PORTRAIT. Président de Samu-Urgences, il succède à Brigitte Bourguignon, évincée à la suite de sa défaite aux législatives, au sein du gouvernement Borne II.

PORTRAIT. Président de Samu-Urgences, il succède à Brigitte Bourguignon, évincée à la suite de sa défaite aux législatives, au sein du gouvernement Borne II.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est attendu au tournant. Le docteur François Braun a été nommé lundi ministre de la Santé et de la Prévention, un poste explosif alors que le système de santé français est en crise. Lire aussi : Monkeypox : Vaccination des adultes et des professionnels de santé après exposition à la maladie. Il remplace Brigitte Bourguignon, contrainte de quitter le gouvernement après sa défaite aux dernières élections législatives dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais.

Venu de Belfort, l’ED de 60 ans, chef du service des urgences au CHR de Metz-Thionville, et récent reporter de mission flash d’urgence : 41 recommandations pour réduire le risque de surpopulation hospitalière cet été. Autant dire que le nouveau ministre pourra revendiquer une certaine légitimité lorsqu’il s’agira de parler de la débâcle de l’hôpital. Mais le mal est général…

je m’inscris

Contenu de points illimité

Vous lisez actuellement : François Braun, médecin urgentiste au ministère de la Santé

Le ministre de la Santé reconnaît enfin que certains services d'urgence sont fermés
A voir aussi :
Après avoir refusé de parler de fermeture au profit du concept d’accès…