Une analyse médicale portable pour suivre les patients à distance

Beta-Bioled permet de réaliser des analyses de sang avec un dispositif de la taille d’un téléphone portable. Loin des équipements médicaux habituels qui ont peu évolué ces 40 dernières années et qu’on ne peut trouver qu’en laboratoire du fait de leur taille. Voir l’article : Samedi prochain, dans FUTUREMAG (26/04/2014). Cette technologie permettrait de réaliser des analyses sanguines chez soi et d’envoyer les données à son médecin traitant. Archimej, l’entreprise aux commandes de ce projet installée à Paris et Shangaï, mène une campagne de financement participatif sur Indiegogo, et à déjà reçu une bourse de 90 000 € de Scientipôle et le prix de la Altran Foundation Award.

Traquer les émissions de Co2 de ses fournisseurs

Les trois-quarts des émissions de Co2 d’une entreprise proviennent des ressources qu’ils achètent pour produire, il est donc nécessaire de les aider à mieux comprendre lesquels sont les plus polluants. A voir aussi : Emission – 10 – Les liens utiles. Carbon Analytics propose une analyse et un tableau de bord qui permet de visualiser la chaîne de valeur amont avec les données d’émissions de Co2. A la clé : une meilleure réputation, un moyen de pression sur les fournisseurs et des économies d’énergie qui se répercutent dans les coûts. La startup est basée au Royaume-Uni et a déjà permis à ses clients d’économiser près de 200 000 dollars.

Le drone qui se prenait pour une mouche

Gimball est un drone d’un nouveau genre. La génération actuelle de drones civils à deux défauts majeurs : ils sont dangereux, car la vitesse des pales peut blesser leurs propriétaires ou tout individu à proximité, et encore très fragiles. L’équipe de Gimball, qui travaille depuis l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, en Suisse, a conçu un drone qui s’inspire des insectes, notamment dans leur capacité à rentrer en collision sans dommage avec leur environnement.

Résultat impressionnant : Gimball peut chercher sa voie en se cognant un peu partout, et, grâce à son armature, évite de blesser les personnes ou de s’abîmer. Les domaines d’exploitation envisagés sont vastes, de la recherche de victimes dans des zones de catastrophes naturelles, jusqu’à l’assistance aux professionnels travaillant dans des zones difficiles d’accès (lignes électriques).

Des batteries en graphène pour des smartphones capables de tenir une semaine

Les batteries lithium-ion sont partout, pourtant, la question de leur charge reste problématique. Les voitures électriques patissent toujours d’un manque d’autonomie et la batterie de nos smartphones durent rarement plus d’une journée. Le graphène pourrait être le nano-matériau le plus adapté pour allonger la durée de vie de ces batteries. Il s’agit d’un dérivé du carbone, le plus fin et le plus solide au monde (200 à 300 fois la résistance de l’acier), avec une forte conductivité électrique. GraphenTek, une startup turque, travaille donc à en faire l’élément de base d’une nouvelle génération de batteries.

Un caddie intelligent pour les personnes à mobilité réduite

Pousser son caddie dans les supermarchés relève de la mission impossible pour les personnes à mobilité réduite. Avec le vieillissement de la population à l’échelle mondiale et en particulier dans les pays développés, les technologies d’assistance vont devenir indispensables. C’est ce défi que relève la startup portugaise IS2you, spécialiste de la conception d’objets à la croisée du design et de l’expérience utilisateur. Leur projet Wi-go est un caddie capable de suivre une personne dans un super marché.