Les sanctions internationales nuisent à la Russie. Lancés à Moscou après l’invasion de l’Ukraine, ils ont effacé jusqu’à 15 ans de développement économique du pays et trente ans d’intégration occidentale, selon un rapport publié par le Fonds monétaire international (FII) publié mercredi.

Cependant, l’impact de ces mesures reste difficile à prévoir car elles modifient, d’une part, d’éventuelles nouvelles sanctions et, d’autre part, une éventuelle réponse russe, notamment sur le secteur de l’énergie. Dans sa dernière analyse, l’IIF prévoit que l’économie russe se contractera de 15 % cette année et de 3 % supplémentaires d’ici 2023.

Les sanctions ne sont pas comme « appuyer sur un interrupteur »

Les sanctions ne sont pas comme « appuyer sur un interrupteur »

La guerre coûtera probablement cher au président russe Vladimir Poutine, mais les sanctions ne fonctionnent pas comme un « transfert de remplacement », a déclaré l’économiste de l’IIF Elina Ribakova. Voir l’article : Une économie circulaire en 4 questions. Les sanctions financières, telles que la baisse de la capacité de Moscou à rembourser la dette extérieure, la hausse des prix et le départ des entreprises étrangères dans le pays font baisser la demande intérieure, « obscurcissant ainsi les perspectives économiques pour l’avenir, à moyen et long terme ». . Les auteurs du rapport notent ensuite que « certaines des conséquences les plus importantes ne se sont pas encore fait sentir ».

Elina Ribakova a également noté que les sanctions ont provoqué la colère des chaînes de prix internationales. Il y voit « un effondrement de 30 ans des investissements et des relations avec l’Europe ».

Selon le vice-président de l’IIF, Clay Lowery, l’efficacité des sanctions imposées à la Russie dépend de ce que les gouvernements tentent de mettre en œuvre. « En cas de succès, nous entendons des dommages économiques (…) alors ces sanctions auront certainement un impact », cela devrait augmenter. Cependant, dans le passé, les sanctions ne se sont pas avérées efficaces pour changer de cap, a-t-il rappelé.

0701418730431-web-tete,
Ceci pourrez vous intéresser :
Emmanuel Macron a été réélu en partie grâce au vote antiblocage de…