Dans la ZAC des Studios et des Congrès de Chessy, le futur programme immobilier Metropolis prévoit onze logements inclusifs. Le premier de l’agglomération. Qu’est-ce que c’est ?

Par Julia Gualtieri

Publié le 1er septembre 22 à 9h08

C’est une première dans l’une des communes de l’Agglomération Val d’Europe (VEA). La future résidence Metropolis, à Chessy, comprend dix logements inclusifs. Conçus pour les personnes âgées ou handicapées, ces logements offrent des espaces de vie partagés.

Le 5 juillet, les élus de l’agglomération se sont réunis à Chessy pour poser la première pierre de ce programme, attendu en avril 2024.

C’était la véritable volonté de la ville, partagée par l’agglomération.

Dans cette future résidence qui sera construite par le groupe Arcade-VYV à la ZAC des Studios et des Congrès, 11 des 80 logements seront inclusifs, c’est-à-dire destinés à l’hébergement des personnes atteintes d’IMC (Paralysie Cérébrale). Le reste sera constitué d’appartements en Bail Solidaire Réel (BRS) et d’appartements locatifs (PSLA).

Lutter contre l’exclusion

Lutter contre l’exclusion

« Nous souhaitons avoir une offre qui n’exclut personne. Vu les prix à Val d’Europe, nous ne voulons pas devenir un ghetto de riches, mais avoir des habitants représentatifs de la population française. Voir l’article : Fraude sur Leboncoin : il perd 500 euros après avoir cherché un appartement à Rennes. Les logements inclusifs y participent et ils ont fait l’objet de vraies négociations », poursuit Olivier Bourjot.

A Chessy, le projet a été conçu en collaboration avec l’association PasseRaile. Depuis 2003, il combat le sentiment d’isolement et d’exclusion que ressentent souvent les personnes handicapées. L’hébergement inclusif permet aux personnes en situation de handicap moteur d’être hébergées dans des logements autonomes conçus par des architectes et des médecins à Arcade.

Ils seront distribués via le programme. Cela signifie qu’ils disposent d’espaces communs qui leur permettent de circuler facilement en son sein, souligne le groupe Arcade-VYV : ascenseurs, portes d’accès motorisées, circulations étendues… « Cette spécificité vient compléter l’approche de l’habitat sanitaire mise en œuvre dans cette opération, et sera prochainement être étendu à l’ensemble des logements neufs construits par notre groupe », commente le promoteur.

La Soclova lance la construction de sa résidence "8ème Art" à Beaucouzé
Sur le même sujet :
Par la rédaction, le 13 juillet 2022.—————— LA PUBLICITÉ ———————————— LA PUBLICITÉ…

Favoriser le vivre ensemble

Ces logements sont spécifiquement destinés aux résidents du centre de vie PasseRaile, situé à Magny le Hongre, qui recherchent l’autonomie pour leur offrir un lieu de vie adapté et une durée de service et de sécurité. Ceci pourrez vous intéresser : Saint-Renan. Habitat métropole Brest anticipe les futurs logements.

En général, ces logements inclusifs veulent favoriser le vivre ensemble. D’où la distribution dans le bâtiment. De plus, ils offrent une assistance mutuelle. Cela signifie l’intervention d’un professionnel qui se trouve sur place, et qui est chargé de l’animation, de la coordination ou de la régulation. Ainsi, l’établissement disposera d’un espace de vie commun qui accueillera des moments de convivialité.

Le président de VEA et maire de Seris, Philippe Descrouet, insiste également sur l’accessibilité du lieu, en dehors de la résidence : « Le logement inclusif ne se limite pas au logement. Il s’agit de rendre accessible et accueillant tout l’environnement : voyage, shopping, médical… ».

Daniel Chevalier, maire de Villeneuve-le-Comte et vice-président VEA en charge de l’urbanisme, conclut : « J’espère que très bientôt on ne parlera plus de logement inclusif, mais de logement, point barre, qui sera un témoignage au succès de l’opération. La notion de chez-soi est très importante dans le programme. Il y aura de la place pour d’autres opérations de ce type à l’avenir dans l’agglomération ». Bien qu’ils ne soient pas encore achevés, d’autres projets sont en effet à l’étude au sein du VEA.

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre La Marne dans l’espace Mes actualités. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Immobilier : 400 villes obligent déjà les propriétaires à obtenir un permis de location
Lire aussi :
(Crédit image : © Aldeca Productions – stock.adobe.com) Définition : qu’est-ce qu’un…

Comment la mairie attribue un logement social ?

« Exemple : pour un loyer CC de 550 €, le salaire minimum du locataire doit être de 1 760 € net par mois. »

Les logements sociaux sont attribués sur la base d’un examen des ressources. Cela signifie que le demandeur doit vérifier le plafond des fonds correspondant au logement souhaité, qui dépend donc de ses revenus annuels, du type de logement et de sa localisation.

Comment Action Logement sélectionne les dossiers ?

Qui attribue les logements sociaux ? Attribution des logements sociaux La commission attribue nominativement chaque logement locatif. Sauf en cas de nombre insuffisant de candidats, il examine au moins trois demandes pour un même logement. Le décret du 15 février 2011 a précisé que la commission peut classer les candidats par ordre de priorité.

  • Comment fonctionne le processus d’attribution?
  • Selon la réglementation, Action Logement doit proposer trois candidats locataires pour l’appartement.
  • Les dossiers complets sont envoyés au bailleur.

Est-ce que le maire peut appuyer une demande de logement ?

Trois demandeurs placés en logement devront envoyer des documents complémentaires.

Comment trouver un logement le plus vite possible ?

Pour appuyer votre demande de logement social, vous pouvez joindre une lettre de motivation à votre dossier. Vous pouvez vous adresser directement au maire ou à l’élu en charge du logement.

  • En combien de temps pouvez-vous trouver un appartement ?
  • Calculez votre budget temporaire. …
  • Définir le périmètre de recherche. …
  • Consultez régulièrement les annonces immobilières. …
  • Privilégier les annonces de particuliers ou de professionnels ? …

Appelez un agent immobilier.

Qui peut appuyer une demande de logement ?

Où obtenez-vous le logement social le plus rapidement ?

En pratique, les délais d’obtention d’un logement étant longs, le demandeur peut motiver sa demande en l’adressant directement au maire ou à l’élu.

Quelle différence entre HLM et logement social ?

Comment accompagner une demande de logement social ? Pour appuyer votre demande de logement social, vous pouvez joindre une lettre de motivation à votre dossier. Vous pouvez vous adresser directement au maire ou à l’élu en charge du logement.

2. PLUS logement social. L’acronyme PLUS signifie Pret Locatif à Usage Social. Autrement dit, ce sont des HLM, des HLM.

Quel est le prix d’un loyer HLM ?

Quels sont les trois types de logements sociaux ? Il existe trois principales formes de logement social : les logements sociaux (HLM), les coopératives d’habitation (COOP) et les organismes d’habitation à but non lucratif (OBNL).

Comment savoir si c’est un logement social ?

Les loyers oscillent entre 4,56 €/m2 et 5,97 €/m2 selon les régions ; Le PLUS (crédit loyer pour besoins sociaux) correspond aux HLM traditionnels. Les loyers sont compris entre 5,14 €/m2 et 6,70 €/m2 selon les surfaces.