FutureMag.fr : toute l'actualité sur l'innovation et le monde de demain
Énergie

Energie : Lhyfe, pépite française de l’hydrogène

Energie : Lhyfe, pépite française de l'hydrogène

Dépêche-toi. Matthieu Guesné, ancien ingénieur du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) qui a fondé Lhyfe en 2017, en est convaincu : ce sont les plus agiles et les plus précoces qui peuvent gagner dans la course à l’hydrogène vert qui vient de commencer.

→ LIRE ENCORE. Municipalités et industriels misent sur l’hydrogène vert

La société nantaise cherche désormais à s’introduire en bourse et prévoit de lever jusqu’à 145 millions d’euros dans le cadre d’une augmentation de capital qui aura lieu du 9 au 19 mai. L’objectif est de pouvoir financer rapidement les 93 projets de production d’hydrogène en Europe qu’elle a en portefeuille. Le potentiel est de 4,8 gigawatts d’ici 2028.

Le sommaire

De l’eau de mer et des éoliennes

Lhyfe ne compte pour l’instant qu’un seul site, ouvert l’an dernier en Vendée. A voir aussi : Réduire l’empreinte carbone de nos clics !. Mais c’est une première mondiale avec un électrolyseur qui produit, en vitesse de croisière, une tonne d’hydrogène par jour à partir d’eau de mer et d’électricité à partir d’un parc de huit éoliennes, qui alimente une cinquantaine de bus ou camions.

La start-up a développé une technologie qui adapte l’électrolyse à l’intermittence des énergies renouvelables. « Grâce à nos algorithmes, nous avons quelques années d’avance sur les autres. Il faut les préserver en construisant dès maintenant le maximum d’infrastructures », précise Matthieu Guesné. Dans les prochains mois, une plateforme de production offshore sera testée à partir d’une éolienne flottante, installée au large du Croisic (Loire-Atlantique).

« Nous sommes au tout début de l’aventure. De nombreuses collectivités et industries viennent nous voir et s’intéressent aux écosystèmes en circuit court que nous pouvons mettre en place », déclare le PDG de Lhyfe. La moitié des équipes travaille sur la construction d’infrastructures et l’autre moitié est en charge de la prospection commerciale.

Sur le même sujet :
« En France, on a une vraie demande de réutilisation des données…

Un marché colossal

En Allemagne, Lhyfe fournira de l’hydrogène aux nouvelles locomotives Siemens acquises par la Deutsche Bahn. Voir l’article : Le clonage animal. Au Danemark, elle produira de l’hydrogène transformé en méthanol pour l’industrie chimique.

La diversité de ses projets témoigne de l’ébullition actuelle que l’on observe dans le secteur. Elle est largement portée par les dizaines de milliards d’euros de subventions accordées en Europe pour remplacer l’hydrogène gris (fabriqué à partir de gaz) par de l’hydrogène vert et décarboner un certain nombre d’usages.

Le marché qui s’ouvre est certes très important, mais de nombreux acteurs se lancent déjà, comme des énergéticiens (c’est le cas d’EDF et d’Engie en France), des pétroliers, mais aussi des industriels comme Air Liquide. La concurrence sera féroce et les grands mouvements ne font que commencer.

Lire aussi :
Optimiser la force du vent dans les voiles en orientant les mâts…

Où se trouve l’hydrogène dans l’Univers ?

L’hydrogène est l’élément le plus abondant de l’Univers : 75 % en masse et 92 % en nombre d’atomes. Il est présent en grande quantité dans les étoiles et les planètes gazeuses ; c’est aussi le composant principal des nébuleuses et du gaz interstellaire.

Quel est l’élément le plus commun dans l’univers ? L’élément le plus abondant dans l’Univers est l’hydrogène, suivi de l’hélium, les deux éléments les plus simples au niveau atomique et le plus léger de tous.

Où Trouve-t-on les sources d’hydrogène naturel ?

Le Sultanat d’Oman et les Philippines sont les cas les plus étudiés, mais des vapeurs d’hydrogène ont également été observées en Nouvelle-Calédonie ou encore dans les Pyrénées. Cette industrie, comme celle de toutes les autres ressources naturelles, ne peut commencer que sur terre.

Comment produire de l’hydrogène ?

Il existe trois méthodes de production d’hydrogène : l’électrolyse de l’eau, le reformage de gaz (ou reformage à la vapeur) et la pyrolyse du méthane.

Où est fabriqué l’hydrogène ?

A la place du gaz naturel, l’utilisation du biométhane (méthane issu de la fermentation de la biomasse) est aussi une solution pour produire de l’hydrogène décarboné ; L’hydrogène peut aussi être produit à partir d’eau et d’électricité, c’est l’électrolyse de l’eau.

Comment on produit l’hydrogène ?

Il existe trois méthodes de production d’hydrogène : l’électrolyse de l’eau, le reformage de gaz (ou reformage à la vapeur) et la pyrolyse du méthane.

Où Trouve-t-on de l’hydrogène sur Terre ?

Sur Terre, il est présent principalement à l’état d’eau liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur d’eau), mais on le retrouve également dans les fumées de certains volcans sous forme de H2 et de méthane CH4.

Comment est produit l’hydrogène vert ?

Production d’hydrogène vert L’hydrogène peut être produit par « électrolyse de l’eau » : ce procédé consiste à faire passer un courant électrique dans l’eau pour décomposer ses molécules (H2O) et en extraire l’hydrogène.

Pourquoi l hydrogène est abondant dans l’Univers ?

Les atomes d’hydrogène ne sont que des protons. Les protons sont les seules particules composées stables qui peuvent être formées à partir de quarks. Ainsi, dès que l’Univers primordial est suffisamment froid pour que les quarks soient dans un état lié, vous obtenez beaucoup de protons, ce qui représente beaucoup d’hydrogène.

Comment Peut-on expliquer l’abondance cumulée des éléments hydrogène et hélium dans l’Univers ?

L’abondance d’hydrogène et d’hélium, c’est-à-dire les éléments les plus légers, de numéros atomiques 1 et 2, domine les autres éléments qui sont rares par rapport à eux. Ces deux éléments ont été produits très peu de temps après le Big Bang, lors de la nucléosynthèse primordiale.

Pourquoi l’hydrogène est l’élément le plus abondant de notre Univers ?

Avec un seul proton et un seul électron, l’hydrogène est le seul élément sans neutron. C’est donc l’élément le plus simple de l’Univers, “ce qui explique son abondance dans l’Univers”, ajoute May Nyman.

Quel est le rendement d’une pile à hydrogène ?

Le rendement d’une pile à combustible varie entre 30 et 70 %. Elle est généralement de 50 %, c’est-à-dire que 50 % de l’énergie de l’hydrogène est convertie en électricité et 50 % en chaleur.

Pourquoi la pile à hydrogène n’est-elle pas encore utilisée ? Pourquoi son utilisation n’est-elle pas encore répandue ? Eh bien, parce que l’enquête avance, mais pas forcément assez vite. Ensuite aussi parce que la viabilité industrielle est encore trop faible par rapport aux performances de cette technologie. Il existe de nombreuses étapes de fabrication.

Quel est l’intérêt d’une pile à combustible ?

Si les piles à combustible suscitent tant d’engouement, c’est parce qu’elles présentent aujourd’hui de nombreux avantages essentiels : – Elles produisent de très bons rendements énergétiques. – Ils sont très peu ou pas polluants (selon le combustible utilisé). – Ils sont silencieux.

Quel est l’intérêt d’une pile à hydrogène ?

Combustible propre : Une pile à combustible alimentée à l’hydrogène produit de l’électricité et le processus chimique libère de l’eau. C’est ainsi que l’hydrogène fournit l’énergie nécessaire aux véhicules équipés de piles à combustible et permet une mobilité sans émission de polluants.

Quel est l’avantage pour l’environnement de l’utilisation d’une pile à combustible au dihydrogène par rapport à un carburant classique quel en est l’inconvénient majeur ?

Principaux avantages et inconvénients La pile à combustible à hydrogène présente deux avantages importants par rapport aux moteurs à combustion interne. Il ne rejette aucun élément polluant lors de la distribution d’énergie, ce qui en fait un allié précieux dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Quel est l’intérêt d’une pile à hydrogène ?

Combustible propre : Une pile à combustible alimentée à l’hydrogène produit de l’électricité et le processus chimique libère de l’eau. C’est ainsi que l’hydrogène fournit l’énergie nécessaire aux véhicules équipés de piles à combustible et permet une mobilité sans émission de polluants.

Comment fonctionne une pile hydrogène ?

S’il s’agit d’une pile à hydrogène, l’anode recevra de l’hydrogène et la cathode de l’oxygène. L’anode oxyde le carburant, puis libère des électrons que l’électrolyte forcera à travers un circuit externe. Cela génère un courant électrique continu.

Pourquoi pile à hydrogène ?

La pile à combustible à hydrogène est l’une des seules piles à combustible qui garantit une réaction sans produire de gaz à effet de serre (avec le PAFC). L’utilisation de gaz autres que l’hydrogène dégrade la membrane et réduit considérablement sa durée de vie.

Quelle est la durée de vie d’une pile à combustible ?

La durée de vie utile de la pile à combustible est estimée à 20 ans.

Quel est le principal défaut des piles à combustible ?

Il faut aussi savoir que la pile à combustible à hydrogène est très exigeante en termes de qualité de carburant, trop d’impuretés feraient en sorte que le catalyseur ne fonctionne pas. Le carburant ne peut contenir que 1 cm3 de CO par m3 d’hydrogène.

Quels types de piles à combustible existent ?

Types de pile à combustible

Quel est le prix d’une voiture à hydrogène ?

Voiture à hydrogène : quel prix ? Actuellement, la seule voiture à hydrogène commercialisée en série est une pile à combustible, il s’agit de la Toyota Mirai, qui est vendue en Europe aux alentours de 66 000 € (HT) soit environ 79 000 € TTC.

Quels sont les inconvénients de la voiture à hydrogène ? Les points noirs de la technologie de l’hydrogène Fabrication à forte intensité énergétique de réservoirs et de piles à combustible ; Voitures très chères et offre limitée; Réseau de transport et de stockage d’hydrogène compliqué et extrêmement limité ; Production d’hydrogène problématique.

Quel est le prix d’un litre d’hydrogène ?

L’hydrogène qui est proposé aux automobilistes est actuellement « vendu dans les stations-service à un prix compris entre 10 et 12 € le kilo » selon le gestionnaire et le nombre de stations où l’on peut faire le plein est très faible, surtout en Europe (prenez en compte compte qu’il y a un peu plus de 120 bombes, dont une trentaine en France).

Où faire un plein d’hydrogène ?

ordinateur personnelVilleouverture temporaire
75016PARIS2022
83870PANNEAUX
85300CHALLANSfin 2022
89000AIDER2022

Quelle est l’autonomie d’un véhicule à hydrogène ?

Les atouts de la voiture à hydrogène Son autonomie passe de 230 kilomètres à 370 kilomètres (cycle WLTP*). En cela, le système hydrogène peut être considéré comme un « prolongateur d’autonomie ».

Quel véhicule à hydrogène en France ?

La start-up française a présenté son prototype de voiture à hydrogène, la “Machina”. Dirigée par le jeune pilote Olivier Lombard, Hopium prévoit de lancer la production en France de cette berline de luxe en 2026, qui promet une autonomie de 1 000 kilomètres pour une puissance de 500 chevaux.

Quelle marque de voiture roule à l’hydrogène ?

La Mirai 2. En effet, Toyota relance sur les routes en 2021 sa voiture à hydrogène dont la première version a été commercialisée en 2014, première voiture de série à pile à combustible. Accompagné depuis par Honda avec sa Clarity Fuel Cell, ou Hyundai avec son SUV Nexo.

Quelle est la meilleure voiture hydrogène ?

Première voiture à hydrogène produite en série au monde, la Toyota Mirai a débuté son périple dans quelques pays dont la France en 2018 et se renouvelle en 2021 dans une deuxième génération entièrement repensée et portant son autonomie à 650 kilomètres.

Quel est le prix d’un plein d’hydrogène ?

Quant au ravitaillement en hydrogène, le kilo est actuellement facturé entre 10 € et 15 €. Les véhicules à hydrogène actuels transportent environ 6 kg.

Où Peut-on faire le plein d’hydrogène ?

ordinateur personnelVilleouverture provisoire
20270ALERIA
21000DIJON2021
21000DIJON2022
31700BLAGNACdébut 2020

Quelle est l’autonomie d’un véhicule à hydrogène ?

Les atouts de la voiture à hydrogène Son autonomie passe de 230 kilomètres à 370 kilomètres (cycle WLTP*). En cela, le système hydrogène peut être considéré comme un « prolongateur d’autonomie ».

Quel risque présenté un réservoir de hydrogène dans une voiture ?

Le réservoir au cœur du système L’hydrogène peut altérer certains matériaux. Ce dernier doit également pouvoir supporter les hautes pressions (700 bars) qui permettent de stocker le gaz, mais aussi les chocs en cas d’accident de véhicule.

L’hydrogène est-il dangereux ? L’hydrogène est inodore, incolore et insipide, de sorte que les fuites sont difficiles à détecter avec les seuls sens humains. L’hydrogène n’est pas toxique, mais dans les environnements intérieurs tels que les salles de stockage de batteries, l’hydrogène peut s’accumuler et provoquer une suffocation en déplaçant l’oxygène.

Est-ce que l’hydrogène peut exploser ?

Comme tout carburant, l’hydrogène peut s’enflammer ou exploser en cas de fuite. Mais comme c’est la plus petite des molécules de gaz, le risque de fuite est plus grand qu’avec n’importe quel autre gaz.

Pourquoi l’hydrogène explose ?

La légèreté même de l’atome H2 fait que les risques d’explosion sont très différents de ceux qui entourent les autres gaz présents dans les véhicules aujourd’hui : GNC, GPL, vapeurs d’essence. Le moindre interstice permet à l’hydrogène de s’échapper, empêchant ou limitant souvent son accumulation dangereuse.

Quel risque présenté un réservoir de hydrogène dans une voiture ?

Oui, il peut exploser ou prendre feu si le réservoir d’hydrogène fuit. Mais dans les voitures à hydrogène, il est stocké dans des réservoirs sous pression bien protégés.

Quel est le prix d’un plein d’hydrogène ?

Quant au ravitaillement en hydrogène, le kilo est actuellement facturé entre 10 € et 15 €. Les véhicules à hydrogène actuels transportent environ 6 kg.

Où Peut-on faire le plein d’hydrogène ?

ordinateur personnelVilleouverture provisoire
20270ALERIA
21000DIJON2021
21000DIJON2022
31700BLAGNACdébut 2020

Quel est le prix d’un litre d’hydrogène ?

L’hydrogène qui est proposé aux automobilistes est actuellement « vendu dans les stations-service à un prix compris entre 10 et 12 € le kilo » selon le gestionnaire et le nombre de stations où l’on peut faire le plein est très faible, surtout en Europe (prenez en compte compte qu’il y a un peu plus de 120 bombes, dont une trentaine en France).

Comment est fabriqué l’hydrogène pour les voitures ?

Avec les procédés industriels d’électrolyse, il faut aujourd’hui 1 litre d’eau et 5 kWh d’électricité pour produire 1 000 litres d’hydrogène gazeux à pression atmosphérique. Ensuite ce gaz doit être comprimé à 700 bar pour une utilisation automobile.

Comment produit-on de l’hydrogène ? Il existe trois méthodes de production d’hydrogène : l’électrolyse de l’eau, le reformage de gaz (ou reformage à la vapeur) et la pyrolyse du méthane.

Pourquoi ne roule T-ON pas à l’hydrogène ?

La raison pour laquelle l’hydrogène est inefficace est due au processus de transfert d’énergie nécessaire pour alimenter une voiture. C’est ce qu’on appelle parfois la transition des vecteurs énergétiques.

Pourquoi l’hydrogène est explosif ?

L’hydrogène réagit avec l’oxygène pour former de l’eau, et cette réaction est extraordinairement lente à température ambiante ; mais s’il est accéléré par un catalyseur, tel que le platine, ou une étincelle électrique, il produit une violente explosion.

Quel avenir pour le moteur à hydrogène ?

Concernant l’usage, Mobilité Hydrogène France estime que 250 stations pourraient être installées d’ici 2024, ce qui permettrait la circulation de 120 000 véhicules, principalement des véhicules utilitaires, des poids lourds, des cars et des bus.

Quels sont les inconvénients de la voiture à hydrogène ?

Les inconvénients, c’est d’abord le réservoir qui prend de la place. Ainsi que le poids de la pile. C’est aussi une sécurité pour le remplissage. Mais c’est surtout l’énergie nécessaire à l’extraction de l’hydrogène.

Quel avenir pour le moteur à hydrogène ?

Concernant l’usage, Mobilité Hydrogène France estime que 250 stations pourraient être installées d’ici 2024, ce qui permettrait la circulation de 120 000 véhicules, principalement des véhicules utilitaires, des poids lourds, des cars et des bus.

Quelle est la meilleure voiture hydrogène ?

Première voiture à hydrogène produite en série au monde, la Toyota Mirai a débuté son périple dans quelques pays dont la France en 2018 et se renouvelle en 2021 dans une deuxième génération entièrement repensée et portant son autonomie à 650 kilomètres.

Quel est le procédé actuellement envisagé pour stocker l’hydrogène dans les voitures Pourquoi ?

dans des réservoirs ou des bouteilles permettant de transporter l’hydrogène par camion, dans les stations-service et dans les réservoirs de stockage des véhicules à hydrogène, où il sera ensuite utilisé pour alimenter une pile à combustible à hydrogène pouvant générer de l’électricité, dans un stockage souterrain massif.

Comment stocker de l’hydrogène dans une voiture ?

Aujourd’hui, la plupart des constructeurs automobiles ont opté pour la solution de stockage gazeux à haute pression. Cette technologie permet de stocker la quantité d’hydrogène nécessaire à une voiture alimentée par une pile à combustible pour parcourir entre 500 et 600 km entre chaque ravitaillement.

Pourquoi pas voiture hydrogène ?

Risques supplémentaires. Ce réservoir haute pression présente également un risque supplémentaire en cas de choc de véhicule. D’autant plus que l’hydrogène est très volatil et hautement inflammable.

Related posts

Un drone doté de l’IA peut détecter les obstacles

admin
4 mois ago

Le scanner de l’innovation “Homme” / 18 Févr. 2014

admin
4 mois ago

Energie renouvelable : comment ça marche ?

2 mois ago
Quitter la version mobile