FutureMag.fr : toute l'actualité sur l'innovation et le monde de demain

Encourager le passage à la voiture électrique en pleine crise énergétique, un paradoxe ?

Publié

le 23/09/2022 à 16:20, mis à jour le 23/09/2022 à 17:44

DÉCRYPTAGE – Alors que RTE préconise cet hiver une recharge échelonnée en cas de risque de coupure d’électricité, la question est l’impact de ces véhicules sur le réseau.

En pleine crise énergétique, qui fait peser un risque de pénurie d’électricité cet hiver, le passage du parc de voitures à l’électrique interpelle de nombreux Français. Si l’électricité nous manque déjà, pourquoi continuer à encourager la mise en place de véhicules qui puisent dans le réseau électrique ? La question ne se pose plus puisque, pour cet hiver, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, RTE, recommande aux entreprises et collectivités qui peuvent, ainsi qu’aux particuliers, de différer la charge des véhicules électriques, cas de signal rouge Ecowatt. « Nous ne désactivons pas les bornes de recharge, nous n’interdisons pas aux gens de recharger leur véhicule électrique », a insisté Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, ce vendredi matin sur franceinfo.

Lire aussi Véhicules électriques : faut-il y aller à tout prix ?

Interrogée à plusieurs reprises sur le sujet ces derniers jours, Agnès Pannier-Runacher s’est voulue très claire. « Il n’y a pas d’incohérence », a répondu le ministre de la Transition…

Cet article est réservé aux abonnés. Vous avez 88% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit?

Quitter la version mobile