Publié le 13 octobre 2022 à 06h39 Source : JT 20h00 en semaine

Publié le 13 octobre 2022 à 06h39

En juillet 2022, le parc automobile français d’électriques était estimé à 620.000 véhicules.L’Ademe précise qu’un véhicule électrique est moins polluant qu’une essence, à une seule condition.La voiture doit être légère, avec une batterie de « capacité raisonnable » et une autonomie limitée.

En juillet 2022, le parc français de véhicules électriques était estimé à 620 000 véhicules. A voir aussi : Hopium Machina : une voiture française à hydrogène nous ouvre ses portes.

L’Ademe précise qu’un véhicule électrique est moins polluant que l’essence, à une condition.

La voiture doit être légère, avec une batterie de « capacité raisonnable » et une autonomie limitée.

De nos jours, avec la rareté du carburant, beaucoup de gens rêveraient d’avoir une voiture électrique pour pouvoir se déplacer sans problème ni stress. Si ce dernier est de plus en plus utilisé par les Français, il serait moins polluant qu’un modèle essence sous certaines conditions. Mercredi 12 octobre, l’Agence de la transition écologique (Ademe, ndlr), a publié un « avis ». Selon elle, la voiture électrique est moins polluante qu’un modèle à essence si elle reste légère, avec une batterie de « capacité raisonnable » et, donc, d’autonomie limitée.

Sur l’ensemble de sa durée de vie, une voiture électrique circulant en France a une empreinte carbone 2 à 3 fois inférieure à celle d’un modèle thermique similaire. La seule exigence ? Que sa batterie fait moins de 60 kWh, l’équivalent d’une Peugeot e208, avec une autonomie d’environ 400 km. En revanche, avec une batterie plus grosse et plus lourde, « l’intérêt environnemental n’est pas garanti », précise l’agence. L’objectif est de choisir une batterie adaptée à la majorité de l’utilisation du véhicule et de sélectionner un véhicule le plus petit et le plus léger possible. Bien sûr, pour éviter au maximum les émissions de gaz à effet de serre, l’Ademe recommande de se déplacer à pied, à vélo, en covoiturage ou en transports en commun lorsque cela est possible.

En 2035, il sera impossible d'acheter une voiture neuve à essence, diesel ou même hybride : seule la 100 % électrique sera autorisée
Ceci pourrez vous intéresser :
A partir de 2035, il sera impossible d’acheter une nouvelle voiture ou…

L’électrique, une solution à moindre coût ?

Pour certains, il est impossible de se rendre au travail sans véhicule, principalement en raison de la mauvaise desserte des transports en commun. Selon le calcul de l’agence, rouler en électrique reste moins cher par rapport à un modèle essence. Sur le même sujet : Une semaine au volant de la Toyota Mirai, un essai de notre berline à hydrogène. En comparant la durée de vie des véhicules, le coût total d’un véhicule électrique, acheté neuf et équipé d’une batterie d’environ 60 kWh, reste inférieur à celui d’un véhicule thermique comparable « actuellement », malgré un coût supérieur à l’achat.

Actuellement, parcourir 300 km coûte environ 10 euros avec la recharge à domicile et 40 euros avec la recharge rapide (contre environ 30 euros avec un moteur thermique). Le calcul reste défavorable aux véhicules électriques plus puissants, comme les SUV, qui consomment plus.

Le parc électrique français était estimé, en juillet 2022, à 620 000 véhicules, soit 1,5 % du matériel roulant. S’il faut continuer à installer des bornes de recharge en France, il faut privilégier l’installation de bornes de petite et moyenne puissance, et recharger davantage la nuit, pour éviter la saturation du réseau électrique.

Les plus lusDernière minuteTendances

Accueil-Transport-Dans quels cas une voiture électrique est-elle plus écologique qu’un modèle essence ?

Ces fabricants sont dépendants de l'hydrogène
Voir l’article :
Les industriels traditionnels se tournent de plus en plus vers l’hydrogène, et…

Quelle est la voiture la plus polluante au monde ?

Le record est pour la Lamborghini Veneno avec 398g de CO2/km. C’est la voiture la plus chère du moment et la plus polluante.

Quels véhicules polluent ? Les véhicules dits polluants sont des véhicules qui émettent, lors de leur utilisation, de grandes quantités de gaz ayant un impact sur l’effet de serre, comme le CO2, de grandes quantités de gaz nocifs pour la santé, comme l’azote ou encore de nombreuses particules fines, résultant de non-combustion de carburant…

Quelle est la chose qui pollue le plus dans le monde ?

La production d’énergie et d’électricité est la championne des filières polluantes. Il est à l’origine de 31,5 % des émissions de GES.

Quelle est la voiture la moins polluante ?

En plus des voitures « essence » les moins polluantes, trois Mitsubishi : Mitsubishi 1.2 MIVEC (71cv) AS&G IN & INVITE MY22 (112 CO2/km) ; Mitsubishi 1.2 MIVEC (71cv) AS&G INTENSE MY21 (116 CO2/km) ; Mitsubishi Space star rouge édition LNE MY22 (116 CO2/km).

Est-ce que la voiture électrique est plus écologique que la voiture à essence ?

Contrairement au diesel ou à l’essence, les voitures électriques émettent très peu de CO2 par kilomètre. En moyenne, ils rejettent 112 g/km. Donc, en ce qui concerne la circulation d’un véhicule électrique, il pollue très peu et est donc écologique.

Les voitures électriques sont-elles plus respectueuses de l’environnement ? Sur l’ensemble de sa durée de vie, rouler en voiture électrique en France a un impact environnemental 2 à 3 fois inférieur à celui d’un modèle thermique. La seule pollution émise par une voiture électrique sont les particules de frein.

Quelle énergie est plus écologique si on veut rouler en automobile ?

Sur la route, la voiture électrique prédomine largement et « encore plus en France, précise Maxime Pasquier, où les trois quarts de la production d’électricité proviennent du nucléaire », qui n’émet pas de CO2.

Qui pollue le plus voiture essence ou électrique ?

L’électricité, seule source d’énergie pour une voiture électrique, pollue nettement moins que l’essence et le diesel. En France, parcourir 100 kilomètres en voiture électrique dégage indirectement 0,85 kg de dioxyde de carbone (16 kWh à 74 g CO2/kWh*).

Pourquoi les voitures électriques sont plus polluantes ?

2/6 La batterie, principale cause de pollution des voitures électriques. C’est l’extraction des métaux rares, comme le lithium, utilisés dans les batteries, qui pollue le plus dans le cycle de vie d’un véhicule électrique.

Qu’est-ce qui pollue le plus entre les voitures électriques et l’essence ? L’électricité, seule source d’énergie pour une voiture électrique, pollue nettement moins que l’essence et le diesel. En France, parcourir 100 kilomètres en voiture électrique dégage indirectement 0,85 kg de dioxyde de carbone (16 kWh à 74 g CO2/kWh*).

Quel est l’impact de la voiture électrique sur l’environnement ?

Une voiture électrique en fonctionnement pollue peu. En effet, lorsqu’il roule, il n’émet pas de gaz à effet de serre, de particules fines, de gaz nocifs ou de nuisances sonores comme le ferait un moteur thermique.

Sources :