La vitamine D, pour l’économie, n’est pas trop nécessaire. Notre riche création est beaucoup plus sensible aux intempéries que nous ne le pensons. Les variations climatiques affectent 70 % de notre activité. À 24-25 degrés, vous vous sentez un peu détendu. Et vous êtes déjà un peu moins productif. A 30 degrés, les transports, l’agriculture, la construction sont touchés. Au-delà de 33 degrés, l’efficacité de l’économie fond comme neige au soleil. Le Bureau international du travail évoque par exemple une activité réduite de moitié dans le secteur de la construction. Il est clair que les canicules à répétition cet été vont peser sur la croissance et la richesse.

Certains secteurs très spécifiques profitent certes de la chaleur : les produits frais, les climatiseurs et ventilateurs, mais aussi les piscines, dont les ventes augmentent. Mais cela ne suffit absolument pas à compenser les baisses de consommation ailleurs. Le relâchement touche les salariés au travail et dans leur temps libre. Moins d’achats de vêtements, moins de viande consommée, moins de déplacements dans la chaleur du bitume ou des transports en commun.

Sans oublier les conséquences économiques liées à la santé. Canicules, coups de soleil des employés sur les chantiers, voire des morts. Ils sont rares, heureusement, mais 4 accidents du travail pourraient être liés à la chaleur sur le seul mois de juillet, selon Santé Publique France. Maintenir la santé signifie changer d’activités, voire les arrêter. Évidemment, on ne s’en plaindra pas, mais il n’en demeure pas moins que cela coûte de l’argent. Et une fois de plus les syndicats européens regrettent qu’on n’en fasse pas assez pour la santé. Ils demandent des règles plus strictes sur la chaleur, et que le travail soit interdit au-delà d’un certain seuil de température.

Vous y ajoutez le coût du chauffage pour la santé des personnes âgées, ou des très jeunes enfants, les frais de soins médicaux, les hospitalisations. Et vraiment, le budget d’une canicule pèse lourd. Il est estimé entre 20 et 40 milliards entre 2015 et 2020 seulement.

Le coût du dérèglement climatique est lunaire à l’échelle mondiale.

Le coût du dérèglement climatique est lunaire à l’échelle mondiale.

D’ici 2030, la chaleur pourrait coûter à l’économie mondiale un chiffre astronomique de 2,4 billions de dollars. C’est plus de 2% d’heures de travail perdues, 80 millions d’emplois à la poubelle. Ceci pourrez vous intéresser : L’économie japonaise est en ruine. Nous ne sommes même pas conscients de ce que cela implique en termes d’opportunités perdues pour notre économie. Il y aura certes moins de chauffage en hiver, un peu moins de dépendance énergétique, et de nouvelles espèces cultivables, mais la recherche d’eau et de fraîcheur en été sera source d’encore plus de consommation.

Tout ce qui résulte d’une chaleur élevée est finalement nocif. Quand on quantifie le coût des incendies, le prix du bois brûlé, des terres agricoles détruites, pour les professionnels, pour les assurances, et enfin, pour les consommateurs. Quand on quantifie le prix des tempêtes, de la sécheresse, sur les récoltes d’une saison, et à l’échelle d’une génération, ce n’est que lunaire. Et encore une fois, on ne parle que de l’été, mais les émeutes vont s’accélérer toute l’année.

Le montant des sinistres climatiques pourrait doubler au cours des 30 prochaines années. Donc si vous pensez que la canicule de cet été coûte cher, vous n’avez encore rien vu. Les coups de soleil causent également de graves brûlures économiques.

L’actualité de la rédaction de RTL dans votre boîte aux lettres.

Grâce à votre compte RTL, inscrivez-vous à la newsletter RTL pour suivre chaque jour toute l’actualité.

Abonnez-vous à la newsletter RTL

Voir l’article :
Avant la prise de contrôle des talibans en août 2021, l’économie afghane…

Quand il fait chaud je me sens mal ?

Vous souffrez de maux de tête et de nausées. Vous souffrez probablement d’insolation, une forme mineure de coup de chaleur. Ceci pourrez vous intéresser : Réformes économiques arrêtées ?. Dans ce cas, vous devez vous rendre dans un endroit frais et aéré, vous asperger d’eau et vous reposer, et tout reviendra à la normale après quelques heures.

La chaleur peut-elle vous rendre malade ? L’épuisement par la chaleur est une maladie liée à la chaleur qui peut survenir après une exposition à une chaleur élevée pendant plusieurs jours et lorsque les liquides ne sont pas remplacés ou équilibrés de manière adéquate.

Pourquoi je supporte la chaleur ?

C’est avant tout une question de génétique. Si nos ancêtres ont vécu des milliers d’années dans un pays chaud, l’évolution leur a permis de développer des mécanismes de dissipation thermique plus efficaces, comme la sueur, la vasodilatation cutanée ou la fluidification du sang.

Pourquoi certaines personnes ne supportent pas la chaleur ?

Certaines personnes sont simplement plus ou moins sensibles aux stimuli que d’autres : leur hypothalamus réagit plus ou moins vite aux signaux que lui envoie la peau, et elles ressentent donc plus ou moins vite la chaleur. Résultat : leur sueur tarde également à arriver, ou au contraire coule de manière excessive.

L'inflation persiste, l'économie en difficulté
Sur le même sujet :
Parmi les risques fréquemment anticipés par les économistes pour les mois à…

Est-ce que la chaleur peut donner mal au cœur ?

« Le cœur des personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou d’hypertension est plus vulnérable à la chaleur, en particulier pendant l’exercice ou une activité physique intense », explique Reed.

Quels sont les effets de la chaleur sur le corps humain ? La chaleur affecte la capacité du corps à réguler sa température et une exposition prolongée à la chaleur peut surmener le corps. Ils peuvent entraîner une déshydratation, un coup de chaleur (coup de soleil), d’autres malaises graves ou même la mort.

Quels sont les symptômes d’un cœur fatigue ?

Les symptômes

  • Manque d’énergie chronique.
  • Difficulté à s’endormir en raison de problèmes de congestion respiratoire.
  • Confusion et/ou problèmes de mémoire.
  • Besoin d’uriner plus souvent la nuit.
  • Gonflement des pieds et des jambes.
  • Essoufflement.
  • Abdomen gonflé et douloureux avec perte d’appétit.
  • Toux grasse.

Est-ce que la chaleur est mauvaise pour le cœur ?

Sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent et le sang se distribue aux extrémités. Le cœur est alors obligé de pomper plus fort, augmentant ainsi la fréquence cardiaque de 10 à 15 battements/minute de plus, même au repos.

Qu’est-ce que la chaleur peut provoquer ?

Les signes d’un coup de chaleur sont des maux de tête, des vertiges, une sensation de chaleur intense, une peau qui devient rouge, sèche, collante ou chaude, des troubles du comportement pouvant aller de la somnolence à l’agressivité, une démarche instable, une fatigue et une soif intenses, des crampes musculaires, …

Que sont les maladies liées à la chaleur ? Les principales maladies liées à la chaleur sont les crampes de chaleur, l’épuisement par la chaleur (ou choc thermique) et, surtout, le coup de chaleur (ou insolation).

Quels sont les symptômes d’un épuisement dû à la chaleur ?

Les signes et symptômes d’épuisement sont nombreux : transpiration abondante, sensation de faiblesse, vertiges ou soif intense, troubles visuels, nausées, maux de tête, vomissements, diarrhée, crampes musculaires, difficultés respiratoires, palpitations, picotements et engourdissements dans le…