Selon le gouvernement, le taux de croissance annuel en 2022 devrait être limité à 1,6%.

Le produit intérieur brut (PIB) du Chili a augmenté de 5,4% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, selon des données publiées jeudi par la banque centrale, confirmant un ralentissement de l’économie. Après une croissance record de l’activité de 11,7 % en 2021, soutenue par les aides publiques pour faire face à la pandémie, le marché s’attendait à une hausse de 5,7 % d’avril à juin. Au premier trimestre, il était de 7,4 %.

A lire aussi au Chili, à la recherche de l’origine de la vie

Cependant, selon les données désaisonnalisées, l’activité a été nulle au deuxième trimestre. Entre janvier et mars, le PIB a reculé de 0,6 % en glissement trimestriel, laissant croire aux économistes que l’économie chilienne est déjà entrée dans une phase de ralentissement proche d’une « récession technique ».

«Récession technique»

« Le PIB corrigé des variations saisonnières du deuxième trimestre 2022 n’a montré aucun changement par rapport au premier trimestre, très proche de la récession technique attendue au second semestre », a expliqué à l’AFP l’économiste Francisco Castañeda. Université du maire. A voir aussi : Sanctions contre la Russie : où en est l’économie ?. Même avis de Jorge Selaive, économiste en chef de BBVA Research et professeur à l’Université du Chili, sur son compte Twitter : « Il a été confirmé que le Chili entre en récession technique ».

Lire aussi La Banque de France prévoit une croissance « légèrement positive » pour le troisième trimestre

La croissance annuelle en 2022 devrait être limitée à 1,6 %, selon le gouvernement, et se compare à une année exceptionnelle en 2021, où près de 90 milliards de dollars ont été injectés dans l’économie entre le soutien direct du gouvernement et plusieurs retraits. fonds de pension privés. Un autre facteur préoccupant est l’inflation. L’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,4 % en juillet, portant l’inflation annuelle à 13,1 %, un sommet en 28 ans.

Les exportations du Chili ont chuté au deuxième trimestre (-0,3%), principalement affectées par une « baisse des approvisionnements en cuivre », le Chili étant le premier producteur de ce métal, représentant près d’un tiers des approvisionnements mondiaux. La contribution de l’extraction du cuivre au PIB du Chili est estimée à 10-15 %.

L'impact limité des sanctions occidentales sur l'économie russe
Voir l’article :
Malgré la guerre en Ukraine, la Russie devrait voir son économie plonger…

Comment profiter de l’inflation pour s’enrichir ?

  • Protégez votre épargne contre l’inflation.
  • L’or, la valeur anti-inflationniste de la reine.
  • L’immobilier locatif, un placement indexé sur l’inflation.
  • Investissez dans des actions ou prenez plus de risques.
  • Vins et oeuvres d’art, réservés aux connaisseurs.
  • Les forêts, des investissements qui ne connaissent pas la crise.

A qui profite l’inflation ? « À qui profite l’inflation ? Trois parties sont impliquées dans cette affaire : l’État, les entreprises et les particuliers. Lire aussi : Economie française : perception d’une croissance et d’une inflation faibles. Le pays en profite à différents niveaux.

Comment protéger son argent de l’inflation ?

Avec l’inflation, l’argent que vous ne dépensez pas devient moins cher avec le temps. Il existe des solutions pour atténuer les dégâts causés par la hausse du coût de la vie. Livret A, LLDS, LEP et autres livrets : pas plus qu’il ne faut !

Comment participer efficacement à l'économie circulaire ?
A voir aussi :
Déjà inscrit?À l’intérieurPas encore abonné ?S’abonnerVotre accès est en attente, nous vous…

Pourquoi la Russie est si pauvre ?

Dépendance persistante aux hydrocarbures En particulier, la Russie est fortement dépendante de sa propre production de pétrole et de gaz. Les hydrocarbures représentent environ un tiers de la richesse du pays, les deux tiers des exportations et en moyenne la moitié des revenus du pays.

Quelles sont les faiblesses de l’économie russe ? Déclin démographique Depuis 1992, la population russe suit une tendance à la baisse à long terme : 119,9 millions en 1960, 148,5 millions en 1992, 144,1 millions en 2020. La conséquence en est le vieillissement de la population et une baisse du dynamisme de l’économie.

Est-ce que la Russie est un pays pauvre ?

Environ 85% des Russes vivent en dessous du seuil de pauvreté minimum, tandis que seulement 8% disposent de 2 000 roubles pour joindre les deux bouts.

Est-ce que la Russie est un pays riche ou pauvre ?

Selon le FMI, le pays a atteint une place parmi les pays les plus riches du monde. Selon l’organisation, en 2022 son produit intérieur brut atteindra 619 milliards de dollars.

Comment va évoluer l’inflation ?

5,9% était attendu en juin, en septembre la hausse des prix devrait approcher les 7%. Ce taux devrait alors se situer entre 6,5% et 7% d’ici la fin de l’année. En moyenne annuelle, il atteindrait ainsi 5,5 % en 2022. Je n’ai pas entendu parler de 1985.

Quelle sera l’inflation en 2022 ? L’inflation devrait atteindre en moyenne 5,5 % en 2022, un taux jamais vu depuis 1985.

Comment va evoluer l’inflation ?

Ainsi, selon l’INSEE, l’inflation sera de 1,6% en 2021. Selon les données publiées par l’INSEE en janvier de chaque année pour l’année précédente, l’inflation était de 0,5% en 2020, 1,1% en 2019, 1,8% en 2018, 1,0% en 2017, 0% en 2016, 2%, en 2015 0,2% . et 0,5 % en 2014.

Est-ce que l’inflation va continuer ?

Selon les calculs de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), notre pouvoir d’achat diminuerait de 0,8 %. C’est la première fois qu’une telle baisse est observée depuis 10 ans. Bruno Le Maire prévoit une sortie du pic d’inflation vers 2023.

Quelle croissance en 2022 ?

Selon cette estimation, la croissance du PIB a été révisée à la baisse à 0,2 % au premier trimestre 2022, contre une prévision précédente de 0,0 %. La croissance annuelle en 2021 est également en baisse par rapport aux prévisions précédentes de 7,0 % à 6,8 %.

Quelle sera la première puissance économique mondiale en 2022 ? Classement des pays par PIB : 10 pays les plus riches du monde en 2022. Sans surprise, on retrouve les USA en tête de liste des pays les plus riches du monde, avec un PIB de 24 796 milliards de dollars. C’est 5,20% de plus qu’en 2021.

Quelle sera l’inflation en 2023 ?

L’évolution future des taux d’inflation est étroitement liée à celle de la guerre en Ukraine, qui est actuellement particulièrement incertaine. Dans ses dernières prévisions macroéconomiques, la Banque de France table sur une hausse des prix en France de 5,6 % en 2022 et de 3,4 % en 2023 selon un scénario « central ».

Quelle croissance pour 2022 ?

La croissance économique mondiale devrait passer de 5,7 % en 2021 à 2,9 % en 2022, soit nettement moins que les 4,1 % prévus en janvier dernier.