Dans ses dernières prévisions sur le système électrique pour les mois à venir, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE) se veut plutôt rassurant pour l’hiver à venir, mais a averti des risques que la grève pourrait faire peser sur les centrales nucléaires d’EDF.

Jusqu’ici tout va bien. C’est ainsi que l’on peut résumer la prévision de RTE pour le système électrique de mi-octobre à mi-novembre, ce qui correspond au début de la période de surveillance. Ces analyses qui ont débuté en septembre sont désormais mises à jour tous les mois par le gestionnaire du réseau de transport d’électricité.

Une consommation d’électricité déjà en baisse

Plusieurs éléments permettent au dirigeant de démontrer son optimisme. Tout d’abord, la consommation structurelle d’électricité, c’est-à-dire corrigée des aléas climatiques, diminue. A voir aussi : Puiser l’énergie dans les rivières. Une évolution qui s’explique naturellement par la hausse des prix de l’énergie, et logiquement, portée par les constructeurs, qui sont fortement touchés par cette hausse des prix. D’ailleurs, le déploiement progressif du plan sobriété devrait accentuer cette tendance dans les prochaines semaines.

Comme le note BFM Business chaque semaine dans son panel énergie, les réserves de gaz ont déjà atteint leur maximum technique, tandis que les réserves hydrauliques se rapprochent des niveaux normaux pour cette période de l’année « car les opérateurs font preuve de prudence ». « C’est un élément positif qui permet d’aborder l’hiver plus sereinement », poursuit RTE. D’autant plus qu’il est peu probable qu’un coup de froid sévère se produise avant la Toussaint.

C'est Déjà Demain - 11
Lire aussi :
Chaque semaine, FUTUREMAG scrute le web pour vous dévoiler le meilleur des…

Les grèves chez EDF sont une zone d’ombre majeure

Or, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité conditionne la réalisation effective de ces prévisions à un facteur d’échelle apparu récemment dans le paysage énergétique français. Comme cela a été dit depuis plusieurs semaines, notamment par des membres de l’exécutif, EDF fait une course contre la montre pour redémarrer la plupart de ses réacteurs nucléaires, dont une grande partie est à l’arrêt pour cause de maintenance ou de corrosion. Voir l’article : Cosmétique sur mesure. . Actuellement, 25 des 56 ouvrages gérés par l’énergéticien ne sont pas opérationnels.

Le problème, c’est que depuis la semaine dernière un mouvement social s’empare des centrales nucléaires d’EDF, dont la moitié a été endommagée en fin de week-end dernier. Dans l’état actuel des choses, ces grèves ne représentent pas encore un risque majeur pour l’approvisionnement énergétique cet hiver, mais l’horizon pourrait s’assombrir si les mouvements se poursuivent.

« Cette situation ne remet pas en cause, jusqu’à aujourd’hui, le tracé central que RTE a présenté pour décembre et janvier. Cependant, elle lève une véritable hypothèque sur la disponibilité du parc durant le mois de novembre. »

>> Plus d’informations prochainement sur BFM Business. Vous pouvez également suivre BFM Business en direct en vidéo et nous suivre sur Twitter.

A voir aussi :
Tweets de @FutureMagFR

Est-ce que la chaleur va durer ?

Canicule : Les vagues de chaleur peuvent durer 40 ans, prévient l’ONU. Le secrétaire de l’Organisation météorologique mondiale dresse un état des lieux alarmant. Cette semaine, plusieurs pays européens font face à une terrible canicule, avec des températures supérieures à 40°C.

Quand la canicule de 2022 prendra-t-elle fin ? Canicule d’août 2022 : première quinzaine d’août sous canicule. La particularité de cette canicule est sa durée, du 31 juillet au 14 août, comme le précise Santé publique France dans le point du 9 août : « cette canicule est remarquable par sa durée ».

Quand la vague de chaleur va s’arrêter ?

Selon Météo France, les mois d’août, septembre et octobre 2022 connaîtront également de fortes canicules, tout comme juin et juillet. Les prochains mois continueront d’être chauds. C’est du moins ce que révèlent les premiers calculs de Météo France.

Pourquoi il fait si chaud 2022 ?

Les canicules et les épisodes de chaleur extrême survenus à l’été 2022 sont sans doute liés au phénomène du changement climatique, ainsi qu’à la sécheresse historique en France.

Est-ce qu’il va neiger cet hiver 2022 ?

Ces conditions ont fait de cette saison hivernale l’une des plus douces jamais enregistrées. Cet hiver 2022, il n’échappera pas à ceux d’entre vous que la neige était aux abonnés absents.

Quand neigera-t-il en France en 2022 ? Le 31 mars 2022, l’« offensive d’hiver » débutera en France. Elle devrait être accompagnée de neige, affectant de nombreuses régions le 1er avril.

Comment sera l’hiver en 2022 ?

En ce début d’automne, les projections du modèle européen pour l’hiver 2022-2023 ne prévoient pas de signal particulier sur les températures en Europe occidentale. Autrement dit, le modèle prédit des températures proches de la normale en France, en moyenne sur le trio décembre, janvier et février.

Est-ce que l’hiver 2022-2023 va être froid ?

Actuellement, l’hiver 2022-2023 ne devrait pas être froid. S’il est connu que les épisodes froids ne sont pas à exclure, ils seront donc moins fréquents et d’une durée plus limitée.

Quel temps pour l’hiver 2022-2023 ?

Le début de l’hiver météorologique 2022-2023 pourrait être terne avec très peu de perturbations (déficit de précipitations de 5-10% ?) sauf pour des températures (excessives) de Sud-Est et relativement froides (-0,5°C).

Quand sont les 4 temps en 2022 ?

La période est de 1970 à 2037
Andate de printempsrendez-vous d’été
2021samedi 20 mars 2021lundi 21 juin 2021
2022dimanche 20 mars 2022mardi 21 juin 2022
2023lundi 20 mars 2023mercredi 21 juin 2023

Comment calculer 4 fois ? Les Semaines Ember sont établies comme suit :

  • La semaine après le premier dimanche de Carême ;
  • semaine de Pentecôte ;
  • la semaine après l’Exaltation de la Sainte Croix (14 septembre) ;
  • La semaine après le troisième dimanche de l’Avent.

Quel sont les 4 saisons de l’année ?

Printemps, été, automne, hiver : le rythme des saisons vient de la rotation de la Terre autour du Soleil et de sa rotation autour de son axe nord-sud. Les saisons dans l’hémisphère nord et l’hémisphère sud sont inversées. La France métropolitaine a quatre saisons.

Quand commence les 4 saisons au Canada ?

– Printemps : de mi-mars à mi-mai. – Eté : de mi-mai à mi-septembre. – Automne : de mi-septembre à mi-novembre. – Hiver : de mi-novembre à mi-mars.

Quand commence les 4 temps ?

Dans les temps anciens, les périodes de trois jours de pénitence et de jeûne (mercredi, vendredi et samedi) sont respectivement placées : le 3ème dimanche de l’Avent, le 1er dimanche de Carême, le dimanche de Pentecôte et le 17ème dimanche après la Pentecôte.

Comment s’annonce l’hiver 2022 ?

L’hiver doux 2022-2023 de décembre 2022 devrait cependant être plus doux que la normale et les températures seront de 1 à 2 degrés au-dessus des normales pour la saison sur l’ensemble de la France. Le nord et l’est de la France seront touchés par l’humidité.

L’été 2022 sera-t-il chaud ? L’été 2022 est le deuxième plus chaud jamais enregistré, « avec une température moyenne de 22,7°C sur le trimestre juin-juillet-août, contre une anomalie normale de 2,3°C », a expliqué Météo France dans son bilan d’été ce mardi, août. 30

Est-ce qu’il va neiger cet hiver 2022-2023 ?

Le site Web de l’agriculture indique: « Soyez conscient du risque important de tempêtes ce premier mois de 2023. » On comprend, s’il devait faire plus doux en janvier mais qu’il pleuve, qu’il neige, que le soleil tape un peu.

Est-ce que l’hiver 2022 va être froid ?

En ce début d’automne, les projections du modèle européen pour l’hiver 2022-2023 ne prévoient pas de signal particulier sur les températures en Europe occidentale. Autrement dit, le modèle prédit des températures proches de la normale en France, en moyenne sur le trio décembre, janvier et février.

Est-ce que l’hiver 2023 sera froid ?

Janvier devrait avoir des températures douces (pour le mois de janvier !) et pas mal de pluie, tandis que février devrait également être chaud avec des précipitations saisonnières, de sorte que l’hiver 2023 sera plus froid et plus humide que l’année dernière. beaucoup plus de neige, une tendance qui se poursuivrait en mars, bien que …