Hyundai est en pleine renaissance électrique et si le concept Vision 74 nous montre ce qu’il est, l’avenir est hautement désirable.

Les véhicules électriques à hydrogène ne sont pas particulièrement désirables, ou du moins pas (oui, nous parlons de vous, Toyota Mirai). Or, l’hydrogène associé à une batterie électrique est une alternative très sérieuse aux moteurs thermiques traditionnels.

Bonjour au concept Hyundai N Vision 74, un véhicule électrique à hydrogène conçu pour combiner la puissance et les performances des voitures électriques avec une gamme de carburants liquides. La sous-marque N de Hyundai, dédiée à la conception de voitures de sport, travaille depuis sept ans sur des prototypes à propulsion électrique et à hydrogène, et le projet a commencé à porter ses fruits. N Vision 74 vise à résoudre le plus gros problème des voitures électriques performantes : le manque d’autonomie. C’est ce que l’équipe Hyundai N appelle « l’hydrogène hybride ».

580 ch de puissance

580 ch de puissance

Avec seulement 4,2 kg d’hydrogène et une batterie complètement chargée de 62,4 kWh, Hyundai affirme que le N Vision 74 a une autonomie de plus de 600 km à basse vitesse. Il sera beaucoup plus petit lorsqu’il sera conduit plus vite car les deux moteurs électriques arrière absorbent des électrons de plus de 580 ch / 500 kW et 664 newton mètres (Nm) de couple. Voir l’article : Voitures électriques : Top 20 des ventes de juin 2022, la Peugeot e-208 reprend la couronne. C’est suffisant pour donner au coupé une vitesse de plus de 250 km/h et la possibilité d’atteindre les 100 km/h en quatre secondes.

En plus d’augmenter l’autonomie, il réduit le temps de charge des piles à hydrogène à cinq minutes. La batterie, quant à elle, est capable de se recharger à 800 volts, ce qui devrait lui permettre de se recharger entre 10 % et 80 % en moins de 18 minutes, en se basant sur la production des voitures électriques Hyundai avec une batterie similaire. Les piles à combustible à hydrogène peuvent produire jusqu’à 95 kW d’énergie pour alimenter directement les moteurs.

Voir l’article :
Changan lance la première voiture à hydrogène à entrer en production de…

Une pile à hydrogène, une grosse batterie et deux moteurs à l’arrière

La pile à hydrogène est située sous le capot et deux réservoirs de stockage d’hydrogène sont placés dans le coffre. La batterie en forme de T est intégrée derrière et entre les deux sièges, permettant au composant le plus lourd d’être au centre de la voiture pour une meilleure répartition du poids.

Quelle que soit la source, la puissance est transmise à deux moteurs installés sur l’essieu arrière, un pour chaque roue arrière. Pour garder les piles à hydrogène, les batteries et les moteurs au frais, le N Vision 74 dispose de trois circuits de refroidissement qui desservent chaque système séparément. Lire aussi : Biocarburant : un record mondial indépendant pour le véhicule à hydrogène. Pas besoin de faire un Paris-Nantes, ici le but est de redonner aux voitures un retour complet sur la dure Nordschleife du Nürburgring sans surchauffe ni réduction de puissance.

Conduire une voiture électrique, un acte de foi
Ceci pourrez vous intéresser :
Autonomie limitée, bornes de recharge insuffisantes, nécessité d’une conduite économe en énergie……

Look très cool

Aussi jolis que soient ces chiffres, rien ne rend cette voiture aussi jolie. Inspirée du concept Hyundai Pony Coupé de 1974 conçu par Giorgetto Giugiaro, la N Vision 74 ressemble à une supercar des années 70.

Certains verront la Lancia 037, d’autres la DeLorean DMC-12, avec des prises d’air latérales massives et un gros aileron arrière. La Hyundai N a installé des roues avant de 20 pouces et des roues arrière de style turbine de 21 pouces, ces dernières enveloppées dans les pneus les plus larges jamais montés sur une Hyundai. Enfin, on apprécie les phares pixelisés, à l’image de la Hyundai Ioniq 5, qui lui donnent un vrai look rétro-futuriste.

Hyundai ne parle pas de l’avenir du N Vision 74. Nous pouvons imaginer que la technologie sous-jacente pourrait être utilisée dans un futur véhicule et cette voiture. Pile à combustible à hydrogène ou non, nous voulons que cette voiture entre en production, d’une manière ou d’une autre.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pouvez lire nos articles, nos fichiers et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les voitures à hydrogène sont des voitures électriques qui alimentent des piles à combustible et génèrent de l’électricité par une réaction chimique générée par une combinaison d’hydrogène stocké dans le réservoir et d’oxygène dans l’air collecté à l’extérieur.

Où faire un plein d’hydrogène ?

PCavilleOuverture temporaire
75016PARIS2022
83870PANNEAUX
85300DÉFISFin 2022
89000AUXERRE2022

Quel est le prix d’une voiture à hydrogène ? Actuellement, la seule voiture à hydrogène commercialisée en série est la pile à combustible, la Toyota Mirai, qui se vend environ 66.000 € (HT) soit 79.000 € en Europe, est détaxée.

Où faire le plein d’une voiture à hydrogène ?

Le remplissage en hydrogène se fait de manière tout à fait classique : rendez-vous dans une station, choisissez la quantité d’hydrogène dont vous avez besoin ainsi que la pression (dans la plupart des voitures vous pouvez mettre 5 kilos d’hydrogène sous 700 bars), puis insérez la pompe dans le buse de voiture.

Quel est le prix d’un litre d’hydrogène ?

L’hydrogène proposé aux motards est actuellement « vendu à un prix compris entre 10 € et 12 € le kilo dans les stations-service », selon le responsable, et le nombre de stations à remplir est très faible, notamment en Europe (à noter qu’il existe un peu plus de 120 pompes en France).

Pourquoi les moteur à hydrogène ne sont pas dans les voitures ?

La raison pour laquelle l’hydrogène est inefficace est liée au processus de transfert de l’énergie nécessaire pour alimenter une voiture. On l’appelle parfois la transition des vecteurs énergétiques.

Quel est l’intérêt de l’hydrogène par rapport à une batterie ?

Une technologie respectueuse de l’environnement Mieux, elle n’émet ni gaz carbonique ni polluants atmosphériques. Enfin, ce type de véhicule fonctionne avec une batterie beaucoup plus petite que celle que l’on trouve dans les voitures électriques. Il y a donc moins de lithium à extraire et à utiliser.

Quels sont les avantages et les inconvénients environnementaux des piles à hydrogène ? Les piles à combustible à hydrogène présentent deux avantages importants par rapport aux moteurs thermiques. Il n’exclut aucun élément polluant dans la distribution de l’énergie, ce qui en fait un allié précieux dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Quels sont les avantages de l’hydrogène ?

Combustible propre : Une pile à combustible à hydrogène génère de l’électricité et le processus chimique libère de l’eau. L’hydrogène fournit ainsi l’énergie nécessaire aux véhicules à essence et permet de se déplacer sans émettre de polluants.

Quels sont les inconvénients de la voiture à hydrogène ?

Fabrication intensive au noir de piles à combustible et de réservoirs pour la technologie de l’hydrogène ; Voitures très chères et offre limitée; Le transport et le stockage de l’hydrogène est un réseau compliqué et très limité ; Production d’hydrogène problématique.