Le développement des technologies numériques et les changements socioculturels qui en découlent ont encouragé les adolescents à évoluer dans des environnements virtuels.

Sa connexion constante et la supposée dépendance aux smartphones et aux réseaux numériques qui en découle suscitent la méfiance, voire l’inquiétude, chez ceux d’entre nous qui n’ont pas grandi dans une situation similaire. Mais il existe une autre manière d’analyser et de comprendre le phénomène : jamais dans l’histoire de l’humanité les jeunes n’ont été aussi désireux de participer à la culture de leur temps et n’ont eu autant d’occasions de le faire.

Lire aussi :

Smartphones : pourquoi vos enfants ont du mal à se déconnecter

Le goût pour l’utilisation des technologies numériques est une caractéristique des jeunes générations, qui considèrent Internet en général, et les réseaux sociaux et les technologies mobiles en particulier, comme leur champ d’action naturel. Leurs relations sociales sont organisées de manière autonome en différents groupes sur des plateformes telles que TikTok, Instagram, YouTube, WhatsApp, où ils partagent des histoires numériques.

Créativité numérique

Créativité numérique

La population adolescente développe ses stratégies virtuelles de partage, de résolution de problèmes, de développement de tâches, de construction de connaissances collaboratives et de promotion de canaux de communication dynamiques. Ceci pourrez vous intéresser : Lancement du Prix Fondation Audiens Générations 2022. Il manifeste également ouvertement une tendance à l’apprentissage informel sur les médias sociaux, qui les transforme en sujets interactifs, éveillés et socialement numériques.

L’adolescence devient autonome dans l’espace numérique et s’approprie suffisamment d’autorité pour participer à l’intelligence collective, comme disait Lévy.

Avec le développement des technologies numériques, les adolescents ont vu s’ouvrir les portes de la création, et ont été obligés de le faire pour ne pas être exclus par leurs pairs.

Ainsi, les jeunes générations mènent des démarches qui vont au-delà de la créativité, on peut parler d’« intercréativité », où elles conjuguent deux notions très importantes dans leurs relations avec leurs pairs, la créativité et l’interactivité. Dans cette perspective de communication horizontale, ils peuvent développer leurs propres apprentissages et contribuer à la construction de savoirs communs.

Lire aussi :

Les écrans, atouts ou freins du dialogue familial ?

Les adolescents ont besoin de faire partie de groupes sociaux pour changer leur environnement et en même temps enrichir et mûrir leur monde intérieur. Cela manifeste leur capacité à se positionner de manière intercréative par rapport à la réalité qui les entoure.

A cet âge, la sphère sociale acquiert une importance vitale, et se modèle sur les héros médiatiques qui suivent, comme les youtubeurs et autres influenceurs.

A voir aussi :
Le 21 avril 2022, le comité de sélection de l’appel à projets…

Un accompagnement nécessaire

Un accompagnement nécessaire

Les écrans multiples ouvrent la voie à une culture participative, exerçant une narration collaborative pour créer et exprimer des opinions et des sentiments, prendre des responsabilités et prendre des décisions dans une histoire transmédia. Voir l’article : La culture organisationnelle est le principal obstacle à la transformation numérique.

N’oublions pas qu’une histoire transmédia se déroule sur plusieurs plateformes et que chaque texte constitue un nœud d’information spécifique qui est inestimable pour l’ensemble du message.

Le manque d’éducation aux médias que les jeunes reçoivent a jusqu’à présent principalement affecté le développement de compétences leur permettant d’interpréter de manière critique les messages diffusés par les médias.

Aujourd’hui, cependant, les pratiques transmédia dans les contextes de jeunesse exigent non seulement une analyse critique du discours, mais aussi l’incorporation de la narration transmédia et la compétence et la capacité à gérer le flux d’informations qu’ils reçoivent.

Lire aussi :

Sur les écrans, aidez les enfants à devenir des consommateurs avertis

La culture hidi redonne le goût de la lecture aux enfants togolais
Sur le même sujet :
La campagne « Love Yourself Naturally » vise à sensibiliser aux effets…

Quels sont les avantages et les inconvénients du travail ?

De plus, certains adolescents ne sont pas pleinement conscients des risques liés à la participation à certains espaces numériques : non seulement en termes de sécurité et de contrôle, mais aussi en termes de gestion des conflits interpersonnels qui surviennent.

  • L’intégration des technologies numériques dans la salle de classe quotidienne, avec l’approche connectiviste de Siemens, nous permet d’expérimenter des propositions d’apprentissage basées sur les jeux vidéo, la réalité augmentée, les métavers ou les différentes productions narratives transmédias qui invitent à créer et à favoriser des canaux idéaux pour l’autonomisation des adolescents. . .
  • Il est courant pour les générations plus âgées de voir les adolescents comme immatures et incapables d’accepter et de s’intégrer dans le «monde des adultes». Mais les jeunes d’aujourd’hui ont montré plus que jamais qu’ils ont les ressources nécessaires pour se connecter avec les autres dans ce monde social numérique. Cependant, ils ont besoin de conseils d’experts en matière d’éducation aux médias pour éviter d’éventuelles manipulations dont ils pourraient faire l’objet.
  • Quels sont les avantages d’un emploi?
  • Avantage #1 : Des économies sur certaines dépenses. ⁇
  • Inconvénient numéro 1 : revenus instables. ⁇
  • Inconvénient #2 : Difficulté à trouver du travail. ⁇

Inconvénient #3 : Isolement. ⁇

Quels sont les inconvénients du travail dans la vie de l’homme ?

Avantage #4 : La liberté de choisir vos mandats. ⁇

Quels sont les inconvénients du travail ?

Inconvénient #4 : La perte d’un client.

Comment l’Internet influence les jeunes ?

Quels sont les inconvénients ? agacement, honte, ennui, agacement.

Hommes et femmes y sont confrontés indifféremment, et subissent des conséquences différentes du risque accru d’accident vasculaire cérébral : dépression, hypertension, difficultés relationnelles sont régulièrement observées chez les salariés qui travaillent le plus.

Comment les réseaux nous influence ?

Moins de sécurité : Vous devrez prendre la responsabilité de toujours trouver du travail à faire. Cela signifie que parfois vous perdrez votre emploi et donc aucun revenu.

Pourquoi l’Internet est important pour les jeunes ?

La communication sur Internet donne aux adolescents l’impulsion dont ils ont besoin pour réduire au minimum les distractions. Moins ils sont distraits, moins ils se soucient des yeux des gens, selon les professeurs Valkenburg et Peter.

Quels sont les inconvénients de Internet ?

Quel est l’impact d’Internet sur nos vies ? Outre de nouvelles possibilités d’accès à l’éducation et au savoir, Internet permet de repenser l’éducation, l’enseignement, la pédagogie : enseignement à distance, formation sur site (en entreprise ou à domicile), formation tout au long de la vie, tutorat électronique, groupes d’apprentissage, etc. . etc.

Chaque réseau social offre la possibilité de multiplier les relations et d’en développer de nouvelles. Certains y trouvent l’amour, d’autres y cultivent des amitiés. Ces réseaux vous permettent également d’attirer tout le monde pour obtenir de l’aide dans certaines circonstances et même trouver du travail.

Quels sont les inconvénients de l’Internet dans la vie des étudiants ?

Il en va de même pour la musique, les livres et les magazines. D’un point de vue scolaire, Internet est sans aucun doute la principale source d’information des jeunes pour mener à bien leurs travaux scolaires. Cependant, ils semblent utiliser Internet beaucoup plus à la maison qu’à l’école.

Quels sont les inconvénients de l’Internet en milieu scolaire ?

Les inconvénients d’Internet Internet peut entraîner une dépendance et empêcher certaines personnes de développer de vraies relations en les emprisonnant dans des relations virtuelles. De plus, Internet peut entraver des pratiques saines comme la lecture.