Plus de 60 % des Français seraient prêts à réduire leur consommation énergétique pour limiter la hausse des prix, selon un sondage relayé par « Le Figaro ».

Plus de 60 % des Français seraient prêts à réduire leur consommation énergétique pour limiter la hausse des prix, selon un sondage relayé par « Le Figaro ».

Les Français sont prêts à faire un effort, mais pas sans contrepartie. Une étude Elabe pour Les Échos, Radio Classique et Institut Montaigne, publiée vendredi 1. Lire aussi : Ministère de l’Economie : Bruno Le Maire reste à Bercy. juillet, révèle que 63% des Français se disent prêts à réduire aujourd’hui leur consommation d’énergie pour éviter les risques de pénurie cet hiver et limiter la hausse des prix, rapporte Le Figaro.

Dans le détail, 41% d’entre eux sont prêts à réduire « un peu » leur consommation, et 22% « beaucoup ». « Une majorité de Français, toutes catégories de population confondues, se disent prêts à réduire leur consommation », note l’étude.

Concrètement, les sondés envisagent de privilégier le programme « éco » du lave-linge ou du lave-vaisselle (82%), en remplacement des ampoules LED classiques (79%). On retrouve ensuite l’extinction systématique des appareils en veille (72%), la réduction du chauffage dans le logement (67%), la baisse de la température de l’eau lors de la douche (66%) et la réduction des trajets en voiture (64%). En revanche, une minorité de répondants sont prêts à utiliser moins de climatiseurs ou de ventilateurs cet été (45%).

A LIRE AUSSI EXCLUSIVEMENT. Elisabeth Borne : « Sortir des énergies fossiles nécessitera une transformation radicale »

Deux conditions préalables

Pour réduire la consommation d’énergie, les Français posent leurs conditions. « Parmi les Français qui seraient prêts à réduire leur consommation d’énergie, 90% le feraient sous au moins une condition », souligne l’étude. Les prérequis évoqués sont liés à l’ensemble de la participation à ces travaux (population, entreprises, Etat, communes, etc. Ceci pourrez vous intéresser : Russie : Quelle est la trajectoire de l’économie russe ? – Jacques Sapir.) et à la garantie que les prix n’augmentent pas. Enfin, 15 % des répondants disent exiger que les efforts soient limités.

En revanche, certains Français (10%), notamment les écologistes (17%), sont enclins à le faire sans conditions.

Je souscris

Contenu de points illimité

Vous lisez actuellement : Économies d’énergie : les Français sont prêts à faire des efforts, sous conditions

L'inflation persiste, l'économie en difficulté
Voir l’article :
Parmi les risques fréquemment anticipés par les économistes pour les mois à…