Un si bel événement et surtout unique pour nous ! Après la Tunisie, place à Alger les 5, 6 et 7 octobre et à Oran du 12 au 14 octobre 2022.

L’événement multidimensionnel et d’envergure qui débutera ce 05 octobre au jardin botanique d’El Hamma à partir de 15h et se poursuivra jusqu’au 07 octobre avant de rejoindre Oran du 12 au 14 octobre. Cet événement, qui allie haute technologie et art, se déroule depuis plusieurs jours dans les coulisses, alors que les équipes se préparent à plein régime, soit à Dar Abdellatif, soit même à l’école des beaux-arts algérienne. . Le nom de cette émission ne ressemble à aucun autre ? Aucun logo ! « En partenariat avec le Forem, l’association Echos Electrik débarque en Algérie avec No Logo, un projet transmaghrébin de promotion des arts et de la culture à dimension collaborative. Décentralisé et mobile, il prend la forme d’une structure gonflable, La Bulle, nomade et éphémère, construite avec la participation de divers partenaires dans les villes où le projet s’est arrêté. peut-on lire dans le communiqué Atelier, résidence et performance « A l’occasion de cette première tournée algérienne, No Logo traversera le pays depuis Alger du 5 au 7 octobre puis rejoindra Oran du 12 au 14 octobre 2022. Le projet se déroule en deux phases : d’abord, des ateliers expérimentaux et des résidences artistiques, qui ont débuté en septembre à Alger et Oran et qui seront dédiés aux nouvelles technologies et aux créations numériques. Développés par des acteurs indépendants – artistes, ingénieurs, designers ou experts de la musique – en partenariat avec des structures locales, les résultats de ces ateliers viendront enrichir le programme artistique de la tournée. Une programmation artistique enthousiasmante qui « invite aussi les jeunes d’Alger et d’Oran avec Carte Blanche dans la ville, un moment où l’espace est disponible pour les artistes, collectifs et acteurs locaux pour leur offrir un espace d’expression publique. . » Heureux de savoir que « le collectif La Bulle est animé par une jeune équipe pluridisciplinaire. Sa mission est de promouvoir les activités socio-culturelles et artistiques dans une logique de développement local.La Bulle propose une nouvelle expérience entre espaces ng air limité et ouvert. Nomade et mortelle, elle propose à ses participants une immersion dans une architecture surprenante, où musique, art plastique, projection et autres expressions créatives peuvent se croiser. » En bref : « Du 5 au 14 octobre, La Bulle se transformera en lieu de rencontre, de transmission et espace de diffusion avec programmation d’ateliers, de performances et de projections. Pour le premier jour, Zaki Project se produira ce soir pas comme les autres avec des chansons Gnawi chaâbis avant d’être remplacé par des installations artistiques et de la musique électronique avec le concept d’El Moutanakil avec Chxxou, Isoler et Shinigami San. sera également présent à Oran Abordant la compréhension de l’interaction entre le son et le visuel, l’artiste musicologue Anas Ghrab (Tunisie), accompagné de Oussama Becissa et Tarek Bradaï, deux musiciens algériens, vont repenser la façon dont ils présentent leur pratique musicale. Les résultats de l’expérience qui s’est déroulée à l’Institut français d’Oran – CCF d’Oran seront présentés sous forme de performances audiovisuelles exprimées à travers des instruments acoustiques et numériques. Par ailleurs, trois ateliers de rendus seront proposés à Bulle, dont le premier est consacré au « video mapping » et sera encadré par Vincent Sanjivy. Conçu comme une introduction à la synthèse sonore et à la création visuelle générative. L’atelier s’appuiera principalement sur le logiciel Touchdesigner, outil de référence de la création audiovisuelle en temps réel. Les bases de la MAO (musique assistée par ordinateur) seront abordées, ainsi que l’utilisation des contrôleurs et séquenceurs Midi I. Les participants seront également initiés aux bases de la synthèse sonore analogique et aux différentes techniques de génération visuelle. Le dernier a lieu au Jardin d’Essai d’El Hamma, les 05, 06 et 07 octobre à partir de kul 15 h photographie mobile. Sous forme de promenades dans le jardin botanique de Hamma, les participants auront pour objectif de créer, à l’aide de leurs téléphones portables, un récit visuel d’une exploration de l’écosystème que le jardin a à offrir. Développer leur propre méthodologie en maîtrisant la prise de vue et les aspects esthétiques. Même endroit, même heure. Le 3e atelier porte sur l’accès à l’interaction audiovisuelle et sera guidé par Anas Ghrab. Une expérience immersive unique L’objectif de cet atelier est d’initier les participants à la technique numérique de transformation sonore, en plus de la transformation des objets visuels qui en résultent. Après la présentation d’une sélection de paramètres numériques utilisés dans la pratique artistique, nous explorerons quelques méthodes simples pour leur modification par le mouvement. Nous verrons comment ce type de contrôle, par son mouvement souple, impacte efficacement et naturellement les objectifs artistiques. Enfin, notons que depuis sa création en 2007, l’association Echos Electrik a développé d’importantes initiatives culturelles visant les nouvelles formes d’expression artistique associées aux nouvelles technologies. Il est à l’origine de la création du projet E-Fest en Tunisie, dédié à l’art et à la culture numériques, et produit depuis 2017 le nouveau projet « NO Logo ». initiatives de décentralisation lancées dans les régions. Echos Electrik est également le producteur d’Interca, qui a débuté en 2014, un programme d’intervention in situ dédié aux installations et aux formes performatives d’expression artistique. Bref, c’est une véritable aventure immersive dans des chefs-d’œuvre numériques alliés à l’art qui invite le public à visiter où ils sont sûrs de vivre une expérience unique et inoubliable !

Quelles sont les pratiques culturelles ?

Par pratique culturelle, nous entendons toutes les activités de consommation ou de participation liées à la vie intellectuelle et artistique, qui impliquent une disposition esthétique et une participation à la définition du mode de vie : lecture, fréquentation d’équipements culturels, utilisation des médias. Ceci pourrez vous intéresser : Communauté de Questembert. « Polygone » lance une nouvelle saison de Digitales

Quels sont les éléments de la culture ? Cela comprend, outre les arts, les lettres et les sciences, le mode de vie, le droit, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. Ce « réservoir commun » évolue dans le temps au travers et sous la forme d’échanges.

Quelles sont les pratiques artistiques ?

Qu’est-ce qu’une activité artistique ? Voir l’article : Agriculture : en raison du réchauffement climatique, engagement à innover.

  • Arts plastiques : dessin, peinture, sculpture, poterie, modelage, collage, etc.
  • Arts d’expression : musique, chant, voix, écriture, lecture, mime ;
  • Art corporel, performance et scène : expression corporelle, théâtre, danse, clowns, cirque ;

Quelles sont les différences culturelles ?

La dimension objective est visible et comprend les systèmes juridiques, économiques, politiques, religieux et éducatifs. La dimension subjective comprend différentes valeurs, croyances, langues, coutumes, liens de parenté, rituels et régimes matrimoniaux partagés par un groupe de personnes.

"Mon plus grand défi et ma plus grande priorité seront les jeunes", assure la ministre de la Culture Rima A.
Ceci pourrez vous intéresser :
La nouvelle ministre de la Culture Rima Abdul Malak entend concentrer son…

Quels sont les 3 grands domaines d’activités éducatives et de loisirs ?

développement physique, linguistique et social.

Quel est le but d’organiser des activités éducatives? Objectifs pédagogiques Trouver de nouvelles activités, découvrir de nouvelles capacités. Donner confiance à l’enfant par des actions durant l’atelier. Apprendre à respecter l’environnement, les autres et s’intégrer dans la société et la ville.

Quels sont les différents types d’activités ?

Liste des domaines d’activité

  • Secteur agroalimentaire.
  • Banque.
  • Bois / Papier / Carton / Impression.
  • Bâtiment / Matériaux de construction.
  • Chimie / Parachimie.
  • Négoce / Négoce / Distribution.
  • Edition / Communication / Multimédia.
  • Electronique / Electrique

Quelles sont les activités de loisirs ?

Faire de l’exercice régulièrement, escalader des montagnes, participer à des rallyes, faire du skateboard, explorer la brousse en VTT, faire du jogging, sauter un voilier, sortir entre amis un week-end de chasse ou de pêche, ou repousser ses limites en faisant du sport

A voir aussi :
Dans la technologie, les talents, qu’ils soient indépendants ou indépendants, sont bien…

Quand commence l’enfance ?

enfance (de 6 à 12 ans) : âge moral, jeunesse (de 12 à 18 ans) : âge social, maturité (de 18 à 24 ans) : âge politique.

Quelle est la période de l’enfance ? D’un point de vue juridique, l’Organisation mondiale de la santé définit l’enfance comme la période de la vie humaine allant de la naissance à 18 ans, incluant ainsi la majorité de l’adolescence.

Quelle sont les etapes de l’enfance ?

Différentes étapes du développement de l’enfant : entre 2 et 3 ans. Jusqu’à l’âge de 2 ans, le bébé prend progressivement conscience de son propre corps. Maintenant qu’il a soufflé ses 2 bougies, il vit à proximité : « je veux », « je ne veux pas ». Ses émotions dictent sa vie, et donc la vôtre.

Quel est la différence entre enfant et enfance ?

L’enfance est fondamentalement un produit de construction subjective qui vient de la place adulte, c’est-à-dire de quelqu’un qui n’est plus l’enfant en question. Quant à l’enfant, c’est lui qui est directement confronté à la réalité du développement en cours.

Quand commence la première enfance ?

La petite enfance, la période de la naissance à 3 ans, conditionne le développement ultérieur de la personnalité. Au cours de la première année de vie, l’enfant va construire ses premières relations d’objet, à savoir les relations qui l’unissent en tant que sujet à tout autre que lui-même.

Quelle approche pédagogique Est-elle favorisée par l éducation artistique et culturelle ?

L’approche cinématographique, tournée vers le patrimoine et la création, permet aux étudiants d’adapter les images avec un sens critique, de développer leur sensibilité et leur créativité.

Qu’est-ce qu’un cours d’éducation artistique et culturelle? Le parcours d’éducation artistique et culturelle est un ensemble de connaissances acquises par les élèves, d’expériences pratiques et de rencontres réalisées dans le domaine des arts et du patrimoine, que ce soit dans le cadre d’enseignements, de projets spécifiques, d’actes pédagogiques, en complémentarité…

Quels sont les trois piliers de l’éducation artistique et culturelle ?

Éducation aux arts et par les arts, le PEAC repose sur trois piliers : l’enseignement artistique, les rencontres avec les artistes et les œuvres, et la pratique artistique.

Quelles sont les formes d’art promues par l éducation artistique et culturelle ?

Le développement de la pratique artistique des élèves repose principalement sur l’enseignement des arts, notamment : les arts visuels et l’éducation musicale en milieu scolaire. l’enseignement des arts visuels et de la musique au collège.

Comment favoriser une approche culturelle de l’enseignement ?

Le dialogue soutient la construction de l’identité étudiante. Les élèves construisent principalement leurs connaissances par le biais d’interactions sociales, notamment avec et à travers d’autres personnes. Par conséquent, un dialogue authentique doit être au cœur de tous les processus d’enseignement et d’apprentissage.