station-service hydrogène au véhicule, de démarrer la pompe et d’attendre quelques minutes. Quelques kilos d’hydrogène suffisent pour alimenter une pile à hydrogène, pour couvrir une distance de plusieurs centaines de kilomètres.

Quels sont les avantages d’une voiture hydrogène ?

L’hydrogène proposé aux automobilistes est actuellement « vendu dans les stations-service entre 10 et 12 le kilo » selon le responsable et le nombre de stations-service est très faible, notamment en Europe (attention, il existe plus de 120 pompes, dont une trentaine dans française).

Comment fonctionnent réellement les véhicules à pile à combustible à hydrogène ? Leur énergie électrique est fournie par des piles à combustible. L’hydrogène est stocké sous pression dans des réservoirs spéciaux de véhicules. Ce gaz (H2), associé à l’oxygène (O2) de l’air ambiant, alimente la pile à combustible.

Quels sont les avantages et les défauts de la solution hydrogène pour les transports ?

A bien y regarder, les véhicules à hydrogène ne libèrent qu’un seul élément dans l’atmosphère : la vapeur d’eau ! Contrairement aux véhicules thermiques, ils ne consomment pas directement d’énergie fossile comme l’essence par exemple. Mieux encore, il n’émet ni dioxyde de carbone ni polluants atmosphériques.

Quel est le prix d’un plein d’hydrogène ?

Quel avenir pour les voitures à hydrogène ? Vers 2024, la production de ce gaz permettra de générer près de 6 gigawatts d’énergie et environ 40 gigawatts d’ici 2030. Ce plan européen, qui génère des investissements compris entre 180 et 470 milliards d’euros d’ici 2050, devrait donc participer à l’expansion rapide de voitures à hydrogène dans les années à venir.